Explorer

Explorer le marché uruguayen

Explorer le marché uruguayen

Pour les dernières mises à jour sur les principales réponses économiques des gouvernements pour faire face à l'impact économique de la pandémie COVID-19, veuillez consulter la plateforme de suivi des politiques du FMI "Policy Responses to COVID-19".

L'économie uruguayenne est fortement dépendante de ses voisins, le Brésil et l'Argentine. En 2021, le PIB a augmenté d'environ 3,1 %, principalement en raison d'une augmentation des dépenses des ménages et des investissements fixes, ainsi que d'une augmentation des exportations de biens et de services associée à une diminution des importations de biens et de services. Cependant, il convient de noter que la pandémie a eu relativement peu d'impact sur l'économie uruguayenne par rapport aux autres pays de la région, c'est pourquoi le pays a connu une reprise économique plus modeste que ses voisins en 2021. Pourtant, l'économie devrait se redresser dans les années à venir, le FMI prévoyant une croissance de 3,2 % pour 2022 et de 2,7 % pour 2023.

En 2021, l'inflation est restée légèrement supérieure à l'objectif de 7 %, atteignant une estimation de 7,5 %. Toutefois, ce taux devrait diminuer en 2022 et 2023, à 6,1 % et 5,4 %, respectivement. La dette publique est de 67,5 % du PIB, mais elle devrait augmenter à 68,8 % en 2022 et 70 % en 2023. Le déficit budgétaire a légèrement diminué à 3,7 % en 2021, et il devrait poursuivre cette tendance à la baisse dans les années à venir, atteignant 3,2 %. % en 2022 et 2,5 % en 2023. En outre, le compte courant a enregistré un déficit estimé à 1,3 % en 2021, mais ce taux devrait diminuer à 0,3 % en 2022 et rester stable à 0,2 % en 2023. L'économie s'est diversifiée en ces dernières années avec le développement du secteur de l'industrie (notamment l'industrie papetière), ainsi que du commerce et des services. Les politiques budgétaires du gouvernement sont axées sur le rétablissement de la rentabilité des entreprises comme moyen d'encourager l'investissement et de favoriser la croissance économique. Ses priorités comprennent la réduction de l'important déficit budgétaire grâce à un programme d'austérité et de rationalisation des dépenses publiques (notamment par une meilleure gestion des entreprises publiques), tout en maintenant les avantages pour les secteurs les plus vulnérables. D'autres éléments clés sont l'engagement en faveur de l'ouverture des échanges, la réforme des relations de travail et les changements de réglementation et de gestion dans les entreprises publiques. En 2021, le gouvernement a continué à mettre en œuvre des mesures pour contrer la crise économique résultant de la pandémie, notamment l'augmentation des dépenses de santé, l'assouplissement des règles de demande d'assurance-chômage, l'élargissement de l'aide aux groupes les plus vulnérables et la réduction de certaines obligations fiscales et de retraite. Dans l'ensemble, les mesures budgétaires mises en œuvre par l'Uruguay pour atténuer les effets de la pandémie ont été efficaces pour stimuler l'activité économique, qui se redresse progressivement. À l'avenir, la reprise devrait se poursuivre, bien qu'à un rythme plus lent, en raison de l'atténuation de l'effet de base, du resserrement de la politique monétaire et de l'accentuation des pressions inflationnistes.


L'Uruguay a l'un des niveaux de PIB par habitant les plus élevés d'Amérique du Sud et une classe moyenne en développement. Le pays connaît depuis des années une forte stabilité politique et sociale, soutenue par une démocratie consolidée et une forte sécurité juridique, ce qui le rend attractif pour les investisseurs. En outre, la population vivant en dessous du seuil de pauvreté a considérablement diminué au cours de la dernière décennie, passant de 40 % en 2004 à 6,2 % en 2016, en raison d'un contrat social solide et de l'ouverture économique. Cependant, des améliorations sont encore possibles en termes de transparence financière. Le taux de chômage est resté stable à 10,4 % en 2021, alors que le pays se remettait des effets de la pandémie. Cependant, le chômage devrait diminuer dans les années à venir pour atteindre 9,2 % en 2022 et 8,7 % en 2023.

Sélectionnez votre pays d'intérêt :

Choisir
le bon pays cible

Identifier les meilleurs pays pour importer et exporter.

Evaluer le potentiel du marché uruguayen

Connaître les tendances sectorielles en Uruguay et évaluer vos chances de réussite sur ce pays.

Fiches thématiques :

Le contexte économique de l'Uruguay Le profil commercial de l'Uruguay Tout savoir sur les Incoterms®

Identifier les barrières à l'entrée

Respecter les réglementations en Uruguay et vérifier les droits d’entrée sur ce pays.

Explorer le marché uruguayen avec
BNP Paribas

Concrétiser vos ambitions en Uruguay avec notre solution personnalisée.

Mentions légales   ·   Politique de cookies    ·   Traitement des données personnelles    ·   Support technique   ·   Plan du site   ·   Préférences cookies

Site réalisé par Export Entreprises

Prendre un rdv Une question ? Accéder à la démo Newsletters