Explorer

drapeau Mexique Mexique : Le profil commercial

Dans cette page : Les chiffres du commerce international | Accords internationaux et procédures douanières | Les normes

 

Les chiffres du commerce international

Le Mexique est fortement dépendant du commerce extérieur, qui représentait 78 % de son PIB en 2020 (Banque mondiale, dernières données disponibles). Le pays exporte principalement des voitures (11,1 %), des ordinateurs (6,7 %), des pièces de véhicules (6,5 %), des camions de livraison (5,5 %) et du pétrole brut (5,5 %). Quant aux importations, les principaux achats du Mexique comprennent les circuits intégrés (6,8 %), le pétrole raffiné (6,7 %), les pièces de véhicules (6,3 %), les pièces de machines de bureau (3,8 %) et les voitures (2,2 %). Selon les prévisions du commerce extérieur du FMI, le volume des exportations de biens et services a augmenté de 7,7 % en 2021 et devrait atteindre 5,6 % en 2022, tandis que le volume des importations de biens et services a augmenté de 17,3 % en 2021 et devrait atteindre 5,6 % en 2022 puis augmenter à 7,3 % en 2022.

Le Mexique est fortement dépendant des relations commerciales avec son principal partenaire commercial – les États-Unis – qui représentent plus des trois quarts des exportations du pays. Les autres destinations des exportations mexicaines sont l'UE (6,7 %) et le Canada (4,4 %). En ce qui concerne les importations, les principales origines sont les États-Unis (54,4 %), la Chine (14,4 %), l'UE (11,3 %) et le Japon (2,9 %). Le Mexique a signé une douzaine d'accords de libre-échange avec une quarantaine de pays différents dans le monde. Les autres avantages commerciaux du Mexique comprennent l'accord États-Unis-Mexique-Canada (qui a remplacé l'ALENA en 2020), son accord de libre-échange avec l'Union européenne depuis 2000, un accord commercial avec le Japon depuis 2005 et la fondation en 2012 de l'Alliance du Pacifique avec avec la Colombie, le Chili et le Pérou.

Bien que la balance commerciale du Mexique soit structurellement négative, le pays affiche un excédent commercial depuis quelques années. En 2020, les exportations de biens et services ont diminué de 7,3%, atteignant 434,4 milliards de USD ; tandis que les importations ont diminué de 14,8%, atteignant 418,2 milliards de dollars - portant la balance commerciale à un excédent de 34,4 milliards de dollars. Cela était en grande partie dû à la vigueur continue de l'industrie automobile - à la fois des véhicules à moteur et des pièces de véhicules à moteur - et à l'impact sur la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine, qui a accru les exportations mexicaines vers les États-Unis.

 
Valeurs du commerce extérieur 20162017201820192020
Importations de biens (millions USD) 397.516432.179476.546467.342393.248
Exportations de biens (millions USD) 373.930409.433450.713460.704417.670
Importations de services (millions USD) 31.92636.77537.43537.01825.043
Exportations de services (millions USD) 24.09727.01228.57931.33616.803

Source : Organisation mondiale du commerce (OMC) ; dernières données disponibles

 
Indicateurs du commerce extérieur 20162017201820192020
Commerce extérieur (en % du PIB) 76,177,180,677,978,0
Balance commerciale (hors services) (millions USD) -13.070-10.984-13.7675.21434.445
Balance commerciale (services inclus) (millions USD) -22.031-20.743-24.956-3.05924.274
Importations de biens et services (croissance annuelle en %) 2,96,46,4-0,7-14,8
Exportations des biens et services (croissance annuelle en %) 3,64,26,01,5-7,3
Importations de biens et services (en % du PIB) 39,039,541,339,137,9
Exportations des biens et services (en % du PIB) 37,037,739,338,840,1

Source : Banque mondiale ; dernières données disponibles

 
Prévisions du commerce extérieur 20212022 (e)2023 (e)2024 (e)2025 (e)
Volume des exportations de biens et services (variation annuelle en %) 7,85,72,01,71,7
Volume of imports of goods and services (Annual % change) 17,37,32,22,02,0

Source : IMF, World Economic Outlook ; Latest available data

Note : (e) Donnée estimée

 
 
 
 

Pour aller plus loin, consultez notre service Flux Import-Export.

 

Principaux services échangés

28,8 Mds USD de services exportés en 2018
78,36%
11,43%
7,61%
1,54%
0,65%
0,17%
0,14%
0,05%
0,03%
0,02%
51,2 Mds USD de services importés en 2018
60,16%
21,92%
9,46%
5,70%
1,30%
0,59%
0,50%
0,22%
0,13%
0,01%

Source : Département des statistiques des Nations Unies, dernières données disponibles

 

Le système de change

La monnaie locale
Peso mexicain (MXN)
Le régime de change
Le contrôle des changes a été supprimé en 1991 au Mexique. Aujourd'hui, il y a une libre convertibilité des devises, un droit au transfert des bénéfices et des capitaux sans limitation de montant ou de durée. 
Le niveau d'instabilité de la monnaie
En raison de la crise financière américaine, les investisseurs se soucient d'un éventuel prolongement de la crise, et que celle-ci produise une récession de l'économie mexicaine.
Taux de change au :

 
 
Indicateurs monétaires 20162017201820192020
Peso mexicain (MXN) - Taux de change annuel moyen pour 1 EUR 19,8621,3822,7121,6924,54

Source : Banque Mondiale - Dernières données disponibles.

 
 

Retrouvez tous les taux de change au jour le jour sur notre service Convertisseur de devises.

Retour vers le haut

Accords internationaux et procédures douanières

Les conventions internationales
Membre de l'Organisation Mondiale du Commerce
Membre de l'OCDE
Signataire du Protocole de Kyoto
Signataire de la Convention de Washington sur le commerce international des espèces de faune et de flore menacées d'extinction
Signataire de la Convention de Bâle sur le contrôle des mouvements transfrontières des déchets dangereux et de leur élimination
Signataire du Protocole de Montréal relatif à des substances qui appauvrissent la couche d'ozone
Signataire de l'Accord international sur le café de 2001
La coopération économique internationale
Le Mexique est membre des organisations économiques internationales suivantes : FMI, Accord de libre-échange nord-américain (ALENA), OCDE, Coopération économique Asie-Pacifique (APEC), CCI, G-3, G-15, G-20, G-24, OMC, entre autres. Pour la liste complète des organisations économiques et autres organisations internationales auxquelles participe le Mexique, cliquez ici. L'adhésion du Mexique à des organisations internationales est également indiquée ici.
Free Trade Agreements
La liste complète et actualisée des accords de libre-échange signés par le Mexique peut être consultée ici.
Membre de la convention sur les admissions temporaires et utilisation des carnets ATA
Oui

A titre de rappel, ATA est un système permettant le libre mouvement des marchandises et leur admission temporaire. Les marchandises sont accompagnées d'un document unique dénommé carnet ATA qui est régi par des accords internationaux.
Membre de la convention TIR
Oui

A titre de rappel, la convention TIR et son régime de transit contribue à faciliter les transports internationaux, notamment le transport routier, en Europe, au Moyen-Orient, mais aussi dans le reste du monde, tel qu'en Afrique et en Amérique Latine.
Les documents d'accompagnement à l'import
Les marchandises expédiées au Mexique doivent être accompagnées des documents suivants :
- Le document administratif unique (DAU) ;
- La facture commerciale. Elle est établie, au minimum, en trois exemplaires et rédigée, de préférence, en espagnol ;
- Un certificat phytosanitaire - Il est nécessaire pour les fruits, les légumes, les semences et autres végétaux ;
- Un certificat sanitaire - Il est nécessaire pour les viandes ;
- Formulaire EUR1 - Pour bénéficier du tarif préférentiel applicable aux expéditions vers l'Union Européenne ;
- Certificat de non-contamination radioactive - Il est exigé en particulier pour les produits laitiers ;
- Certificat de vente libre pour les produits cosmétiques - Établi par la fédération des industries de la parfumerie ;
- Les documents de transport et la liste de colisage.

Les lois douanières mexicaines sont très strictes en ce qui concerne la préparation et la soumission des documents douaniers. Des erreurs dans ces documents peuvent entraîner une amende et même la confiscation de la marchandise, considérée comme de la contrebande.

Pour aller plus loin, consultez notre service Trouver ses documents d’accompagnement douaniers.

Les zones franches
Actuellement, il n'existe pas de zone de libre-échange en tant que telle au Mexique.
Pour plus d'informations
Site Officiel de la Douane Mexicaine ( En Espagnol)
Secrétariat de l'Economie (en anglais)
Les barrières non-tarifaires
Depuis qu'il a rejoint l'accord général sur les tarifs douaniers et le commerce (GATT ou AGETAC) en 1986, le Mexique a réduit le nombre de production sujette à des licences d'importations. Pour les produits toujours régulé, un permis doit être obtenu du Ministère de l'Economie. Il y a toujours un grand nombres de conditions spécifiques pour les produits textiles. Approximativement 10% de produits importés sont vérifiés en détail, surtout les importations d'automobile, chimique, pharmaceutique, métallurgique et agricole. Bien qu'à l'origine les règlements peuvent autoriser les produits à bénéficier d'une réduction des taxes, les règles sont devenues plus rigoureuses depuis que le Mexique a signé l'accord de libre échange nord américain (ALÉNA).
Les secteurs pour lesquels un différend a été enregistré auprès de l'OMC
Peut être consulté sur le site Organisation Mondiale du Commerce.

 

L'évaluation de la politique commerciale
La politique commerciale du Mexique, vue par l'OMC
Barrières aux échanges, inventoriées par les Etats-Unis
Barrières aux échanges, inventoriées par l'UE (en anglais)
Barrières sanitaires et phytosanitaires, inventoriées par l'UE

Retour vers le haut

 

Les normes

Les organismes de normalisation
Ministère de L'Economie:

Compétitivité et Normes

L'insertion dans le réseau international de normalisation
Le Mexique est un membre de l'Organisation Internationale de Normalisation, de la Commission Internationale Electrotechnique, de l'Union Internationale de Télécommunication et de la Commission Panaméricaine des Normes Techniques.
L'obligation d'utiliser des standards
Les Normes Officielles Mexicaines (NOM) sont obligatoires. Elles sont émises par un des secrétariats du gouvernement et sont volontaires. De la même manière ; il existe un groupe de normes qui ont un caractère volontaire (NMX.CC) équivalentes aux normes ISO 9000. Les certifications et analyses se font dans des laboratoires reconnus par le Système National d'Accréditation comme le Laboratoire Nationale de la Construction.
La classification des normes
Tampon "NOM" avec le nom du sécretariat d'Etat qui l'a émise.
L'évaluation du système de standardisation
Les Mexicains respectent les normes parce que les consommateurs les apprécient et les considèrent comme un signe de qualité et de sécurité pour les produits et services. Cependant, les normes nationales sont moins connues que la norme ISO 9000.
La consultation des normes on-line
Catalogue des Normes Officielles Mexicaines (NOM's)
Les organismes de certification
Association des normes et de la certification
Institut mexicain des normes et de la certification
Normes et certifications électroniques
Organisations des normes et certifications nationales pour la construction

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Juin 2022

Mentions légales   ·   Politique de cookies    ·   Traitement des données personnelles    ·   Support technique   ·   Plan du site   ·   Préférences cookies

Site réalisé par Export Entreprises

Prendre un rdv Une question ? Accéder à la démo Newsletters