Explorer

drapeau Koweït Koweït : Le contexte économique

Les indicateurs économiques

Le Koweït est un pays très riche et a développé un État-providence pour ses ressortissants, qui bénéficient d'un revenu par habitant très élevé. Après une croissance de 8,9 % en 2022 dans un contexte de prix élevés des hydrocarbures, le Koweït a connu une croissance économique négative en 2023 (-0,6 %) principalement attribuée à la baisse des prix du pétrole et aux réductions de production de l'OPEP+, estimées à 4 %. Le pétrole, qui représente près de 50 % du PIB, a eu un impact significatif sur l'économie. La croissance du PIB devrait rebondir à 3,6 % en 2024, grâce à l'augmentation des exportations de pétrole brut et de carburant raffiné, facilitée par l'augmentation de la capacité de raffinage fournie par la raffinerie d'Al-Zour (la capacité totale de raffinage devrait passer à 1,4 million de barils par jour en 2024, contre une estimation de 1,05 million en 2023, selon la Coface). Pour 2025, le FMI prévoit une croissance de 4,1%.

Concernant les finances publiques, le projet de budget du ministère des Finances prévoit une réduction de 13,5 % du déficit budgétaire du Koweït pour l'année fiscale 2024-25. Le déficit attendu devrait atteindre 5,89 milliards KWD (19,15 milliards USD), avec des recettes totales estimées à 18,6 milliards KWD, marquant une baisse de 4,1 % par rapport à l'année fiscale précédente. Les recettes pétrolières devraient s'élever à 16,23 milliards KWD, soit une baisse de 5,4 % par rapport à 2023-2024, sur la base d'un prix du pétrole de 70 USD le baril. Les dépenses devraient diminuer de 6,6 % pour atteindre 24,55 milliards KWD, les salaires et les subventions représentant 79,4 % des dépenses totales, tandis que les dépenses en capital devraient représenter 9,3 % du budget total. Les bilans fiscal et extérieur du Koweït restent parmi les plus solides au monde. Fitch Ratings prévoit que la position de l'actif étranger net souverain du Koweït atteindra en moyenne 505 % du PIB en 2023-24. La majorité de ces actifs sont détenus dans le Future Generation Fund (FGF), supervisé par la Kuwait Investment Authority (KIA), qui gère également les actifs du General Reserve Fund (GRF), le compte de trésorerie du gouvernement. La dette publique brute par rapport au PIB est actuellement faible, s'établissant à 8,7 % du PIB estimé pour l'exercice fiscal se terminant en mars 2023. Toutefois, si une loi sur la dette est promulguée au cours de l'exercice 24, parallèlement à une réforme fiscale limitée et à une baisse des prix du pétrole, Fitch Ratings prévoit que la dette publique fera plus que doubler pour atteindre 24 % du PIB au cours de l'exercice 25 et continuera d'augmenter au cours des années suivantes en raison des déficits budgétaires prévus. Selon le FMI, l'inflation était estimée à 3,4 % en 2023 et devrait progressivement diminuer pour atteindre 3,1 % cette année et 2,8 % en 2025, ce qui soutiendra la consommation privée.

Les dernières données de l'Autorité publique pour l'information civile montrent qu'en juin 2023, le Koweït est confronté à des problèmes de chômage, avec 31 831 personnes, koweïtiennes et non koweïtiennes, sans emploi. Cela représente un taux de chômage d'environ 1 % sur une population active totale de 2,96 millions de personnes. Parmi les travailleurs koweïtiens, il y avait 28 190 chômeurs, soit une augmentation de 2 100 personnes par rapport à la fin de l'année 2022, ce qui représente un taux de chômage citoyen de 5,75 % sur une population active koweïtienne totale de 490 000 personnes. Il est important de noter que la comparaison des taux de chômage au Koweït avec ceux des pays développés nécessite la prise en compte du contexte unique du Koweït, où le chômage est souvent lié à l'attente des nominations de la Commission de la fonction publique, en particulier pour les diplômés koweïtiens qui recherchent des postes dans le secteur public.

 
Indicateurs de croissance 20222023 (E)2024 (E)2025 (E)2026 (E)
PIB (milliards USD) 175,40159,69167,01172,13175,60
PIB (croissance annuelle en %, prix constant) 8,9-0,63,64,12,4
PIB par habitant (USD) 36.09232.21533.03233.37733.382
Endettement de l'Etat (en % du PIB) 3,13,43,15,89,4
Taux d'inflation (%) n/a3,43,12,82,4
Taux de chômage (% de la population active) 2,22,22,22,22,2
Balance des transactions courantes (milliards USD) 63,1748,4246,2442,9938,24
Balance des transactions courantes (en % du PIB) 36,030,327,725,021,8

Source : FMI - World Economic Outlook Database, October 2021

Les principaux secteurs économiques

L'agriculture est très limitée dans le pays en raison du manque d'eau et de terres fertiles. Le secteur primaire est constitué principalement d'activités de pêche et n'a contribué que pour 0,5 % au PIB, employant 2 % de la main-d'œuvre (Banque mondiale, dernières données disponibles). Les régions agricoles du Koweït sont situées à Wafra au sud, Al-Abdali au nord et Al-Sulaibiya au centre. Les principales cultures du Koweït sont les légumes, les pommes de terre et les céréales, qui constituent la majorité de la production agricole du pays.

Le secteur industriel représente 45,4 % du PIB et emploie 25 % de la main-d'œuvre totale (Banque mondiale). Avec 104 milliards de barils de pétrole en réserve (soit 6 % du total mondial et 100 ans de production), l'industrie du pays est basée sur l'exploitation pétrolière. Ce secteur représente près de la moitié du PIB du Koweït, environ 95 % des exportations et environ 91 % des recettes publiques (OPEP, 2023). D'ici 2030, le Koweït prévoit d'investir plus de 87 milliards USD dans le secteur pétrolier, notamment dans la création de nouvelles raffineries. Le secteur manufacturier est encore sous-développé et ne représente que 7 % du PIB.

Le secteur des services représente plus de la moitié du PIB et emploie 73 % de la population active (Banque mondiale). Les sous-secteurs les plus importants sont l'immobilier et les services financiers. Le Koweït compte 11 banques commerciales locales, dont cinq banques islamiques. Actuellement, 12 banques étrangères ont des succursales au Koweït. Selon les projections de GlobalData, les revenus des services de télécommunications du Koweït devraient passer de 2,1 milliards USD en 2022 à 2,5 milliards en 2027. Cette croissance devrait être principalement due aux revenus générés par les segments des données mobiles et du haut débit fixe.

 
Répartition de l'activité économique par secteur Agriculture Industrie Services
Emploi par secteur (en % de l'emploi total) 2,0 25,3 72,7
Valeur ajoutée (en % du PIB) 0,5 45,4 69,1
Valeur ajoutée (croissance annuelle en %) -3,9 -12,2 -3,2

Source : Banque Mondiale, Dernières données disponibles. En raison de l'arrondi, la somme des pourcentages peut être inférieure ou supérieure à 100%.

 

Retrouvez plus d’information sur votre secteur d'activité sur notre service Etudes de marché.

 
 

Retrouvez tous les taux de change au jour le jour sur notre service Convertisseur de devises.

 

Indicateur de liberté économique

Définition :

L'indicateur de liberté économique mesure dix composantes de la liberté économique, regroupées en quatre grandes catégories : la règle de droit (droits de propriété, niveau de corruption) ; Le rôle de l'Etat (la liberté fiscale, les dépenses du gouvernement) ; L'efficacité des réglementations (la liberté d'entreprise, la liberté du travail, la liberté monétaire) ; L'ouverture des marchés (la liberté commerciale, la liberté d'investissement et la liberté financière). Chacune de ces 10 composantes est notée sur une échelle de 0 à 100. La note globale du pays est une moyenne des notes des 10 composantes.}}

Note :
64,1/100
Rang mondial :
74
Rang régional :
8

Liberté économique dans le monde (carte interactive)
Source : Indice de liberté économique, Heritage Foundation

 

Classement de l'environnement des affaires

Définition :

Le classement de l'environnement des affaires mesure la qualité ou l'attractivité de l'environnement des affaires dans les 82 pays couverts par les prévisions de The Economist. Cet indicateur est défini par l'analyse de 10 critères : l'environnement politique, l'environnement macro-économique, les opportunités d'affaires, les politiques à l'égard de la libre entreprise et de la concurrence, les politiques à l'égard de l'investissement étranger, le commerce extérieur et le contrôle des changes, les taux d'imposition, le financement des projets, le marché du travail et la qualité des infrastructures.

Note :
6.38/10
Rang mondial :
47/82

Source : The Economist Intelligence Unit - Business Environment Rankings 2021-2025

 

Risque pays

Consultez l'analyse risque pays proposée par Credimundi.
 

Retour vers le haut

Les sources d'information économique générale

Les ministères
Ministère des Finances (en arabe)
L'office de statistique
Bureau Central de Statistiques du Koweït
La banque centrale
Banque Centrale du Koweït
Les places boursières
Bourse du Koweït
Les portails économiques
Portail économique pour les pays arabes
 

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Mai 2024

Mentions légales   ·   Politique de cookies    ·   Traitement des données personnelles    ·   Support technique   ·   Plan du site   ·   Préférences cookies

Site réalisé par eexpand.

Prendre un rdv Une question ? Accéder à la démo