Explorer

Explorer le marché chilien

Explorer le marché chilien

Pour les dernières mises à jour sur les principales réponses économiques des gouvernements pour faire face à l'impact économique de la pandémie COVID-19, veuillez consulter la plateforme de suivi des politiques du FMI "Policy Responses to COVID-19".

Le Chili est traditionnellement considéré comme un modèle en Amérique latine en termes de transparence politique et financière. Il a également été l'une des économies les plus dynamiques d'Amérique latine au cours de la dernière décennie, ce qui a permis au pays de réduire considérablement la pauvreté. Cependant, la Banque mondiale estime que les impacts de la crise du COVID-19 pourraient inverser des années de croissance de la classe moyenne chilienne, réduisant sa taille de près de deux millions d'individus et repoussant de nouveaux ménages de la classe moyenne dans la pauvreté. Pourtant, en 2021, le pays avait une croissance du PIB estimée à 11 %, principalement tirée par la reconstitution des stocks, l'augmentation de la consommation des ménages et les mesures économiques de soutien des revenus. Dans les années à venir, l'économie chilienne devrait continuer de croître, bien qu'à un rythme plus lent, et continuer de bénéficier de la vigueur des cours internationaux du cuivre et des mesures de relance budgétaire en cours. Selon les prévisions du FMI, la croissance du PIB devrait atteindre 2,5 % en 2022 et se stabiliser à 1,9 % en 2023.

Le solde des administrations publiques a clôturé à -10,7 % du PIB en 2021 à la suite d'une importante réponse budgétaire à la pandémie de COVID-19. Cependant, le projet de budget actuel du Chili vise une réduction significative du déficit au cours des deux prochaines années, le solde des administrations publiques devant tomber à -4 % en 2022 et à -2,9 % en 2023. La dette publique brute était estimée à 34,4 % du PIB en 2021 et devrait atteindre 37,3 % en 2022 et 39,7 % en 2023. Cependant, le gouvernement vise à stabiliser la dette à moyen terme. Selon les estimations du FMI, l'inflation a atteint 4,2% en 2021 et devrait rester stable à 4,4% en 2022 et diminuer à 3,1% en 2023. L'inflation devrait s'améliorer grâce aux mesures d'austérité budgétaire annoncées par le département du Trésor, notamment en raison de réductions de dépenses au cours des quatre prochaines années à hauteur de 1,6 % du PIB. En 2021, le plan de relance budgétaire mis en place pour atténuer les effets de la pandémie, ainsi que les retraits de retraite et les taux de vaccination élevés du pays, ont alimenté la demande intérieure et poussé le Chili à une reprise progressive après la crise du COVID-19. Malgré les récents efforts de diversification de son économie, le Chili reste vulnérable aux prix internationaux du cuivre, à la demande internationale (en particulier de la Chine), aux risques climatiques et sismiques, à une R&D inadéquate, à un réseau routier et énergétique vulnérable, aux prix élevés de l'énergie et à un système éducatif médiocre (Coface). Les perspectives à long terme des prix du cuivre ont donc des effets d'entraînement considérables sur l'emploi, les salaires, les recettes publiques et le revenu national au Chili, de sorte que le principal problème auquel le gouvernement doit s'attaquer pour relancer la croissance économique est de renforcer la coopération commerciale avec de nouveaux partenaires commerciaux, notamment en Asie.

Le taux de chômage relativement élevé du Chili a légèrement diminué pour atteindre 9,1 % en 2021, principalement influencé par les secteurs de la construction, du commerce et des transports, qui ont commencé à rebondir à mesure que les taux de vaccination et la mobilité des personnes augmentait. De plus, le FMI s'attend à ce que le taux de chômage continue de baisser en 2022 et 2023, atteignant respectivement 7,4 % et 6,8 %. Le pays a le PIB par habitant le plus élevé de la région (14 772 USD ; Coface), mais aussi des niveaux élevés d'inégalité et d'informalité (OCDE). Les facteurs de disparité de richesse comprennent le système fiscal actuel qui handicape principalement les classes à revenu faible et moyen. Le Chili a notamment beaucoup investi dans les énergies renouvelables, qui devraient représenter jusqu'à 20 % de sa production d'énergie d'ici 2025.

Sélectionnez votre pays d'intérêt :

Choisir
le bon pays cible

Identifier les meilleurs pays pour importer et exporter.

Evaluer le potentiel du marché chilien

Fiches thématiques :

Le contexte économique du Chili Le profil commercial du Chili

Identifier les barrières à l'entrée

Respecter les réglementations au Chili et vérifier les droits d’entrée sur ce pays.

Explorer le marché chilien avec
BNP Paribas

Concrétiser vos ambitions au Chili avec notre solution personnalisée.

Mentions légales   ·   Politique de cookies    ·   Traitement des données personnelles    ·   Support technique   ·   Plan du site   ·   Préférences cookies

Site réalisé par Export Entreprises

Prendre un rdv Une question ? Accéder à la démo Newsletters