Explorer

Explorer le marché danois

Explorer le marché danois

Pour les dernières mises à jour sur les principales réponses économiques des gouvernements pour faire face à l'impact économique de la pandémie COVID-19, veuillez consulter la plateforme de suivi des politiques du FMI "Policy Responses to COVID-19".

Petit pays doté d'une économie ouverte et d'une balance des paiements structurellement excédentaire, le Danemark, bien que prospère, est fortement dépendant du commerce extérieur. C'est pourquoi le pays a été gravement touché immédiatement après le déclenchement de la pandémie de COVID-19. Néanmoins, le Danemark s'est montré relativement résistant aux défis liés à la pandémie, progressant à un rythme soutenu après la levée de la plupart des restrictions. Un rebond rapide de la consommation privée avec la réouverture de l'économie a vu le PIB et l'emploi dépasser leurs niveaux d'avant la crise, avec une croissance estimée à 3,8 % en 2021 (FMI). En 2022, la demande intérieure devrait être soutenue par la hausse des dépenses et des investissements privés, tandis que le secteur extérieur devrait également contribuer à la croissance. Le FMI prévoit une croissance de 3%, suivie de 1,9% en 2023. Cependant, l'incertitude demeure en raison de la recrudescence du virus COVID-19.

Les comptes publics du pays sont plutôt sains, avec l'un des ratios dette/PIB les plus bas d'Europe : bien que les mesures prises par le gouvernement pour faire face à la pandémie aient entraîné une augmentation, en 2021, le fardeau de la dette du pays a repris une trajectoire progressivement décroissante ( 38,8%, contre 42,1% un an plus tôt), qui devrait se poursuivre en 2022 (38,5% - FMI). L'année 2021 a également vu une hausse du solde budgétaire des administrations publiques, estimée à -0,9 %. Néanmoins, grâce à la suppression progressive des mesures d'urgence et à la forte croissance des recettes due à la poursuite de l'expansion, le budget devrait redevenir positif à partir de 2022 (1,4 % selon la Commission européenne, bien que le FMI ait une vision plus conservatrice - à -0,1 %). Les prix à la consommation ont fortement accéléré en 2021, alimentés par une hausse des prix de l'énergie et des augmentations des droits d'accise sur le tabac. L'inflation s'est établie à 1,4 % et la croissance de la demande intérieure devrait contribuer à la hausse des prix à la consommation au cours de la période de prévision (1,6 % cette année et 1,8 % en 2023 – FMI).

L'économie danoise se caractérise par une répartition équitable des revenus et de nombreuses mesures gouvernementales de protection sociale, avec l'un des PIB par habitant les plus élevés au monde (61 478 USD PPA en 2021, FMI). Le taux de chômage est resté relativement bas même pendant le pic de la pandémie, et s'est établi à 5,4 % en 2021 lorsqu'une forte augmentation de l'emploi a causé des problèmes de recrutement dans plusieurs secteurs. En fait, le Danemark connaît des pénuries de main-d'œuvre endémiques, qui devraient s'atténuer dans une certaine mesure en raison de la croissance de la main-d'œuvre entraînée par une augmentation du nombre de travailleurs d'autres pays de l'UE et l'augmentation progressive de l'âge de la retraite. Le FMI prévoit une poursuite de la baisse du taux de chômage, projeté à 5,3% cette année et 5,1% en 2023.

Sélectionnez votre pays d'intérêt :

Choisir
le bon pays cible

Identifier les meilleurs pays pour importer et exporter.

Evaluer le potentiel du marché danois

Fiches thématiques :

Le contexte économique du Danemark Le profil commercial du Danemark

Identifier les barrières à l'entrée

Respecter les réglementations au Danemark et vérifier les droits d’entrée sur ce pays.

Explorer le marché danois avec
BNP Paribas

Concrétiser vos ambitions au Danemark avec notre solution personnalisée.

Mentions légales   ·   Politique de cookies    ·   Traitement des données personnelles    ·   Support technique   ·   Plan du site   ·   Préférences cookies

Site réalisé par Export Entreprises

Prendre un rdv Une question ? Accéder à la démo Newsletters