Explorer

drapeau Ethiopie Ethiopie : Le contexte économique

Les indicateurs économiques

Deuxième pays le plus peuplé d'Afrique, l'Éthiopie, avec une population de plus de 120 millions d'habitants, a connu une croissance soutenue d'environ 10 % par an au cours de la dernière décennie. Les principaux moteurs de cette croissance ont été les produits et services agricoles, soutenus par l'aide étrangère au développement. Cependant, l'économie éthiopienne a été confrontée à de nombreux défis au cours des deux dernières années et demie, notamment la pandémie de COVID-19, la sécheresse, le conflit dans le nord du pays et la guerre en Ukraine, ce qui a entraîné d'importants problèmes macroéconomiques et humanitaires. Selon les dernières estimations du FMI, la croissance du PIB a été de 6,1 % en 2023, contre 6,4 % l'année précédente, en raison de l'importance des investissements fixes à la suite de la résolution du conflit dans le Tigré. Pour 2024, le FMI prévoit une croissance de 6,5 %, tirée par la consommation privée, suivie d'une autre croissance de 6,5 % en 2023.

Le budget de l'Éthiopie pour l'exercice 2023/24 s'élève à 801,7 milliards de birrs, soit une augmentation de 1,9 %, mais l'inflation réduit son pouvoir d'achat de 17,8 %. Plus de 70 % du budget est alloué aux dépenses fédérales, 26 % aux régions et 1,7 % aux projets locaux des ODD. Les dépenses d'investissement sont à leur plus bas niveau depuis 10 ans, représentant 35,5 % contre 61 % pour les coûts récurrents (UNICEF). Le ratio dette/PIB a diminué à 37,9 % en 2023, contre 46,4 % l'année précédente, et devrait encore baisser à 31,2 % et 28,9 % les années suivantes, selon le FMI. Malgré cela, Fitch a abaissé la note de crédit de l'Éthiopie à "junk" en décembre 2023 en raison de l'augmentation du risque de défaut de paiement, suite au non-paiement d'un coupon sur son euro-obligation d'un milliard d'USD. L'Éthiopie a connu des niveaux d'inflation élevés ces dernières années, avec une moyenne de 16 % au cours de la dernière décennie. L'inflation a atteint 28,7 % à la fin de 2023, selon la Banque nationale d'Éthiopie, les prix des denrées alimentaires, qui représentent 53,5 % de l'indice des prix à la consommation, ayant augmenté de 30,6 % par rapport à la même période en 2022. L'inflation devrait décélérer pour atteindre 20,7 % en 2024 et 16,5 % l'année suivante, à mesure que des progrès sont réalisés dans la mise en œuvre des feuilles de route pour les réformes des changes et la modernisation de la politique monétaire. Le gouvernement poursuit le "Homegrown Economic Reform Plan" et lance de nombreux projets dans le cadre du troisième "Growth and Transformation Plan 2021-2025" pour remédier aux vulnérabilités et stimuler l'activité du secteur privé. Selon les prévisions du FMI, les réformes macroéconomiques et structurelles à moyen terme conduiront à une réduction de la dette publique, à une diminution des vulnérabilités extérieures et à un renforcement de la croissance, de l'investissement et des exportations. Toutefois, ces perspectives se heurtent à l'opposition nationale aux réformes, à la montée du protectionnisme mondial, à la guerre en Ukraine et aux chocs liés au climat.

Bien qu'il ait doublé au cours de la dernière décennie, le PIB par habitant de l'Éthiopie reste l'un des plus faibles au monde, estimé à 2 812 USD en 2022 par la Banque mondiale (PPA). La réduction de la pauvreté reste un défi en raison de la dynamique démographique et d'un faible niveau de développement initial. L'espérance de vie à la naissance n'est que de 65 ans et la durée moyenne de scolarisation est de 7,8 ans. Le taux de chômage s'élevait à 3,4 % de la population active totale en 2022, selon la Banque mondiale, mais la grande majorité de la population active est encore employée dans l'économie informelle.

 
Indicateurs de croissance 20222023 (E)2024 (E)2025 (E)2026 (E)
PIB (milliards USD) 120,37155,80192,01223,52248,94
PIB (croissance annuelle en %, prix constant) 6,46,16,26,56,7
PIB par habitant (USD) 1.1561.4731.7872.0482.245
Endettement de l'Etat (en % du PIB) 46,437,931,228,929,0
Taux d'inflation (%) n/a29,120,716,512,6
Balance des transactions courantes (milliards USD) -5,17-3,73-3,88-2,77-4,26
Balance des transactions courantes (en % du PIB) -4,3-2,4-2,0-1,2-1,7

Source : FMI - World Economic Outlook Database, October 2021

Les principaux secteurs économiques

L'Éthiopie possède l'un des plus grands troupeaux de bétail d'Afrique et dispose d'un important potentiel d'énergie hydroélectrique, estimé à 954 TWh. L'Éthiopie est le cinquième producteur et exportateur mondial de café et figure parmi les principaux producteurs d'oléagineux et de haricots secs. Le secteur agricole joue un rôle central dans l'économie, contribuant à plus d'un tiers du PIB de l'Éthiopie (37,6 %) et employant près des deux tiers de la main-d'œuvre (63 %). Les principaux produits agricoles sont les céréales, le café, les oléagineux, le coton, la canne à sucre, les légumes, le khat, les fleurs coupées, les peaux, les bovins, les ovins, les caprins et les fruits de mer. Cependant, des défis tels que les sécheresses périodiques, la dégradation des sols et la déforestation persistent. Les principales céréales consommées en Éthiopie sont le maïs et le blé, le pays étant autosuffisant en maïs mais important environ 30 % de ses besoins en blé. Les niveaux d'imposition élevés et les infrastructures médiocres constituent des obstacles au secteur agricole, ce qui a incité le gouvernement à créer de vastes parcs agro-industriels dans tout le pays afin d'ajouter de la valeur aux produits agricoles.

Le secteur industriel, bien que modeste, contribue de manière significative au PIB (22,7 %) et emploie 7 % de la main-d'œuvre. Les industries comprennent l'agroalimentaire, les boissons, le textile, le cuir, les vêtements, les produits chimiques, le traitement des métaux et le ciment. Bien que le secteur manufacturier ait actuellement un impact limité sur les exportations, il devrait se développer à l'avenir et représenter environ 4 % du PIB. Ces dernières années, l'Éthiopie a notamment attiré l'externalisation de la production textile en provenance d'Asie. Les politiques gouvernementales, telles que la réforme économique nationale et le plan de développement décennal, mettent l'accent sur le soutien aux fabricants locaux.

Le secteur tertiaire, emmené par la compagnie aérienne publique Ethiopian Airlines, est le moteur des recettes en devises de l'Éthiopie. Il représente 36,6 % du PIB et emploie environ 31 % de la main-d'œuvre. Des secteurs en expansion comme le tourisme et les télécommunications devraient contribuer de manière significative à la croissance économique du pays. Malgré les efforts de privatisation en cours et la transition vers une économie de marché, le secteur public conserve un rôle dominant, en particulier dans des secteurs stratégiques tels que les télécommunications, les services financiers, les transports et le commerce de détail. En Éthiopie, les terres appartiennent à l'État et les locataires bénéficient de baux à long terme. Le secteur bancaire comprend la Banque nationale d'Éthiopie en tant que banque centrale, une banque de développement appartenant à l'État, une banque commerciale appartenant au gouvernement et plusieurs banques privées.

 
Répartition de l'activité économique par secteur Agriculture Industrie Services
Emploi par secteur (en % de l'emploi total) 63,7 10,2 26,2
Valeur ajoutée (en % du PIB) 37,6 22,7 36,6
Valeur ajoutée (croissance annuelle en %) 6,1 4,9 7,6

Source : Banque Mondiale, Dernières données disponibles. En raison de l'arrondi, la somme des pourcentages peut être inférieure ou supérieure à 100%.

 

Retrouvez plus d’information sur votre secteur d'activité sur notre service Etudes de marché.

 
 

Retrouvez tous les taux de change au jour le jour sur notre service Convertisseur de devises.

 

Indicateur de liberté économique

Définition :

L'indicateur de liberté économique mesure dix composantes de la liberté économique, regroupées en quatre grandes catégories : la règle de droit (droits de propriété, niveau de corruption) ; Le rôle de l'Etat (la liberté fiscale, les dépenses du gouvernement) ; L'efficacité des réglementations (la liberté d'entreprise, la liberté du travail, la liberté monétaire) ; L'ouverture des marchés (la liberté commerciale, la liberté d'investissement et la liberté financière). Chacune de ces 10 composantes est notée sur une échelle de 0 à 100. La note globale du pays est une moyenne des notes des 10 composantes.}}

Note :
51,7/100
Rang mondial :
151
Rang régional :
35

Liberté économique dans le monde (carte interactive)
Source : Indice de liberté économique, Heritage Foundation

 
 

Risque pays

Consultez l'analyse risque pays proposée par Credimundi.
 

Retour vers le haut

Les sources d'information économique générale

Les ministères
Ministère des finances
Ministère du Commerce et de l'Intégration Régionale
Ministère des Mines
L'office de statistique
Service des statistiques d'Éthiopie
La banque centrale
Banque nationale d'Éthiopie (NBE)
Les places boursières
Bourse éthiopienne des produits de base
Les portails économiques
 

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Avril 2024

Mentions légales   ·   Politique de cookies    ·   Traitement des données personnelles    ·   Support technique   ·   Plan du site   ·   Préférences cookies

Site réalisé par eexpand.

Prendre un rdv Une question ? Accéder à la démo