Explorer

drapeau Allemagne Allemagne : Le marché agroalimentaire

Avec plus de 83 millions de consommateurs, l’Allemagne fait figure de leader européen du marché des aliments et boissons. Le pays détient près d’un cinquième du chiffre d’affaire du secteur agroalimentaire de l’UE, en première position devant la France, et 7% des parts de marché mondial des secteurs agricole et alimentaire. Au niveau mondial, l’Allemagne est le troisième exportateur et importateur de produits agroalimentaires et le huitième producteur agricole. L'Allemagne est également le deuxième producteur agricole européen derrière la France, avec une production agricole s’élevant à 58,2 milliards EUR en 2019 (Commission européenne).

Les secteurs agricole et agroalimentaire représentent une part importante de l’activité économique allemande. Près de la moitié du territoire du pays est consacrée aux activités agricoles. Environ 940.000 personnes travaillent dans 275.400 entreprises agricoles (Ministère de l’alimentation et de l’agriculture).  A elle seule, l'agriculture allemande produit 0,6% de la richesse du pays et emploie 1,1% des travailleurs (Commission européenne, 2019). L’industrie agroalimentaire, qui regroupe plus de 6.000 entreprises, est le quatrième secteur industriel du pays, offrant près de 619.000 emplois (USDA, GAIN Report, 2020 et GTAI). En 2019, le chiffre d’affaire du secteur des aliments et boissons a atteint 221 milliards EUR, soit 5,8% du PIB allemand (USDA, GAIN Report). L'abattage et la transformation de la viande, le traitement du lait, la fabrication de produits de boulangerie et de sucreries, la transformation de fruits, de légumes et de pommes de terre ainsi que les brasseries comptent parmi les principales branches du secteur de l'alimentation. Forte de son haut degré de mécanisation, du niveau de formation des paysans et de ses rendements, l'agriculture allemande est une agriculture performante qui couvre environ 70% de la demande interne. On assiste ces dernières années à une tendance à la concentration des exploitations et à l'augmentation de leur taille (60,5 hectares en moyenne en 2016 contre 56 en 2010) (Ministère de l’alimentation et de l’agriculture).

L'agriculture allemande est soumise, au sein de l'UE, à une forte concurrence. Cette problématique gagne de l'importance dans le contexte de la surproduction et du système concomitant de subventions élevées. De nombreuses mesures visent à réduire la production agricole, comme par exemple les programmes de mise en jachère des sols. La politique agricole commune (PAC) européenne a été réformée, l'attribution d'une partie des subventions étant désormais conditionnée par l'adoption d'une agriculture plus écologique par les exploitants. Les autorités allemandes ont décidé de limiter au maximum le caractère coercitif de cette mesure pour ses agriculteurs.

Le marché allemand est le plus important de toute l'Europe, très compétitif et segmenté, avec une saturation de l'offre dans de nombreux secteurs et produits. La qualité et les services apportés y sont donc primordiaux. Les entreprises alimentaires allemandes doivent faire face à de nouvelles attentes du consommateur, lequel, tout en restant très sensible au facteur prix, se soucie du respect de l’environnement et de la qualité des produits. La demande de produits ayant des effets bénéfiques sur la santé, de produits frais et locaux est croissante. Les consommateurs allemands étant hostiles aux produits contenant des OGM, le marché des produits biologiques offre des opportunités. L'Allemagne fait en effet figure de leader dans la production et consommation de produits biologiques (9,7% des surfaces cultivées étaient biologiques en 2019), et est de loin le plus grand marché d'Europe. En 2019, le marché des produits biologiques a atteint la valeur record de 11,97 milliards EUR (Ministère de l’alimentation et de l’agriculture).

Le commerce extérieur constitue l’un des débouchés majeurs du secteur alimentaire allemand et l’un des principaux moteurs de sa croissance. Environ un tiers des aliments transformés allemands sont exportés. Les exportations agricoles allemandes ont doublé par rapport à 1990 et même quadruplé par rapport à 1980. La majorité des exportations sont à destination des pays de l’UE (les trois quarts). Le secteur agricole allemand réalise aujourd'hui près de 20% du produit de ses ventes grâce à l'exportation agricole. Les exportations de produits agricoles représentent environ 6% des exportations totales du pays, et les importations 9% des importations totales (OMC, 2018).

Le Maroc représente 0,5% des importations agroalimentaires de l’Allemagne et 0,1% des exportations (FMI).

 

Caractéristiques du marché local

Population (millions) PIB (milliards USD) PIB/Hab. (milliers USD) Importations de produits alimentaires (millions USD) Exportations de produits alimentaires (millions USD)
83,2 4,00 52 69.803 62.625

*millions USD
**en % des importations totales de produits alimentaires
***en % des exportations totales de produits alimentaires

Source : FMI - World Economic Outlook Database

Retour vers le haut

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Novembre 2022

Mentions légales   ·   Politique de cookies    ·   Traitement des données personnelles    ·   Support technique   ·   Plan du site   ·   Préférences cookies

Site réalisé par Export Entreprises

Prendre un rdv Une question ? Accéder à la démo Newsletters