Explorer

Explorer le marché grenadien

Explorer le marché grenadien

Pour les dernières mises à jour sur les principales réponses économiques des gouvernements pour faire face à l'impact économique de la pandémie COVID-19, veuillez consulter la plateforme de suivi des politiques du FMI "Policy Responses to COVID-19".


Le pays dépend du tourisme et des revenus générés par l'Université St. George comme principale source de devises. Cependant, le gouvernement s'est efforcé d'élargir ses sources de revenus, notamment par la création du programme de citoyenneté par investissement, qui a produit une résurgence des secteurs de la construction et de la fabrication de l'économie. En 2020, la Grenade a subi l'une des plus fortes contractions de son histoire économique, en raison de la pandémie de COVID-19. Selon les estimations du FMI, la croissance du PIB s'est contractée de -13,1 %, principalement en raison des restrictions sur les voyages internationaux. L'économie n'a rebondi que marginalement en 2021 avec une croissance estimée à 2,7 %, mais elle devrait s'accélérer à 6,2 % cette année et à 5,8 % en 2023 avec la fin de la crise sanitaire mondiale et la reprise progressive des recettes touristiques (FMI).

Selon le FMI, la dette brute a atteint 70,2 % en 2021 (contre un niveau pré-pandémique de 60,6 %) et devrait suivre une tendance à la baisse cette année, totalisant 69,4 % avant de baisser encore à 65 % en 2023. Le budget de l'État est structurellement positif : il a enregistré un excédent de 2,6 % du PIB en 2021 et devrait atteindre 3 % d'ici 2023. Après avoir enregistré une inflation négative en 2020 (-0,7 %), le taux est remonté à 2,5 % l'an dernier dans un contexte de prix des matières premières. Le FMI s'attend à ce que l'inflation ralentisse à 0,6 % cette année avant de repartir à la hausse en 2023 (1,2 %). Même si la Grenade est toujours exposée aux risques de catastrophes naturelles telles que les ouragans, le pays n'a pas été touché par des ouragans depuis quinze ans, ce qui en fait l'un des pays des Caraïbes les moins susceptibles d'être touchés par de telles catastrophes. En conséquence, la situation économique de la Grenade a tendance à être plus stable que celle des zones à risque, où les dommages causés par les catastrophes naturelles peuvent avoir un impact économique énorme.

Dans la déclaration budgétaire 2022, le taux de chômage était de 16,6 % à fin juin 2021, contre 28,4 % en juin 2020. À la fin de la même période, le chômage des jeunes s'élevait à 38,6 %. Les faiblesses structurelles de l'île comprennent un écart de compétitivité externe et un environnement des affaires et un marché du travail faibles. En outre, des groupes tels que les agriculteurs sont exposés à une éducation limitée et à de graves dommages dus aux conditions météorologiques.

Sélectionnez votre pays d'intérêt :

Choisir
le bon pays cible

Identifier les meilleurs pays pour importer et exporter.

Evaluer le potentiel du marché grenadien

Connaître les tendances sectorielles à Grenade et évaluer vos chances de réussite sur ce pays.

Fiches thématiques :

Le contexte économique de Grenade Le profil commercial de Grenade

Identifier les barrières à l'entrée

Respecter les réglementations à Grenade et vérifier les droits d’entrée sur ce pays.

Explorer le marché grenadien avec
BNP Paribas

Concrétiser vos ambitions à Grenade avec notre solution personnalisée.

Mentions légales   ·   Politique de cookies    ·   Traitement des données personnelles    ·   Support technique   ·   Plan du site   ·   Préférences cookies

Site réalisé par Export Entreprises

Prendre un rdv Une question ? Accéder à la démo Newsletters