Explorer

Explorer le marché monégasque

Explorer le marché monégasque

Pour les dernières prévisions sur les impacts économiques causés par la pandémie de coronavirus, veuillez consulter la plateforme de suivi des politiques du FMI "Policy Responses to COVID-19" pour les réponses économiques clés des gouvernements.

La Principauté de Monaco a connu une croissance dynamique ces dernières années. Néanmoins, l'économie de la principauté a été fortement impactée par la pandémie Covid-19 : selon les dernières données disponibles de la Banque mondiale, le PIB s'est contracté d'environ 11,7 % en 2020. Sa valeur s'est établie à 5,97 milliards d'euros, un niveau légèrement inférieur à celui de 2018 (Statistics Monaco). Trois secteurs ont produit plus de la moitié de la richesse générée par la Principauté : les activités scientifiques et techniques, les services administratifs et de soutien (20,3 %), les activités financières et d'assurance (18,3 %), la construction (11,4 %, entrant dans le trio de tête suite à un recul du secteur immobilier).

La pandémie a évidemment eu un impact sur les finances de la principauté, en raison des mesures à court terme destinées à aider tant les personnes (paiements CTTR) que les entreprises à surmonter la crise. Cependant, l'augmentation de la TVA (notamment sur l'immobilier) a permis une augmentation relativement forte des recettes fiscales (+8%) en 2020, qui ont contribué à 14% de la richesse produite (Statistiques Monaco). En 2021, les recettes ont augmenté de 13,3 %, dépassant pour la première fois les 16 milliards d'euros. Le secteur du commerce de gros et de détail a progressé de 20,9 % sur un an, tandis que le secteur de l'hébergement et de la restauration n'a pas encore retrouvé son niveau pré-pandémique (bien qu'il ait progressé de 36,4 % par rapport à l'année précédente). Le montant des actifs gérés par les banques locales a augmenté de 14,8 %. Ces dernières années, le pays s'est engagé à renforcer la coopération fiscale internationale et à lutter contre l'évasion fiscale. En 2016, Monaco est devenu la 84e juridiction à signer la Convention concernant l'assistance administrative mutuelle en matière fiscale. Monaco s'est également engagé à se conformer aux normes de l'OCDE en matière d'échange automatique de renseignements. En outre, la Principauté et l'Union européenne ont signé un accord concernant l'échange automatique d'informations fiscales pour leurs ressortissants. Bruxelles a retiré Monaco de sa "liste grise" de juridictions non coopératives en octobre 2018.

Le pays a un niveau de vie très élevé, et le chômage est considéré comme inexistant. En décembre 2021, le secteur privé de la Principauté comptait 56 999 salariés, soit une augmentation de plus de 2 000 salariés par rapport à l'année précédente, dépassant le niveau d'avant-crise (données de l'Institut monégasque de la statistique et des études économiques). Monaco possède l'un des niveaux de PIB par habitant les plus élevés au monde, estimé à 69 380 euros en 2020.

Sélectionnez votre pays d'intérêt :

Choisir
le bon pays cible

Identifier les meilleurs pays pour importer et exporter.

Evaluer le potentiel du marché monégasque

Connaître les tendances sectorielles à Monaco et évaluer vos chances de réussite sur ce pays.

Fiches thématiques :

Le contexte économique de Monaco Le profil commercial de Monaco

Identifier les barrières à l'entrée

Respecter les réglementations à Monaco et vérifier les droits d’entrée sur ce pays.

Explorer le marché monégasque avec
BNP Paribas

Concrétiser vos ambitions à Monaco avec notre solution personnalisée.

Mentions légales   ·   Politique de cookies    ·   Traitement des données personnelles    ·   Support technique   ·   Plan du site   ·   Préférences cookies

Site réalisé par Export Entreprises

Prendre un rdv Une question ? Accéder à la démo Newsletters