Explorer

drapeau Pakistan Pakistan : Le contexte économique

Les indicateurs économiques

Le Pakistan connaît une croissance régulière depuis 2013, à la suite d'un accord de facilité de crédit avec le FMI. La croissance économique a ralenti ces dernières années en raison des mesures prises par les autorités pour remédier aux déséquilibres macroéconomiques et est devenue négative à la suite de la pandémie de COVID-19. Selon les estimations du FMI, la croissance a repris en 2022 pour atteindre 6 % du PIB, mais elle est redevenue négative en 2023 (-0,5 %), en raison des efforts déployés pour stabiliser l'économie en s'attaquant aux déséquilibres budgétaires et extérieurs et d'une contraction de la consommation privée causée par la perte de revenus des populations rurales à la suite des inondations qui ont dévasté le secteur agricole et par la hausse de l'inflation. Le FMI a revu à la baisse les estimations de croissance du Pakistan pour l'année fiscale 2024, les ramenant à 2 %, puis à 3,5 % en 2025.

En ce qui concerne les finances publiques, Fitch Ratings prévoit que le déficit budgétaire consolidé des administrations publiques diminuera à 6,8 % du PIB au cours de l'exercice 24, contre une estimation de 7,8 % au cours de l'exercice 23. Cette amélioration est alimentée par un changement dans le solde primaire qui devient excédentaire de 0,3 % du PIB, par rapport à un déficit primaire de 0,8 % du PIB dans l'année fiscale 23. Le solde budgétaire est soutenu par des facteurs tels que l'inflation, de nouvelles mesures de recettes et une discipline renforcée concernant les exonérations fiscales, les subventions et d'autres dépenses, y compris au niveau provincial. Le ratio de la dette publique au PIB s'élevait à 76,6 % en 2023 et devrait diminuer légèrement cette année (72,2 %) et en 2025 (70,4 % - FMI). Dans l'ensemble, la dynamique de la dette pakistanaise reste stable en raison d'une croissance nominale robuste à moyen terme, l'inflation élevée agissant comme un contrepoids à la pression exercée par les coûts d'intérêt nationaux élevés. Le Pakistan a connu son taux d'inflation le plus élevé en 2023, estimé à 29,2 %. Selon le FMI, elle devrait rester élevée au cours de la période de prévision (environ 23,6 % en 2024 et 12,2 % l'année suivante). En juillet 2023, le FMI a déboursé 1,2 milliard d'USD, puis 700 millions d'USD supplémentaires après l'approbation d'un accord au niveau des services en janvier 2024. Il reste donc 1,1 milliard d'USD à débourser dans l'attente d'un examen prévu en mars 2024.

Le taux de chômage au Pakistan a augmenté pour atteindre 8,5 % en 2023 (contre 6,2 % l'année précédente) et devrait diminuer pour atteindre 8 % et 7,5 % en 2024 et 2025, respectivement. Néanmoins, le nombre de personnes qui ne recherchent plus activement un emploi augmente. Le niveau de sous-emploi reste très élevé et une grande partie de l'économie est informelle. Si le taux de pauvreté a baissé de 40 % au cours des deux dernières décennies, il reste élevé : en se basant sur le taux de pauvreté de la tranche inférieure des revenus moyens, soit 3,65 USD par jour, la Banque mondiale a calculé que le taux de pauvreté du Pakistan s'élevait à environ 39,4 %, avec plus de 12,5 millions de Pakistanais tombant sous le seuil de pauvreté en un an. Le pays a un faible PIB par habitant (PPA), estimé à 6 437 USD en 2022 par la Banque mondiale (dernières données disponibles).

 
Indicateurs de croissance 20222023 (E)2024 (E)2025 (E)2026 (E)
PIB (milliards USD) 374,66340,640,000,000,00
PIB (croissance annuelle en %, prix constant) 6,1-0,52,53,64,5
PIB par habitant (USD) 1.6501.471000
Endettement de l'Etat (en % du PIB) 76,276,672,270,468,3
Taux d'inflation (%) n/a29,223,612,27,9
Taux de chômage (% de la population active) 6,28,58,07,56,5
Balance des transactions courantes (milliards USD) -17,48-2,390,000,000,00
Balance des transactions courantes (en % du PIB) -4,7-0,7-1,8-1,6-1,6

Source : FMI - World Economic Outlook Database, October 2021

Les principaux secteurs économiques

Le secteur agricole est très important pour l'économie pakistanaise : il contribue à hauteur de 22,4 % au PIB et emploie 36 % de la population active, ce qui en fait la principale source de recettes en devises. Le blé, le riz, le coton, la canne à sucre, les fruits, les légumes et le tabac figurent parmi les principales cultures. L'élevage bovin reste important, le pays faisant partie des dix premiers producteurs mondiaux de viande bovine. Le Pakistan est le cinquième producteur mondial de coton et possède d'abondantes ressources naturelles, principalement du cuivre, du pétrole et du gaz. Selon le ministère des finances, la croissance du secteur agricole a atteint 2,25 % au cours de l'exercice 2022/23.

Le secteur industriel contribue à hauteur de 18,8 % au PIB et emploie 26 % de la population. Les principales industries sont la production textile (la plus grande source de revenus en devises), le raffinage du pétrole, le traitement des métaux et la production de ciment et d'engrais. Le transport maritime est également une activité importante, mais le marché est dominé par des compagnies maritimes étrangères et par la société d'État Pakistan National Shipping Corporation (PNSC). Le secteur manufacturier représente 12,4 % du PIB, les grandes entreprises manufacturières représentant les trois quarts du total. Au cours de l'année fiscale 2021-22, le secteur industriel a reculé de 3,76 % en raison de la baisse de l'industrie manufacturière à grande échelle (-9,87 %) et de la construction (-9,16 % - ministère des Finances).

Le secteur tertiaire représente 52,2 % du PIB et emploie plus d'un tiers de la main-d'œuvre (38 %). Le secteur des technologies de l'information connaît une croissance rapide, contribuant à environ 1 % du PIB et représentant 3,5 % des exportations. Au cours de l'exercice 2022/23, le secteur des services a affiché une croissance de seulement 0,07 % en raison des résultats mitigés de ses sous-secteurs : transport et entreposage (+3,27 %), information et communication (-2,55 %), finance et assurance (-8,09 %), administration publique et sécurité sociale (-8,99 %), et éducation (9,94 %). Dans les estimations révisées, le commerce de gros et de détail a légèrement progressé à -4,01%, tandis que la santé humaine et l'action sociale ont progressé à 10,57% (ministère des finances).

 
Répartition de l'activité économique par secteur Agriculture Industrie Services
Emploi par secteur (en % de l'emploi total) 37,5 25,2 37,3
Valeur ajoutée (en % du PIB) 22,3 19,8 51,5
Valeur ajoutée (croissance annuelle en %) 4,4 7,2 6,2

Source : Banque Mondiale, Dernières données disponibles. En raison de l'arrondi, la somme des pourcentages peut être inférieure ou supérieure à 100%.

 

Retrouvez plus d’information sur votre secteur d'activité sur notre service Etudes de marché.

 
 

Retrouvez tous les taux de change au jour le jour sur notre service Convertisseur de devises.

 

Indicateur de liberté économique

Définition :

L'indicateur de liberté économique mesure dix composantes de la liberté économique, regroupées en quatre grandes catégories : la règle de droit (droits de propriété, niveau de corruption) ; Le rôle de l'Etat (la liberté fiscale, les dépenses du gouvernement) ; L'efficacité des réglementations (la liberté d'entreprise, la liberté du travail, la liberté monétaire) ; L'ouverture des marchés (la liberté commerciale, la liberté d'investissement et la liberté financière). Chacune de ces 10 composantes est notée sur une échelle de 0 à 100. La note globale du pays est une moyenne des notes des 10 composantes.}}

Note :
51,7/100
Rang mondial :
152
Rang régional :
34

Liberté économique dans le monde (carte interactive)
Source : Indice de liberté économique, Heritage Foundation

 

Classement de l'environnement des affaires

Définition :

Le classement de l'environnement des affaires mesure la qualité ou l'attractivité de l'environnement des affaires dans les 82 pays couverts par les prévisions de The Economist. Cet indicateur est défini par l'analyse de 10 critères : l'environnement politique, l'environnement macro-économique, les opportunités d'affaires, les politiques à l'égard de la libre entreprise et de la concurrence, les politiques à l'égard de l'investissement étranger, le commerce extérieur et le contrôle des changes, les taux d'imposition, le financement des projets, le marché du travail et la qualité des infrastructures.

Note :
4.62/10
Rang mondial :
74/82

Source : The Economist Intelligence Unit - Business Environment Rankings 2020-2024

 

Risque pays

Consultez l'analyse risque pays proposée par Credimundi.
 

Retour vers le haut

Les sources d'information économique générale

Les ministères
Ministère du commerce
Ministère des finances
Ministère des affaires économiques et des statistiques
L'office de statistique
Bureau des statistiques
La banque centrale
Banque d'État du Pakistan
Les places boursières
Bourse du Pakistan
Les portails économiques
 

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Mai 2024

Mentions légales   ·   Politique de cookies    ·   Traitement des données personnelles    ·   Support technique   ·   Plan du site   ·   Préférences cookies

Site réalisé par eexpand.

Prendre un rdv Une question ? Accéder à la démo