Explorer

Explorer le marché belge

Explorer le marché belge

Pour les dernières mises à jour sur les principales réponses économiques des gouvernements pour faire face à l'impact économique de la pandémie COVID-19, veuillez consulter la plateforme de suivi des politiques du FMI "Policy Responses to COVID-19".

La Belgique bénéficie d'une position géographique stratégique : située entre le Royaume-Uni, l'Allemagne et la France, les trois principales économies européennes. Malgré une récession historique due à la pandémie de COVID-19, l'économie belge s'est redressée beaucoup plus rapidement que prévu et a déjà atteint son niveau d'avant la pandémie : selon les dernières estimations du FMI, le PIB a augmenté de 5,6 % en 2021 grâce à une reprise de la consommation privée et des investissements. Le FMI prévoit une croissance du PIB réel de 3,1 % et 1,8 % en 2022 et 2023, respectivement, également en raison d'une contribution négative des exportations nettes.

La mesure prise pour atténuer l'impact de la crise du COVID-19 (dont mesures sanitaires, divers dispositifs régionaux d'indemnisation des entreprises en cas de baisse de chiffre d'affaires, dispositifs de chômage temporaire) a conduit à un déficit budgétaire d'environ 6,3% en 2021. Malgré le phasage prévu, parmi la plupart des mesures liées à la pandémie, les dépenses publiques ne devraient diminuer que légèrement en termes nominaux cette année et augmenter à nouveau en 2023. En conséquence, le déficit budgétaire devrait diminuer à 4,4 % en 2022, avant de remonter à 4,6 % l'année suivante (FMI). Le ratio de la dette au PIB s'élevait à environ 113,4 % en 2021, et il devrait baisser à 112,9 % cette année avant de remonter à 114 % en 2023 en raison d'un déficit public persistant. La hausse des prix de l'énergie et une croissance sans précédent des coûts de main-d'œuvre (due à l'indexation des salaires) ont conduit à une inflation globale de 2,4 % en 2021. Selon la Banque nationale de Belgique, l'inflation globale devrait culminer au cours des premiers mois de 2022 (à près de 8 %) et l'inflation sous-jacente devrait culminer d'ici la mi-2022 ; mais les deux indices devraient retomber à des niveaux nettement inférieurs à 2 % d'ici la fin de la période de projection.

Le chômage n'a que légèrement augmenté en 2021 grâce aux mesures politiques prises pour protéger les emplois, puisqu'il s'est établi à 6,3 % (FMI). Le taux devrait diminuer graduellement à 6,1 % et 5,9 % cette année et la suivante, conformément à la croissance économique. Le faible taux de participation au marché du travail reste un défi majeur pour la Belgique dans les années à venir, le chômage touchant de manière disproportionnée les jeunes, les immigrés non européens et la Région wallonne dans son ensemble.

Sélectionnez votre pays d'intérêt :

Choisir
le bon pays cible

Identifier les meilleurs pays pour importer et exporter.

Evaluer le potentiel du marché belge

Fiches thématiques :

Le contexte économique de la Belgique Le profil commercial de la Belgique

Identifier les barrières à l'entrée

Respecter les réglementations en Belgique et vérifier les droits d’entrée sur ce pays.

Explorer le marché belge avec
BNP Paribas

Concrétiser vos ambitions en Belgique avec notre solution personnalisée.

Mentions légales   ·   Politique de cookies    ·   Traitement des données personnelles    ·   Support technique   ·   Plan du site   ·   Préférences cookies

Site réalisé par Export Entreprises

Prendre un rdv Une question ? Accéder à la démo Newsletters