Explorer

Explorer le marché ougandais

Explorer le marché ougandais

Pour les dernières prévisions sur les impacts économiques causés par la pandémie de coronavirus, veuillez consulter la plate-forme de suivi des politiques du FMI "Policy Responses to COVID-19" pour les réponses économiques clés des gouvernements.

L'Ouganda est la troisième économie d'Afrique de l'Est, après le Kenya et la Tanzanie. Le pays a réalisé des performances économiques étonnantes au cours des dernières décennies et, bien que plus lente, la croissance reste soutenue. Entre 1992 et 2010, le pays a connu une croissance économique moyenne de 8 %, le PIB par habitant a triplé et le taux de pauvreté a été réduit de moitié. En 2021, cependant, l'économie a augmenté de 4,7 % et elle devrait continuer de croître en 2022 et 2023, à un taux estimé de 5,1 % et 6,6 %, respectivement. L'investissement public a été un moteur essentiel de la croissance en 2021. En 2022, la croissance devrait être plus dynamique principalement grâce à la consommation des ménages.

En 2021, le déficit du compte courant du pays s'est creusé à 3,85 USD, la hausse des recettes d'exportation liée à la reprise de l'activité suite au choc initial de la pandémie ayant été compensée par les importations de biens d'équipement, notamment ceux nécessaires aux projets d'hydrocarbures du pays. La dette publique a augmenté à 49,1 %, principalement en raison des intérêts sur la dette intérieure, qui continueront de peser sur les finances publiques dans les années à venir. Néanmoins, le ratio de la dette au PIB devrait rester stable en 2022 et 2023, à environ 50,2 % et 49,3 %, respectivement. L'inflation diminuera légèrement à 2,2 % en 2021, mais elle devrait doubler en 2022 et atteindre 5 % - une tendance qui devrait se poursuivre en 2023, lorsque le taux d'inflation devrait atteindre 6,2 %. Pour atténuer l'effet de la pandémie, la Banque mondiale a fourni au pays 300 millions USD, qui ont été essentiels à la reprise économique de l'Ouganda après la crise. En 2021, la reprise s'est renforcée dans tout le pays, soutenue par l'amélioration des conditions commerciales et commerciales avec l'assouplissement des restrictions liées à la COVID-19.

L'Ouganda a dépassé l'objectif du Millénaire pour le développement (OMD) de réduire de moitié la pauvreté d'ici 2015, mais le taux de pauvreté a récemment augmenté. Selon la Banque mondiale, une personne sur cinq vit dans l'extrême pauvreté et environ un tiers vit avec moins de 1,90 USD/jour. Ces taux ont été accrus par la pandémie et se sont ajoutés aux 8,7 millions de personnes vivant en dessous du seuil de pauvreté en Ouganda. L'effet de la crise a été aggravé par de fortes pluies, des inondations et une invasion acridienne qui a eu un impact sur la production agricole. En 2021, le taux de chômage dans le pays était de 2,3 % (estimation du BIT). Cependant, ce chiffre ne reflète pas la réalité puisqu'une partie importante de la population travaille dans le secteur informel.

Sélectionnez votre pays d'intérêt :

Choisir
le bon pays cible

Identifier les meilleurs pays pour importer et exporter.

Evaluer le potentiel du marché ougandais

Connaître les tendances sectorielles en Ouganda et évaluer vos chances de réussite sur ce pays.

Fiches thématiques :

Le contexte économique de l'Ouganda Le profil commercial de l'Ouganda Tout savoir sur les Incoterms®

Identifier les barrières à l'entrée

Respecter les réglementations en Ouganda et vérifier les droits d’entrée sur ce pays.

Explorer le marché ougandais avec
BNP Paribas

Concrétiser vos ambitions en Ouganda avec notre solution personnalisée.

Mentions légales   ·   Politique de cookies    ·   Traitement des données personnelles    ·   Support technique   ·   Plan du site   ·   Préférences cookies

Site réalisé par Export Entreprises

Prendre un rdv Une question ? Accéder à la démo Newsletters