Explorer

drapeau Indonésie Indonésie : Le profil commercial

Dans cette page : Les chiffres du commerce international | Accords internationaux et procédures douanières | Les normes

 

Les chiffres du commerce international

L'Indonésie est ouverte au commerce extérieur, qui représente environ 45 % de son PIB (Banque mondiale, dernières données disponibles). Les principales exportations du pays comprennent le charbon, les briquettes, les ovales et des combustibles solides similaires (16,0 %) ; l'huile de palme et ses fractions, raffinées ou non (9,5 %) ; les ferro-alliages (4,7 %) ; le gaz de pétrole et autres hydrocarbures gazeux (3,4 %) ; et les minerais et concentrés de cuivre (3,2 %) ; tandis que les importations sont dominées par les huiles de pétrole (9,9 %) ; le brut de pétrole (4,8 %) ; les appareils téléphoniques (2,8 %) ; le gaz de pétrole et autres hydrocarbures gazeux (2,1 %) ; et les pièces et accessoires pour tracteurs et véhicules automobiles (1,7 % - données Comtrade pour 2022). L'Indonésie est devenue le plus grand exportateur mondial de charbon thermique utilisé dans les centrales électriques en 2019 et compte deux principaux clients, la Chine et l'Inde, les deux plus grands importateurs de charbon au monde.

La Chine est restée le plus grand partenaire commercial de l'Indonésie en 2022, achetant 22,6 % des exportations indonésiennes, suivie par les États-Unis (9,7 %), le Japon (8,5 %), l'Inde (8 %) et la Malaisie (5,3 %). La même année, les principaux fournisseurs étaient la Chine (28,5 %), Singapour (8,2 %) ; le Japon (7,2 %), la Malaisie (5,3 %) et la Corée du Sud (4,9 % - données Comtrade). En 2020, l'Indonésie a signé le Partenariat économique régional global (RCEP) avec 14 autres pays de l'Indo-Pacifique. Cet accord de libre-échange est le plus grand accord commercial de l'histoire, couvrant 30 % de l'économie mondiale. Il comprend l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN : Brunei, Cambodge, Indonésie, Laos, Malaisie, Myanmar, Philippines, Singapour, Thaïlande et Vietnam) et les partenaires de l'accord de libre-échange de l'ASEAN (Australie, Chine, Inde, Japon, Nouvelle-Zélande et République de Corée). Le RCEP couvre les biens, les services, l'investissement, la coopération économique et technique. Il crée également de nouvelles règles pour le commerce électronique, la propriété intellectuelle, les marchés publics, la concurrence et les petites et moyennes entreprises.

La balance commerciale de l'Indonésie est positive depuis quelques années. Selon les données de l'OMC, en 2022, le pays a exporté des marchandises d'une valeur de 291,9 milliards de dollars (+26,1 % en glissement annuel), importé pour 237,4 milliards de dollars (+21 %). En ce qui concerne les services, les exportations se sont élevées à 23 milliards de dollars contre 43,4 milliards de dollars d'importations (+65,4 % et +52 % respectivement). Pour l'année dans son ensemble, la Banque mondiale a estimé que la balance commerciale était positive de 3,6 % du PIB (2,6 % un an plus tôt). Selon des chiffres préliminaires de Statistiques Indonésie, les exportations du pays de janvier à novembre 2023 se sont élevées à 236,41 milliards de dollars, marquant une baisse de 11,83 % par rapport à la même période en 2022. De même, les exportations hors pétrole et gaz se sont chiffrées à 221,96 milliards de dollars, reflétant une baisse de 12,47 % sur la même période. La valeur totale des importations de janvier à novembre 2023 a chuté de 6,8 % par rapport à la même période de l'année dernière, à 202,7 milliards de dollars.

 
Valeurs du commerce extérieur 20192020202120222023
Importations de biens (millions USD) 171.276141.622196.190237.447221.886
Exportations de biens (millions USD) 167.683163.306231.506291.979258.857
Importations de services (millions USD) 39.28224.77128.55043.16551.353
Exportations de services (millions USD) 31.64215.01613.95123.20833.434

Source : World Trade Organisation (WTO), Dernières données disponibles.

 
Indicateurs du commerce extérieur 20182019202020212022
Commerce extérieur (en % du PIB) 43,137,633,040,245,4
Balance commerciale (hors services) (millions USD) -2283.50828.30143.80662.672
Balance commerciale (services inclus) (millions USD) -6.713-4.13318.54629.20842.335
Importations de biens et services (croissance annuelle en %) 12,1-7,1-17,624,914,7
Exportations des biens et services (croissance annuelle en %) 6,5-0,5-8,418,016,3
Importations de biens et services (en % du PIB) 22,119,015,618,820,9
Exportations des biens et services (en % du PIB) 21,018,617,321,424,5

Source : World Bank, Dernières données disponibles.

 
Prévisions du commerce extérieur 20232024 (e)2025 (e)2026 (e)2027 (e)
Volume des exportations de biens et services (variation annuelle en %) 7,413,28,48,17,4
Volume des importations de biens et services (variation annuelle en %) 4,114,010,89,27,9

Source : IMF, World Economic Outlook, Dernières données disponibles.

Note : (e) Donnée estimée

 

Principaux pays partenaires

Principaux clients
(% des exportations)
2022
Chine 22,6%
Etats-Unis 9,7%
Japon 8,5%
Inde 8,0%
Malaisie 5,3%
Voir plus de pays 45,9%
Principaux fournisseurs
(% des importations)
2022
Chine 28,5%
Singapour 8,2%
Japon 7,2%
Malaisie 5,3%
Corée du sud 4,9%
Voir plus de pays 45,9%

Source : UN Comtrade Database, Dernières données disponibles.

 

Principaux produits échangés

292,0 Mds USD de produits exportés en 2022
Houilles; briquettes, boulets et combustibles...Houilles; briquettes, boulets et combustibles solides simil. obtenus à partir de la houille 16,0%
Huile de palme et ses fractions, même raffinées,...Huile de palme et ses fractions, même raffinées, mais non chimiquement modifiées 9,5%
Ferro-alliagesFerro-alliages 4,7%
Gaz de pétrole et autres hydrocarbures gazeuxGaz de pétrole et autres hydrocarbures gazeux 3,4%
Minerais de cuivre et leurs concentrésMinerais de cuivre et leurs concentrés 3,2%
Voir plus de produits 63,3%
237,5 Mds USD de produits importés en 2022
Huiles de pétrole ou de minéraux bitumineux ...Huiles de pétrole ou de minéraux bitumineux (autres que les huiles brutes); préparations n.d.a. contenant en poids >= 70% d'huiles de pétrole ou de minéraux bitumineux et dont ces huiles constituent l'élément de base; déchets d'huiles contenant principalement des huiles de pétrole ou de minéraux bitumineux 9,9%
Huiles brutes de pétrole ou de minéraux bitumineuxHuiles brutes de pétrole ou de minéraux bitumineux 4,8%
Postes téléphoniques d'usagers, y.c. les tél...Postes téléphoniques d'usagers, y.c. les téléphones pour réseaux cellulaires et pour autres réseaux sans fil; autres appareils pour la transmission ou la réception de la voix, d'images ou d'autres données, y.c. les appareils pour la communication dans un réseau filaire ou sans fil [tel qu'un réseau local ou étendu]; leurs parties (à l'excl. des ceux du n° 8443, 8525, 8527 ou 8528) 2,8%
Gaz de pétrole et autres hydrocarbures gazeuxGaz de pétrole et autres hydrocarbures gazeux 2,1%
Parties et accessoires de tracteurs, véhicules...Parties et accessoires de tracteurs, véhicules pour le transport de >= 10 personnes, chauffeur inclus, voitures de tourisme, véhicules pour le transport de marchandises et véhicules à usages spéciaux du n° 8701 à 8705, n.d.a 1,7%
Voir plus de produits 78,8%

Source : UN Comtrade Database, Dernières données disponibles.

 
 

Pour aller plus loin, consultez notre service Flux Import-Export.

 

Principaux services échangés

21,9 Mds USD de services exportés en 2022
30,64%
27,04%
21,32%
10,82%
3,99%
2,11%
1,68%
0,97%
0,72%
0,71%
42,8 Mds USD de services importés en 2022
30,11%
24,69%
15,33%
13,33%
5,15%
4,89%
4,82%
1,32%
0,23%
0,13%

Source : Département des statistiques des Nations Unies, Dernières données disponibles.

 

Le système de change

La monnaie locale
Roupie indonésienne (IDR)
Le régime de change
Il n'existe pas de contrôle des changes. La roupie indonésienne est librement convertible.
Le niveau d'instabilité de la monnaie
Il n'y a pas de réglementation particulière sur les échanges de devises.
Taux de change au :

 
 
Indicateurs monétaires 20162017201820192020
Roupie indonésienne (IDR) - Taux de change annuel moyen pour 1 EUR 14.157,7915.115,1416.797,9415.896,2916.655,74

Source : World Bank, Dernières données disponibles.

 
 

Retrouvez tous les taux de change au jour le jour sur notre service Convertisseur de devises.

Retour vers le haut

Accords internationaux et procédures douanières

Les conventions internationales
Membre de l'Organisation Mondiale du Commerce
Signataire du Protocole de Kyoto
Signataire de la Convention de Washington sur le commerce international des espèces de faune et de flore menacées d'extinction
Signataire de la Convention de Bâle sur le contrôle des mouvements transfrontières des déchets dangereux et de leur élimination
Signataire du Protocole de Montréal relatif à des substances qui appauvrissent la couche d'ozone
Signataire de l'Accord international sur le café
La coopération économique internationale
L'Indonésie est membre des organisations économiques internationales suivantes : FMI, Coopération économique Asie-Pacifique (APEC), CCI, Plan de Colombo, OMC, Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN), G-15, G-20, G-77, entre autres. Pour la liste complète des organisations économiques et autres organisations internationales auxquelles participe l'Indonésie, cliquez ici. L'adhésion de l'Indonésie aux organisations internationales est également présentée ici.
Free Trade Agreements
L'Indonésie est membre du Partenariat régional économique global (RCEP) signé le 15 novembre 2020. La liste complète et actualisée des accords de libre-échange signés par l'Indonésie peut être consultée ici.
Membre de la convention sur les admissions temporaires et utilisation des carnets ATA
Non

A titre de rappel, ATA est un système permettant le libre mouvement des marchandises et leur admission temporaire. Les marchandises sont accompagnées d'un document unique dénommé carnet ATA qui est régi par des accords internationaux.
Membre de la convention TIR
oui

A titre de rappel, la convention TIR et son régime de transit contribue à faciliter les transports internationaux, notamment le transport routier, en Europe, au Moyen-Orient, mais aussi dans le reste du monde, tel qu'en Afrique et en Amérique Latine.
Les documents d'accompagnement à l'import
Les marchandises expédiées en Indonésie doivent être accompagnées des documents suivants :

> le document administratif unique (DAU)

> La facture commerciale
Elle doit être établie en 3 exemplaires, en anglais
- prix FOB

> Un certificat phytosanitaire
il est nécessaire pour les fruits, les légumes, les semences et autres végétaux et est délivré par le service régional de la protection des végétaux.

> Un certificat sanitaire et un certificat de non-contamination radioactive
Ils sont nécessaires pour les viandes et est délivré par la direction départementale des services vétérinaires.

>Attestation de non-contamination par la dioxine
Exigé pour la viande ovine

> Formulaire EUR1
Pour bénéficier du tarif préférentiel applicable aux importations en provenance de l'Union Européenne.

> Certificat d'abattage
Selon le rite islamique pour les viandes, il est délivré par la Mosquée de Paris.

> Certificat de vente libre pour les cosmétiques
Etabli par la Fédération des industries de la parfumerie

> les documents de transport et la liste de colisage

Pour aller plus loin, consultez notre service Trouver ses documents d’accompagnement douaniers.

Les zones franches
La loi omnibus sur la création d'emplois et son règlement d'application, le règlement gouvernemental n° 41/2021, ont renforcé et unifié les trois zones franches des îles de Batam, Bintan et Karimun en une seule zone franche intégrée pour les 25 prochaines années. Une autre zone de libre-échange est située à Sabang.

L'Indonésie compte également de nombreuses zones économiques spéciales (ZES), régies par la loi n° 39/2009, le règlement gouvernemental n° 1/2020 sur la gestion des ZES et le règlement gouvernemental n° 12/2020 sur les installations des ZES. Le gouvernement a identifié quinze ZES dans des centres manufacturiers et touristiques qui sont opérationnelles ou en cours de construction, et deux autres ont été approuvées.

Pour plus d'informations, consultez le portail du Ministère de l'investissement.
Pour plus d'informations
Office général des douanes
Ministère du commerce
Chambre de commerce et d'industrie indonésienne
Les barrières non-tarifaires
Certains produits sont strictement interdits à l'importation : livres, magazines, brochures et journaux écrits en Chinois, en Indonésien ou en langue locale (sauf pour des raisons scientifiques) ainsi que les cassettes, cassettes vidéo, les films pour usage personnel.

Des licences d'importation sont requises pour les médicaments, psychotropes, explosifs, armes, feux d'artifices, films et vidéos, équipements de télécommunication, photocopieuses couleurs, aliments et boissons non enregistrés, certains pesticides (DDT, EDB, Pentachlorophénols). Ces licences sont délivrées après consultation des ministères compétents (agriculture, santé, commerce et industrie.).

Des permis sont exigés pour l'importation d'animaux et de produits d'origine animale. Ces documents sont délivrés par la Direction générale de l'élevage et des services de santé animale. À l'heure actuelle, l'importation de tout produit à base de poulet est interdite. Il y a un système de quota spécifique pour les vins et spiritueux.

Les entreprises étrangères sont autorisées, soit à importer, soit à fabriquer. Elles ne peuvent pas faire les deux.

Les secteurs pour lesquels un différend a été enregistré auprès de l'OMC
Dans l'affaire qui l'a opposée à la Corée, L'Indonésie a demandé l'établissement d'un groupe spécial pour examiner l'imposition par la Corée de droits antidumping définitifs sur les importations de papier reprographique ("business information paper") et de papier d'imprimerie sans bois non couché en provenance d'Indonésie.

 

L'Indonésie était au nombre des plaignants dans le différend contre les États-Unis au sujet de la Loi de 2000 sur la compensation pour continuation du dumping et maintien de la subvention (CDSOA, plus connue sous le nom d'amendement Byrd).  De plus, en 2004, les États-Unis ont appliqué des mesures antidumping à l'encontre des importations indonésiennes de résine de polyéthylène téréphtalate (PET) pour la fabrication des bouteilles et de certains champignons en conserve.  

l'Indonésie et le Japon sont arrivés à une solution mutuellement satisfaisante dans le différend concernant la classification douanière des lignes tarifaires de l'Indonésie pour les "autres appareils photographiques numériques", l'Indonésie ayant accepté de procéder à l'élimination progressive des droits de douane sur les produits en question entre janvier 2007 et janvier 2009. 

L'évaluation de la politique commerciale
La politique commerciale de l'Indonésie, vue par l'OMC.
Barrières aux échanges, inventoriées par les Etats-Unis
Barrières aux échanges, inventoriées par l'UE (en anglais)
Barrières sanitaires et phytosanitaires, inventoriées par l'UE

Retour vers le haut

 

Les normes

Les organismes de normalisation
Agence nationale de standardisation (BSN)
L'insertion dans le réseau international de normalisation
Au niveau international :

- International Electrotechnical Commission (IEC)
- International Organisation for Standardization (ISO)
- Codex Alimentarius Commission (CAC)
- International Laboratory Accreditation Cooperation (ILAC).

Au niveau régional :

- ASEAN Consultative Commitee for Standards and Quality (ACCSQ),
-
APEC Standards and Conformance Sub Committee,
- Pacific Area Standard Congress (PASC)
- Asia Pacific Metrology Programme (APMP)
- Asia Pacific Laboratory Accreditation Cooperation (APLAC)
- Pacific Accreditation Cooperation (PAC)

L'obligation d'utiliser des standards
L'application des normes SNI est volontaire, ainsi les activités et produits ne les respectant pas ne sont pas prohibés. Pour la protection de l'intérêt commun, de la sécurité du pays, du développement économique national et de la conservation de l'environnement, certaines normes peuvent être rendues obligatoires (SNI wajib).
La classification des normes
"SNI" est le marquage de la certification nationale.
L'évaluation du système de standardisation
La croissance rapide du commerce international a conduit au développement de normes, respectées pour rester compétitif  et utilisées comme barrières non tarifaires contre la concurrence. Les activités de normalisation n'ont débuté qu'en 1991, suite à l'adoption par le gouvernement d'un règlement sur la Formulation, la mise en place et le contrôle de la Norme nationale indonésienne (SNI). L'usage des normes est aujourd'hui largement répandu.
La consultation des normes on-line
La liste des normes indonésiennes est disponible sur le site de la BSN.
Les organismes de certification
La liste des organismes de certification est disponible en ligne sur le site de l'Agence nationale de standardisation (BSN)

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© eexpand, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Mars 2024

Mentions légales   ·   Politique de cookies    ·   Traitement des données personnelles    ·   Support technique   ·   Plan du site   ·   Préférences cookies

Site réalisé par eexpand.

Prendre un rdv Une question ? Accéder à la démo