Explorer

drapeau Chili Chili : Le profil commercial

Dans cette page : Les chiffres du commerce international | Accords internationaux et procédures douanières | Les normes

 

Les chiffres du commerce international

Le Chili a une économie très ouverte, très dépendante du commerce international, qui représentait 57,8% du PIB du pays en 2020 (Banque mondiale). Le pays exporte principalement du cuivre (qui représente 51,8 % des exportations), des filets de poisson et autre chair de poisson (3,5 %), de la pâte de bois chimique (2,8 %) ; des abricots, cerises et pêches (2,6 %) et du vin (2,5 %). Les importations concernent les huiles de pétrole (8,9%), les automobiles et autres véhicules (5,4%), les appareils électriques pour la téléphonie par fil (4%), le gaz de pétrole (2,4%) et les machines automatiques de traitement de l'information (2,2%). Selon les prévisions du commerce extérieur du FMI, le volume des exportations de biens et services a diminué de 0,1% en 2021 et devrait augmenter de 5,1% en 2022 et de 3,4% en 2023, tandis que le volume des importations de biens et services a augmenté de 30,8% en 2021 et devrait atteindre 2,5 % en 2022 et 2,4 % en 2023.

Les trois principaux partenaires d'exportation du Chili sont la Chine, les États-Unis et le Japon, tandis que ses principaux importateurs sont la Chine, les États-Unis et le Brésil. Le Chili a signé des accords de libre-échange (ALE) avec plusieurs économies importantes, notamment l'Union européenne, les États-Unis, la Chine et la Corée du Sud et est membre de l'Alliance du Pacifique depuis 2012 avec le Mexique, la Colombie et le Pérou. Ses avantages économiques comparatifs (revenus miniers, secteur agricole compétitif et de contre-saison) lui ont donné accès aux grands marchés d'Amérique du Nord, d'Europe et d'Asie-Pacifique (et depuis peu d'autres pays d'Amérique du Sud, notamment le Brésil). Le Chili a également signé un accord de continuité commerciale avec le Royaume-Uni, garantissant la poursuite des relations commerciales. Les défis du commerce chilien comprennent le remplacement de l'Union des nations sud-américaines en faillite par ProSur pour renforcer l'intégration économique et les relations commerciales dans la région (Buenos Aires Times). De plus, avec les plus grandes réserves de cuivre connues au monde, le Chili est une économie basée sur les produits de base et axée sur les exportations, ce qui a accru l'exposition du Chili à l'impact de la pandémie de COVID-19, puisque ses performances économiques sont entrelacées avec les modèles de demande mondiale.

La balance commerciale du Chili reste structurellement positive et a atteint 18 369 millions de USD en 2020, une augmentation significative par rapport à l'année précédente, principalement en raison de la hausse des prix des métaux, qui a stimulé les recettes d'exportation et mis en évidence le rebond des importations. Les importations de biens et services ont diminué de 12,7 % en 2020, tandis que les exportations ont diminué de 1 % (Banque mondiale). Selon les données de l'OMC, en 2020, le Chili a exporté pour 73,4 millions de dollars de marchandises, tandis que ses importations s'élevaient à 59,2 millions de dollars. En ce qui concerne les importations et les exportations de services au cours de la même année, celles-ci se sont élevées respectivement à 11,3 millions de USD et 6,3 millions de USD.

 
Valeurs du commerce extérieur 20162017201820192020
Importations de biens (millions USD) 58.82565.25874.68569.88859.226
Exportations de biens (millions USD) 59.91768.85974.70868.76373.485
Importations de services (millions USD) 13.07513.15714.60914.36211.316
Exportations de services (millions USD) 9.62510.0989.9409.2596.318

Source : Organisation mondiale du commerce (OMC) ; dernières données disponibles

 
Indicateurs du commerce extérieur 20162017201820192020
Commerce extérieur (en % du PIB) 55,755,757,356,957,8
Balance commerciale (hors services) (millions USD) 4.8647.3514.2112.95318.369
Balance commerciale (services inclus) (millions USD) 1.5503.527-458-2.15013.371
Importations de biens et services (croissance annuelle en %) 0,94,68,1-2,4-12,7
Exportations des biens et services (croissance annuelle en %) 0,5-1,55,3-2,6-1,0
Importations de biens et services (en % du PIB) 27,527,228,828,926,3
Exportations des biens et services (en % du PIB) 28,128,428,528,031,5

Source : Banque mondiale ; dernières données disponibles

 
Prévisions du commerce extérieur 20212022 (e)2023 (e)2024 (e)2025 (e)
Volume des exportations de biens et services (variation annuelle en %) -0,25,13,52,82,7
Volume of imports of goods and services (Annual % change) 30,92,62,52,02,4

Source : IMF, World Economic Outlook ; Latest available data

Note : (e) Donnée estimée

 

Principaux pays partenaires

Principaux clients
(% des exportations)
2020
Chine 38,9%
Etats-Unis 13,2%
Japon 8,7%
Corée du sud 5,6%
Brésil 4,2%
Voir plus de pays 29,4%
Principaux fournisseurs
(% des importations)
2020
Chine 27,8%
Etats-Unis 17,8%
Brésil 7,3%
Argentine 5,6%
Allemagne 3,9%
Voir plus de pays 37,6%

Source : Comtrade, Dernières données disponibles.

 

Principaux produits échangés

73,5 Mds USD de produits exportés en 2020
Minerais de cuivre et leurs concentrésMinerais de cuivre et leurs concentrés 29,3%
Cuivre affiné et alliages de cuivre sous forme...Cuivre affiné et alliages de cuivre sous forme brute (sauf alliages mères de cuivre du n° 7405) 19,9%
Filets de poissons et autre chair de poissons - m...Filets de poissons et autre chair de poissons - même hachée -, frais, réfrigérés ou congelés 3,5%
Pâtes chimiques de bois, à la soude ou au sulfate ...Pâtes chimiques de bois, à la soude ou au sulfate (à l'excl. des pâtes à dissoudre) 2,8%
Abricots, cerises, pêches - y.c. les brugnons et...Abricots, cerises, pêches - y.c. les brugnons et nectarines -, prunes et prunelles, frais 2,6%
Voir plus de produits 42,0%
59,2 Mds USD de produits importés en 2020
Huiles de pétrole ou de minéraux bitumineux ...Huiles de pétrole ou de minéraux bitumineux (autres que les huiles brutes); préparations n.d.a. contenant en poids >= 70% d'huiles de pétrole ou de minéraux bitumineux et dont ces huiles constituent l'élément de base; déchets d'huiles contenant principalement des huiles de pétrole ou de minéraux bitumineux 5,0%
Appareils électriques pour la téléphonie ou la tél...Appareils électriques pour la téléphonie ou la télégraphie par fil, y.c. les postes téléphoniques d'usagers par fil à combinés sans fil et les appareils pour la télécommunication par courant porteur ou pour la télécommunication numérique; visiophones; leurs parties 4,0%
Huiles brutes de pétrole ou de minéraux bitumineuxHuiles brutes de pétrole ou de minéraux bitumineux 3,9%
Voitures de tourisme et autres véhicules...Voitures de tourisme et autres véhicules automobiles principalement conçus pour le transport de personnes (autres que les véhicules pour le transport de dix personnes ou plus, chauffeur compris, du n° 8702); voitures du type 'break' et voitures de course 3,0%
Gaz de pétrole et autres hydrocarbures gazeuxGaz de pétrole et autres hydrocarbures gazeux 2,4%
Voir plus de produits 81,7%

Source : Comtrade, Dernières données disponibles.

 
 

Pour aller plus loin, consultez notre service Flux Import-Export.

 

Principaux services échangés

Source : Département des statistiques des Nations Unies, dernières données disponibles

 

Le système de change

La monnaie locale
Peso chilien (CLP)
Le régime de change
La règlementation des changes permet une libre convertibilité des devises et un droit au transfert (DLF N°600, procédure Chapître 14 et 19).
Le niveau d'instabilité de la monnaie
Il n'y a pas de réglementation particulière sur les échanges de devises.
Taux de change au :

 
 
Indicateurs monétaires 20162017201820192020
Peso chilien (CLP) - Taux de change annuel moyen pour 1 EUR 720,17732,93756,63789,78905,45

Source : Banque Mondiale - Dernières données disponibles.

 
 

Retrouvez tous les taux de change au jour le jour sur notre service Convertisseur de devises.

Retour vers le haut

Accords internationaux et procédures douanières

Les conventions internationales
Membre de l'OCDE
Signataire du Protocole de Montréal relatif à des substances qui appauvrissent la couche d'ozone
La coopération économique internationale
Le Chili est membre des organisations économiques internationales suivantes : Association latino-américaine d'intégration (ALADI), FMI, Coopération économique Asie-Pacifique (APEC), G-15, G-77, CCI, Système économique latino-américain et des Caraïbes, OCDE, Mercosur (associé), entre autres. Pour la liste complète des organisations économiques et autres organisations internationales auxquelles participe le Chili, cliquez ici. L'appartenance du Chili à une organisation internationale est également indiquée ici.
Free Trade Agreements
La liste complète et actualisée des accords de libre-échange signés par le Chili peut être consultée ici.
Membre de la convention sur les admissions temporaires et utilisation des carnets ATA
Oui

A titre de rappel, ATA est un système permettant le libre mouvement des marchandises et leur admission temporaire. Les marchandises sont accompagnées d'un document unique dénommé carnet ATA qui est régi par des accords internationaux.
Membre de la convention TIR
Oui

A titre de rappel, la convention TIR et son régime de transit contribue à faciliter les transports internationaux, notamment le transport routier, en Europe, au Moyen-Orient, mais aussi dans le reste du monde, tel qu'en Afrique et en Amérique Latine.
Les documents d'accompagnement à l'import
Les marchandises expédiées au Chili doivent être accompagnées des documents suivants :

> le document administratif unique (DAU)

> La facture commerciale
Elle doit être établie en 5 exemplaires, de préférence en espagnol et contenir notamment l'origine et la provenance des marchanidses.

> Un certificat phytosanitaire
il est nécessaire pour les fruits, les légumes, les semences et autres végétaux et est délivré par le service régional de la protection des végétaux.

> Un certificat sanitaire
Ils sont nécessaires pour les viandes et est délivré par la direction départementale des services vétérinaires.

> Formulaire EUR1
Pour bénéficier du tarif préférentiel applicable aux importations en povenance de l'Union Européenne.

> Attestation de non-contamination par la dioxine
Obligatoire pour les volailles, les oeufs ou le porc, elle est délivrée par la direction départementale des services vétérinaires.

> Certificat de vente libre pour les cosmétiques
Établi par la Fédération des industries de la parfumerie.

> les documents de transport et la liste de colisage

Pour aller plus loin, consultez notre service Trouver ses documents d’accompagnement douaniers.

Les zones franches
Le Chili compte deux zones de libre-échange : le port d'Iquique au nord du pays (région I) et la ville de Punta Arenas au sud (région XII). Les commerçants et les fabricants de ces zones sont exonérés de l'impôt sur le revenu, de la TVA et des droits de douane. Les entreprises peuvent réexporter des marchandises sans payer de taxe, mais elles sont soumises à la TVA et aux droits d'importation lorsque les marchandises quittent la zone pour être utilisées ou vendues dans le reste du Chili.

Les mêmes exonérations s'appliquent aux fabricants opérant dans les parcs industriels de Chacalluta et de Las Americas à Arica. Les activités minières, la pêche et les services financiers ne peuvent bénéficier de concessions dans la zone de libre-échange.
Pour plus d'informations
Douanes chiliennes
Ministère des affaires étrangères, Service économique
Ministère de l'économie
Chambre de commerce nationale
Chambre de commerce de Santiago (en anglais)
Les barrières non-tarifaires
 L'Administration des Douanes Chiliennes s'est réservée le droit d'appliquer des prix minimum pour la valorisation des importations (cela peut-être notamment le cas pour certains produits agricoles comme le froment, les huiles comestibles et le sucre). Certains produits sont plus surveillés que les autres, notamment les produits pharmaceutiques ou les produits agricoles. Ces derniers sont soumis à l'autorisation du Ministère de l'agriculture. Des standards très stricts rendent l'importation de boeuf impossible. L'importation de véhicules usagés est interdite (à l'exception des ambulances, fourgons blindés, mobiles homes). Les marchandises importées considérées comme incompatibles avec "la morale, la santé publique, la sécurité nationale ou de l'environnement" du Chili nécessitent une autorisation spéciale pour entrer au Chili. Il s'agit notamment de certains produits chimiques / processus et de certains produits médiatiques qui sont examinés et peuvent être censurés. Les armes à feux peuvent être importées mais nécessitent une autorisation spéciale de la part des autorités militaires chiliennes. Les contrôles sur l'importation d'armes à feux deviennent plus stricts.
Les secteurs pour lesquels un différend a été enregistré auprès de l'OMC
Boissons alcoolisées, produits agricoles, sucre, huiles alimentaires, produits laitiers, farine. Pour plus de détails voir le site de l'OMC.
L'évaluation de la politique commerciale
Les pages de l'OMC dédiées au Chili
Barrières aux échanges, inventoriées par les Etats-Unis
Barrières aux échanges, inventoriées par l'UE (en anglais)
Barrières sanitaires et phytosanitaires, inventoriées par l'UE

Retour vers le haut

 

Les normes

Les organismes de normalisation
Institut National de Normalisation
L'insertion dans le réseau international de normalisation
L'Institut National de Normalisation (INN) est membre de l'Organisation Internationale de Normalisation (ISO), de la Commission Électrotechnique Internationale (CEI) et de la Commission Pan-Américaine des Normes Techniques (COPANT).
L'obligation d'utiliser des standards
Dans la plupart des secteurs, les normes ne sont pas obligatoires au Chili. Toutefois, certains produits importés, tels que ceux liés à la sécurité industrielle, aux bâtiment et matériaux de construction et aux industries de l'électricité et du gaz, doivent se conformer aux exigences spécifiques de l'organisme qui les supervise.
La classification des normes
Normes chiliennes (NCh).
L'évaluation du système de standardisation
Les normes chiliennes se sont développées parallèlement à l'expansion des industries exportatrices, et sont facilement compréhensibles car modelées selon les normes internationales.
Les consommateurs y accordent de l'importance dans les secteurs sensibles tels que l'électricité, la construction antisismique, etc.
La consultation des normes on-line
Une liste des normes en vigueur au Chili est consultable sur le site de l'Institut National de Normalisation.
Les organismes de certification
Institut National de Normalisation
Les associations des utilisateurs des normes
Lien vers des associations de consommateurs sur le site du Ministère de l'économie (en espagnol)

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Juin 2022

Mentions légales   ·   Politique de cookies    ·   Traitement des données personnelles    ·   Support technique   ·   Plan du site   ·   Préférences cookies

Site réalisé par Export Entreprises

Prendre un rdv Une question ? Accéder à la démo Newsletters