Explorer

drapeau Cambodge Cambodge : Le contexte économique

Les indicateurs économiques

Le Cambodge a connu une croissance économique régulière entre 1995 et 2019, avec une croissance moyenne du PIB de près de 7,6 %. Néanmoins, l'économie du pays a connu une contraction sans précédent en 2020. Le Cambodge se remet de la pandémie, avec une croissance du PIB de 5,2 % en 2022. Le secteur manufacturier, qui contribue pour plus de 3 % au PIB réel, est le moteur de cette reprise. Bien que l'agriculture ait rencontré des difficultés en raison des conditions météorologiques et de l'augmentation des coûts, le secteur des services a fait preuve d'une forte résurgence. Selon les dernières estimations du FMI, l'économie a progressé de 5,3 % en 2023, grâce à la reprise du tourisme et à la bonne tenue des exportations de produits non vestimentaires. Les exportations de vêtements ont connu un déclin, et seuls de modestes signes de reprise ont été observés au troisième trimestre. L'écart de production devrait se réduire progressivement, pour se rapprocher d'un niveau inférieur à la tendance de la production potentielle d'avant la crise et devenir positif d'ici 2025. La croissance à moyen terme devrait se situer autour de 6,3 %, mais avec une grande incertitude, en fonction de la mise en œuvre des réformes prévues.

En 2023, le déficit budgétaire s'est creusé pour atteindre environ -3,6 % du PIB avant de diminuer à environ 2 % en 2024 et de se stabiliser à 2,5 % à moyen terme (FMI). La hausse du déficit en 2023 s'explique principalement par l'augmentation des dépenses liées aux Jeux d'Asie du Sud-Est de 2023, aux élections générales, à une augmentation programmée des salaires dans le secteur public et à l'achèvement des projets d'infrastructure en cours à partir de 2022. Le ratio recettes/PIB devrait connaître une légère augmentation à moyen terme, grâce aux réformes des administrations fiscales et douanières. Selon l'analyse du FMI sur la viabilité de la dette, dans le scénario de base, le ratio de la dette totale publique et garantie par l'État (PPG) au PIB, qui s'élevait à 35 % du PIB à la fin de 2022, devrait augmenter d'environ 4 points de pourcentage du PIB au cours de la prochaine décennie en raison des coûts de financement élevés associés au déficit budgétaire. En 2023, l'inflation devrait s'établir à 2,3 % en moyenne et converger progressivement vers sa tendance à long terme d'environ 3 % d'ici à 2024, à condition qu'il n'y ait pas de chocs supplémentaires sur les prix des produits de base. L'agriculture représente 22,2 % du PIB (Banque mondiale, dernières données disponibles) et comprend le riz, le caoutchouc, le maïs, les légumes, les noix de cajou, le manioc, le tapioca, le tabac et la soie. Cependant, le secteur primaire est vulnérable aux événements climatiques et la production reste largement insuffisante. L'industrie représente 37,9 % du PIB. Elle comprend la confection, la construction, la rizerie, la pêche, le bois et les produits du bois, le ciment, l'extraction de pierres précieuses et d'autres textiles. Les services représentent près de 34 %, le secteur du tourisme jouant un rôle central.

Depuis 2010, la composition de l'emploi a connu une évolution notable, passant de l'agriculture à l'industrie manufacturière. La part de l'emploi dans l'agriculture a diminué de 55 % à moins de 40 %, tandis que la part du secteur industriel a augmenté de 16 % à 25 % au cours de la même période. En outre, l'augmentation du revenu national a entraîné une croissance du secteur non commercial, la contribution de la construction au PIB passant de 4,9 % à plus de 10 % entre 2012 et 2022. En outre, le taux de pauvreté a été considérablement réduit, passant de 36,7 % en 2014 à 16,6 % en 2022. Le taux de chômage au Cambodge a baissé à 0,3 % en 2023, contre 0,4 % un an plus tôt, selon les chiffres publiés par le ministère du Travail. Les inégalités sont également évidentes : alors que le PIB par habitant au Cambodge a été enregistré pour la dernière fois à 5 355 USD en 2022 - une fois ajusté à la parité de pouvoir d'achat (PPA) - soit l'équivalent d'environ un quart de la moyenne mondiale, deux tiers des ménages au Cambodge connaissent des pénuries alimentaires saisonnières, en particulier dans les zones rurales, et 32% des enfants de moins de cinq ans souffrent d'un retard de croissance (Banque mondiale).

 
Indicateurs de croissance 20222023 (E)2024 (E)2025 (E)2026 (E)
PIB (milliards USD) 28,8230,9433,2335,8638,78
PIB (croissance annuelle en %, prix constant) 5,25,66,16,46,5
PIB par habitant (USD) 1.8021.9162.0372.1762.330
Endettement de l'Etat (en % du PIB) 34,835,335,535,035,3
Taux d'inflation (%) n/a2,03,03,03,0
Balance des transactions courantes (milliards USD) -7,86-3,40-2,66-2,28-2,37
Balance des transactions courantes (en % du PIB) -27,3-11,0-8,0-6,4-6,1

Source : FMI - World Economic Outlook Database - October 2021.

Note : (e) Donnée estimée


 
Indicateurs monétaires 20162017201820192020
Riel cambodgien (KHR) - Taux de change annuel moyen pour 1 EUR 4.317,764.575,574.779,914,494.674,76

Source : Banque Mondiale - Dernières données disponibles.

 

Les principaux secteurs économiques

 
Répartition de l'activité économique par secteur Agriculture Industrie Services
Emploi par secteur (en % de l'emploi total) 38,9 25,4 35,7
Valeur ajoutée (en % du PIB) 21,9 37,7 33,7
Valeur ajoutée (croissance annuelle en %) 0,7 8,3 2,2

Source : Banque Mondiale - Dernières données disponibles.

 

La population active en chiffres

201820192020
Population active 9.185.1839.319.2199.163.843

Source : International Labour Organization, ILOSTAT database

 
201720182019
Taux d'activité total 84,94%84,94%84,90%
Taux d'activité des hommes 89,57%89,61%89,61%
Taux d'activité des femmes 80,61%80,56%80,48%

Source : International Labour Organization, ILOSTAT database

 

Retour vers le haut

Indicateur de liberté économique

Définition :

L'indicateur de liberté économique mesure dix composantes de la liberté économique, regroupées en quatre grandes catégories : la règle de droit (droits de propriété, niveau de corruption) ; Le rôle de l'Etat (la liberté fiscale, les dépenses du gouvernement) ; L'efficacité des réglementations (la liberté d'entreprise, la liberté du travail, la liberté monétaire) ; L'ouverture des marchés (la liberté commerciale, la liberté d'investissement et la liberté financière). Chacune de ces 10 composantes est notée sur une échelle de 0 à 100. La note globale du pays est une moyenne des notes des 10 composantes.

Note :
57,25/100
Rang mondial :
118
Rang régional :
24

Liberté Economique dans le monde (carte interactive)
Source : Indice de liberté économique, Heritage Foundation

 
 

Risque pays

Consultez l'analyse risque pays proposée par Credimundi.

 

Indicateur de liberté politique

Définition :

L'indicateur de liberté politique fournit une évaluation annuelle de l'état de la liberté dans un pays, telle qu'elle est vécue par les individus. L'enquête mesure le degré de liberté à travers deux grandes catégories : la liberté politique et les libertés individuelles. Le processus de notation est basé sur une liste de 10 questions relatives aux droits politiques (sur le processus électoral, le pluralisme politique, la participation et le fonctionnement du gouvernement) et de 15 questions relatives aux libertés individuelles (sur la liberté d'expression, de croyance, le droit d'association, d'organisation et l’autonomie des individus). Des notes sont attribuées à chacune de ces questions sur une échelle de 0 à 4, où 0 représente le plus petit degré de liberté et 4 le plus grand degré de liberté. La note globale d’un pays est une moyenne des notes données à chaque question. Elle va de 1 à 7, 1 correspondant au plus haut degré de liberté et 7 au plus bas.

Classement :
Non libre
Liberté politique :
6/7

Liberté politique dans le monde (carte interactive)
Source : Liberté dans le monde, Freedom House

 

Indicateur de la liberté de la presse :

Définition :

Le classement mondial, publié chaque année, permet de mesurer les violations de la liberté de la presse dans le monde. Il reflète le degré de liberté dont bénéficient les journalistes, les médias et les net-citoyens de chaque pays et les moyens mis en œuvre par les Etats pour respecter et faire respecter cette liberté. Au final, une note et une position sont attribuées à chaque pays. Afin d’établir ce classement, Reporters Sans Frontières a réalisé un questionnaire adressé aux organisations partenaires, aux 150 correspondant de RSF, à des journalistes, des chercheurs, des juristes ou des militants des droits de l’homme, reprenant les principaux critères – 44 au total – permettant d’évaluer la situation de la liberté de la presse dans un pays donné. Ce questionnaire recense l’ensemble des atteintes directes contre des journalistes ou des net-citoyens (assassinats, emprisonnements, agressions, menaces, etc.) ou contre les médias (censures, saisies, perquisitions, pressions, etc.).

Rang mondial :
144/180

Retour vers le haut

Les sources d'information économique générale

Les principaux journaux on-line et autres portails
Centre d'information du Cambodge
Phnom Penh Post
Einnews.com
Les ressources utiles
Ministère de l'économie et des finances
Ministère du Commerce
Banque Nationale du Cambodge
 

Contactez l'équipe BNPP Trade Development pour trouver un intermédiaire prêt à vous accompagner au Cambodge.

 

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© eexpand, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Mai 2024

Mentions légales   ·   Politique de cookies    ·   Traitement des données personnelles    ·   Support technique   ·   Plan du site   ·   Préférences cookies

Site réalisé par eexpand.

Prendre un rdv Une question ? Accéder à la démo