Explorer

Explorer le marché allemand

Explorer le marché allemand

Pour les dernières mises à jour sur les principales réponses économiques des gouvernements pour faire face à l'impact économique de la pandémie COVID-19, veuillez consulter la plateforme de suivi des politiques du FMI "Policy Responses to COVID-19".

L'Allemagne est la première puissance économique d'Europe et la quatrième au monde. Après avoir connu une récession historique en 2020 en raison de l'apparition de la pandémie de COVID-19, le pays a connu une croissance estimée à 3,1 % en 2021 (FMI) malgré le fait que le secteur de la fabrication et de la construction est aux prises avec des pénuries d'approvisionnement. La reprise de la consommation privée et des exportations devrait stimuler la croissance en 2022, avec une croissance prévue du PIB de 4,6 % (FMI). Les investissements sont également soutenus par la mise en œuvre du plan européen pour la relance et la résilience. En 2023, le PIB devrait croître de 1,7 %, en supposant une normalisation de la dynamique de l'offre et de la demande, bien que cela dépende beaucoup de la situation mondiale du COVID-19.

Les mesures sans précédent prises pour lutter contre la pandémie et stabiliser l'économie - axées sur les subventions aux entreprises, la prolongation du dispositif de chômage partiel et l'augmentation des dépenses de santé pour la vaccination et les tests - ont entraîné une augmentation du déficit budgétaire de l'Allemagne, qui a atteint environ 5,7 % en 2021. La suppression progressive des mesures devrait réduire sensiblement le déficit par la suite, à 1,6 % en 2022 et 0,3 % en 2023 (FMI, même si la prévision de la Commission européenne est moins optimiste, à 2 % et 0,5 %, respectivement). De même, le ratio dette/PIB a augmenté pour atteindre 72,5 % en 2021. Cependant, le pays devrait retrouver une trajectoire de désendettement cette année (69,8 %) et en 2023 (68 % - FMI). L'inflation des prix à la consommation a été estimée à 2,9 % en 2021, principalement en raison de la hausse des prix des matières premières et de l'énergie. En 2022, l'inflation devrait ralentir à 1,5 %, avant de ralentir encore l'année prochaine (1,3 %). Le solde du compte courant de l'Allemagne est revenu au niveau d'avant la pandémie en 2021 et devrait augmenter dans les années à venir grâce à la demande croissante des principaux partenaires commerciaux du pays.

Le chômage était estimé à 3,7% en 2021 (FMI). Les attentes en matière d'embauche et le pourcentage d'entreprises signalant des pénuries de main-d'œuvre sont revenus proches ou supérieurs au niveau d'avant la crise, ouvrant la voie à une reprise de l'emploi et de la croissance des salaires. Le FMI prévoit une baisse progressive du chômage à 3,6% cette année et 3,5% en 2023. Avec un PIB par habitant (PPA) de 54 263 USD, l'Allemagne fait partie des pays les plus riches du monde (Banque mondiale). Néanmoins, selon les données de Destatis, environ 17,4 % de la population du pays est menacée de pauvreté ou d'exclusion sociale (dernières données disponibles).

Sélectionnez votre pays d'intérêt :
Hors Série Allemagne

Choisir
le bon pays cible

Identifier les meilleurs pays pour importer et exporter.

Evaluer le potentiel du marché allemand

Quatrième économie mondiale, l'Allemagne possède une industrie exportatrice puissante assurant un large excédent commercial. Les secteurs à fort potentiel sont nombreux : services aux consommateurs (pays le plus peuplé d'Europe), produits high-tech, multimédia, électronique, énergies renouvelables...L'Allemagne est également est un gros producteur de machines-outils et les produits de sous-traitance sont un secteur particulièrement dynamique.

Fiches thématiques :

Le contexte économique de l'Allemagne Le profil commercial de l'Allemagne Le marché du vin en Allemagne La consommation de vin en Allemagne La production et les exportations de vin en Allemagne Le marché agroalimentaire en Allemagne La production, les importations et les exportations agroalimentaires en Allemagne

Identifier les barrières à l'entrée

La réglementation et les procédures bureaucratiques allemandes peuvent être complexes et agir comme des barrières non tarifaires. Les produits doivent répondre aux normes européennes et allemandes dont elles sont souvent issues, et passer des tests et procédures de certification. Les droits de douanes, peu élevés, varient selon les produits.

Explorer le marché allemand avec
BNP Paribas

Concrétiser vos ambitions en Allemagne avec notre solution personnalisée.

Mentions légales   ·   Politique de cookies    ·   Traitement des données personnelles    ·   Support technique   ·   Plan du site   ·   Préférences cookies

Site réalisé par Export Entreprises

Prendre un rdv Une question ? Accéder à la démo Newsletters