Explorer

drapeau Rwanda Rwanda : Le contexte économique

Les indicateurs économiques

Le Rwanda a enregistré de bonnes performances économiques au cours des dernières années et, grâce aux investissements dans l'éducation et les infrastructures, il a atteint les objectifs de développement du millénaire, bien que les déséquilibres macroéconomiques se soient intensifiés. Tout au long de la fin des années 1990, soutenue par les réformes et l'aide continue des donateurs, la croissance s'est accélérée. Elle est restée constante, s'établissant en moyenne à 8,5 % par an entre 1995 et 2022. Des améliorations significatives du niveau de vie s'en sont suivies. Toutefois, après un rebond vigoureux à la suite de la pandémie, l'expansion du PIB réel s'est ralentie pour atteindre 6,2 % en 2023. Ce ralentissement a été attribué à une modération généralisée dans les secteurs des services et de l'industrie manufacturière, ainsi qu'à des conditions météorologiques défavorables qui ont affecté le secteur agricole. Malgré l'accélération des dépenses de reconstruction post-catastrophe et la reprise du secteur agricole, la croissance du PIB réel devrait se modérer à court terme. Cette projection est basée sur les mesures politiques attendues visant à soutenir l'équilibre extérieur et la stabilité des prix. Selon le FMI, la croissance devrait atteindre 7 % cette année et en 2025.

Au cours de l'exercice 22/23, le déficit budgétaire s'est élevé à 7,3 % du PIB. Les projections indiquent que le déficit des comptes courants atteindra 11,5 % du PIB en 2023 et 11,8 % du PIB en 2024. Ce creusement est attribué à des facteurs tels que l'augmentation des importations de denrées alimentaires, les efforts de reconstruction après les inondations et le vaste projet de construction d'un aéroport. Néanmoins, une amélioration constante du compte courant est attendue à moyen terme. Cette amélioration sera soutenue par l'augmentation de l'épargne intérieure résultant des ajustements politiques (FMI). Le ratio dette/PIB était estimé à 63,3 % en 2023, avec une trajectoire ascendante attendue sur l'horizon de prévision (73,7 % en 2025, FMI). L'inflation était élevée en 2023 (14,5 %), mais devrait diminuer pour atteindre 6 % cette année et environ 5 % en 2025 (FMI).

Selon le FMI, en août 2023, le taux de chômage se maintenait à un niveau élevé de 18 %, dépassant les niveaux d'avant la pandémie. Des taux particulièrement élevés ont été observés chez les femmes et les jeunes, s'élevant respectivement à 21,9 % et 21 %. La disparité entre les taux de chômage des hommes et des femmes peut être partiellement attribuée aux perspectives d'emploi limitées des femmes pendant les périodes de faible activité agricole. Le Rwanda a un faible PIB par habitant, estimé à 2 793 USD en 2022 par la Banque mondiale (PPA).

 
Indicateurs de croissance 20222023 (E)2024 (E)2025 (E)2026 (E)
PIB (milliards USD) 13,3113,9313,8314,2515,29
PIB (croissance annuelle en %, prix constant) 8,26,27,07,07,3
PIB par habitant (USD) 1.0051.0329981.0061.057
Endettement de l'Etat (en % du PIB) 61,163,372,173,772,2
Taux d'inflation (%) n/a14,56,05,05,0
Balance des transactions courantes (milliards USD) -1,31-1,77-1,56-1,50-1,51
Balance des transactions courantes (en % du PIB) -9,8-12,7-11,3-10,5-9,9

Source : FMI - World Economic Outlook Database, October 2021

Les principaux secteurs économiques

L'économie rwandaise repose sur une économie de subsistance, sur les exportations de thé et de café et sur le tourisme. Le secteur minier contribue également de manière significative à l'économie, le pays étant l'un des plus grands producteurs de tantale, un matériau crucial utilisé dans la construction des téléphones portables. L'agriculture est la principale activité économique des Rwandais, employant directement 56 % de la population totale (Banque mondiale). Ce secteur représente 24,9 % du PIB et contribue à environ 80 % des revenus étrangers provenant d'exportations telles que le café, le thé, les peaux, l'horticulture et le pyrèthre (un insecticide à base de chrysanthème). Environ 61 % du sol rwandais est propice à l'agriculture en raison de la fertilité des sols. Cependant, la production alimentaire est souvent inférieure à la demande, ce qui nécessite des importations. En 2023, la production céréalière globale a été officiellement estimée à 847 000 tonnes, soit environ 10 % de plus que la dernière moyenne quinquennale, bénéficiant de conditions météorologiques favorables (FAO).

Le secteur industriel au Rwanda est étroitement lié à la transformation des produits agricoles primaires et représente 21,2% du PIB et 14% de l'emploi. Près de 70% des industries sont concentrées à Kigali, avec une activité minimale dans les centres urbains de l'arrière-pays. Le gouvernement s'est engagé à privatiser progressivement le secteur productif et à encourager le développement du secteur privé. L'industrie manufacturière rwandaise est modeste mais en expansion, témoignant d'une transition de la production de base vers des activités à plus forte valeur ajoutée dans divers sous-secteurs. Il s'agit notamment de biens de consommation à rotation rapide tels que les détergents, les produits de soins corporels, les plastiques, ainsi que les matériaux de construction tels que le ciment et les barres d'acier. En outre, les meubles, les équipements de laboratoire, les produits électroniques et l'assemblage automobile, y compris les téléphones, les ordinateurs et les véhicules, sont de plus en plus présents. Dans l'ensemble, la Banque mondiale estime que le secteur manufacturier représente 10 % du PIB.

Le secteur tertiaire représente environ 46,5 % du PIB et emploie 30 % de la main-d'œuvre totale. Le secteur bancaire rwandais se compose de 15 banques commerciales, de banques de microfinance, de banques de développement et de banques coopératives, avec des actifs totaux d'une valeur de 6 485 milliards RWF en juin 2023 (données de l'Association des banquiers rwandais). En outre, le Rwanda vise à soutenir la croissance de son industrie touristique et à se positionner comme un leader régional dans les technologies de l'information et de la communication. Le tourisme est devenu une source importante de devises étrangères, en partie grâce à l'augmentation du nombre de conférences internationales, et devrait continuer à croître grâce à des investissements substantiels dans l'infrastructure.

 
Répartition de l'activité économique par secteur Agriculture Industrie Services
Emploi par secteur (en % de l'emploi total) 54,7 18,7 26,7
Valeur ajoutée (en % du PIB) 24,9 21,2 46,5
Valeur ajoutée (croissance annuelle en %) 1,6 5,0 12,2

Source : Banque Mondiale, Dernières données disponibles. En raison de l'arrondi, la somme des pourcentages peut être inférieure ou supérieure à 100%.

 

Retrouvez plus d’information sur votre secteur d'activité sur notre service Etudes de marché.

 
 

Retrouvez tous les taux de change au jour le jour sur notre service Convertisseur de devises.

 

Indicateur de liberté économique

Définition :

L'indicateur de liberté économique mesure dix composantes de la liberté économique, regroupées en quatre grandes catégories : la règle de droit (droits de propriété, niveau de corruption) ; Le rôle de l'Etat (la liberté fiscale, les dépenses du gouvernement) ; L'efficacité des réglementations (la liberté d'entreprise, la liberté du travail, la liberté monétaire) ; L'ouverture des marchés (la liberté commerciale, la liberté d'investissement et la liberté financière). Chacune de ces 10 composantes est notée sur une échelle de 0 à 100. La note globale du pays est une moyenne des notes des 10 composantes.}}

Note :
68,3/100
Rang mondial :
47
Rang régional :
2

Liberté économique dans le monde (carte interactive)
Source : Indice de liberté économique, Heritage Foundation

 
 

Risque pays

Consultez l'analyse risque pays proposée par Credimundi.
 

Retour vers le haut

Les sources d'information économique générale

Les ministères
Liste officielle des ministères
Ministère des finances et de la planification économique
Ministère de l'agriculture et des ressources animales
Ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale
Ministère du Commerce et de l'Industrie
Ministry of Infrastructure
L'office de statistique
Institut national de la statistique du Rwanda
La banque centrale
Banque Nationale du Rwanda
Les places boursières
RSE - Bourse du Rwanda
Les portails économiques
 

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Mai 2024

Mentions légales   ·   Politique de cookies    ·   Traitement des données personnelles    ·   Support technique   ·   Plan du site   ·   Préférences cookies

Site réalisé par eexpand.

Prendre un rdv Une question ? Accéder à la démo