Explorer

drapeau Tanzanie Tanzanie : Le contexte économique

Les indicateurs économiques

La Tanzanie a réalisé des progrès remarquables en matière de croissance économique au cours des deux dernières décennies, avec un taux de croissance annuel moyen du PIB dépassant les 5%, grâce à un niveau élevé d'exportations de ressources naturelles, au développement du secteur tertiaire (télécommunications, transport, finance, tourisme), et à la mise en place d'un programme de libéralisation. Fitch prévoit que la croissance du PIB réel atteindra 5,0 % en 2023 et 5,5 % en 2024, contre 4,7 % en 2022, grâce à une activité accrue dans les secteurs de l'agriculture, de l'exploitation minière et du tourisme, ainsi qu'à des investissements dans les infrastructures. À long terme, la croissance bénéficiera en outre du développement des gisements de gaz offshore et de la production de GNL.

Au cours du premier semestre 2023, les pressions extérieures se sont intensifiées en raison de la réduction des entrées de devises, de l'augmentation de la facture des importations, de l'amortissement de la dette et de la gestion rigoureuse du taux de change, ce qui a entraîné des pénuries de devises et une prime supérieure à 10 % du taux de change officiel. Le gouvernement prévoit que le budget de l'exercice 24 atteindra son objectif de 2,8 % du PIB, en baisse par rapport aux 4,3 % de l'exercice 23, grâce à des mesures de mobilisation des recettes et de contrôle des dépenses. Toutefois, Fitch prévoit que le déficit de l'exercice 24 dépassera légèrement l'objectif, atteignant 3,1 % du PIB. Le ratio dette/PIB de l'administration centrale reste modéré (45 % du PIB au cours de l'exercice 23), avec une augmentation modérée prévue à 46,4 % au cours de l'exercice 25. La part importante de la dette concessionnelle soutient la viabilité de la dette, avec près de deux tiers de la dette publique libellée en devises étrangères, dont 70 % de dette concessionnelle, à la fin de l'exercice 23. L'inflation devrait rester dans la fourchette cible de 3 % à 5 % de la Banque de Tanzanie (BoT) en 2023-2024, grâce à la baisse de l'inflation des denrées alimentaires due aux subventions aux engrais. Toutefois, l'augmentation proposée des salaires du secteur public au cours de l'exercice 24 pourrait exercer une pression à la hausse sur l'inflation. L'accord triennal de la Tanzanie au titre de la facilité élargie de crédit (FEC), avec un accès total de 795,58 millions de DTS (équivalant à environ 1 046,4 millions d'USD), a été approuvé le 18 juillet 2022. Cet accord vise à soutenir la reprise économique, à maintenir la stabilité macro-financière et à favoriser une croissance durable et inclusive. Les réformes clés se concentrent sur le renforcement de l'espace budgétaire pour les dépenses sociales essentielles et les investissements publics productifs, l'amélioration du cadre de la politique monétaire et de la surveillance du secteur financier, et l'avancement des réformes structurelles. Les priorités de la Tanzanie comprennent le renforcement des filets de sécurité sociale et l'amélioration de la transparence, de la gestion des ressources publiques et de l'administration. Le gouvernement a adopté un plan de développement ambitieux (Tanzania Development Vision 2025) axé sur le soutien au secteur privé, à l'industrialisation et à la création d'emplois. Il vise à améliorer le climat des affaires en modernisant les infrastructures, en facilitant l'accès au financement et en améliorant le niveau d'éducation. Zanzibar a également dévoilé un plan quinquennal de 2 milliards USD pour se diversifier par rapport à l'industrie du tourisme (Focus Economics).

Le taux de pauvreté, qui atteignait 60 % en 2007, est estimé à 26,4 % selon les dernières estimations de la Banque mondiale. La pauvreté et l'inégalité des revenus restent élevées malgré une forte croissance économique. Le pays connaît également un taux élevé de VIH/sida et de nombreuses personnes n'ont pas accès aux services de base (eau, électricité et soins de santé). En outre, la qualité des soins de santé primaires a été affectée par une série de facteurs, notamment une pénurie et une mauvaise répartition du personnel de santé, un accès insuffisant aux médicaments essentiels et des infrastructures déficientes. Selon les données de la Banque mondiale, le taux de chômage était de 2,6 % en 2022 (dernières données disponibles), tandis que le PIB par habitant du pays (PPA) était estimé à 3 099 USD.

 
Indicateurs de croissance 20222023 (E)2024 (E)2025 (E)2026 (E)
PIB (milliards USD) 77,0784,0385,9792,41101,07
PIB (croissance annuelle en %, prix constant) 4,75,26,16,26,8
PIB par habitant (USD) 1.2531.3271.3181.3761.461
Endettement de l'Etat (en % du PIB) 42,342,641,940,338,8
Taux d'inflation (%) n/a4,04,04,04,0
Balance des transactions courantes (milliards USD) -4,13-4,33-3,58-3,37-3,33
Balance des transactions courantes (en % du PIB) -5,4-5,2-4,2-3,6-3,3

Source : FMI - World Economic Outlook Database, October 2021

Les principaux secteurs économiques

La Tanzanie possède de vastes ressources naturelles, avec d'importantes réserves d'or, de diamant, de fer, de charbon, de nickel, de tanzanite, d'uranium, d'étain, de phosphates, de pierres précieuses et de gaz naturel. Même si seulement 15,2 % des terres sont arables, l'agriculture est l'épine dorsale de l'économie tanzanienne : elle emploie environ deux tiers de la main-d'œuvre et représente 24,6 % du PIB du pays, bien que la contribution du secteur à l'économie ait diminué progressivement (Banque mondiale, dernières données disponibles). Les principales cultures de la Tanzanie sont le tabac, le café, les noix de cajou, le thé, les clous de girofle, le coton et le sisal. En raison de la diversité de ses zones climatiques et géographiques, la Tanzanie possède l'une des plus grandes variétés de cultures d'Afrique. L'élevage, en particulier de bovins et d'ovins, est une autre composante importante du secteur primaire. L'agriculture est également l'une des principales sources d'exportation, mais sa valeur réelle a diminué de 85 % au cours des 30 dernières années.

L'industrie représente 27,7 % du PIB et emploie environ 8 % de la population active. L'industrie manufacturière représente plus de la moitié du secteur secondaire, suivie par les industries de transformation (environ 40 %) et les industries d'assemblage (moins de 5 %). Le secteur manufacturier est largement axé sur la transformation des produits agricoles et représente, selon les estimations, 8 % du PIB. La Tanzanie est riche en minéraux tels que l'or, les diamants, la tanzanite et d'autres pierres précieuses. Le secteur minier contribue de manière significative à l'économie du pays, représentant environ 4 % du PIB. Le secteur de la construction a progressivement contribué à l'économie nationale, avec l'augmentation des projets d'infrastructure et immobiliers. La Tanzanie dispose d'un vaste potentiel en matière d'énergie hydroélectrique et de gaz naturel, qui peut être utilisé pour produire de l'électricité. Le secteur de l'énergie est en pleine croissance et le gouvernement investit dans des projets visant à augmenter la production énergétique du pays. Selon les dernières données du Bureau national des statistiques, au cours des trois premiers trimestres de 2023, la production industrielle a diminué de 5 % à prix constants par rapport à la même période de l'année précédente.

Les services représentent 30,7 % du PIB et emploient 26 % de la main-d'œuvre totale. Les transports et l'entreposage, les activités financières et d'assurance, ainsi que l'information et la communication sont les secteurs qui connaissent la croissance la plus rapide. Le tourisme est une autre composante importante du secteur tertiaire, car la Tanzanie possède l'une des faunes les plus riches et les plus diversifiées d'Afrique. Il représente environ 10 % du PIB et 10 % de l'emploi. Le tourisme et le commerce ont été particulièrement touchés par la pandémie de Covid-19 ; néanmoins, la Tanzanie a accueilli plus de 1,8 million de touristes entre 2021 et 2023, générant des recettes d'environ 3,37 milliards USD (chiffres officiels du gouvernement). En outre, le Tanzania National Business Council (TNBC) prévoit que la part du tourisme dans le PIB du pays atteindra 19,5 % en 2025/26. En mars 2024, la Tanzanie compte un total de 48 banques agréées, dont 35 banques commerciales, 5 banques communautaires, 4 banques de microfinance, 2 banques hypothécaires et 2 banques de développement. Leur actif total combiné a bondi de 17,3 % pour atteindre 46 159,5 milliards de TZS en 2022, contre 39 346,3 milliards de TZS en 2021 (données Invest Tanzania).

 
Répartition de l'activité économique par secteur Agriculture Industrie Services
Emploi par secteur (en % de l'emploi total) 64,3 7,2 28,5
Valeur ajoutée (en % du PIB) 24,3 27,7 30,6
Valeur ajoutée (croissance annuelle en %) 3,3 4,3 5,5

Source : Banque Mondiale, Dernières données disponibles. En raison de l'arrondi, la somme des pourcentages peut être inférieure ou supérieure à 100%.

 

Retrouvez plus d’information sur votre secteur d'activité sur notre service Etudes de marché.

 
 

Retrouvez tous les taux de change au jour le jour sur notre service Convertisseur de devises.

 

Indicateur de liberté économique

Définition :

L'indicateur de liberté économique mesure dix composantes de la liberté économique, regroupées en quatre grandes catégories : la règle de droit (droits de propriété, niveau de corruption) ; Le rôle de l'Etat (la liberté fiscale, les dépenses du gouvernement) ; L'efficacité des réglementations (la liberté d'entreprise, la liberté du travail, la liberté monétaire) ; L'ouverture des marchés (la liberté commerciale, la liberté d'investissement et la liberté financière). Chacune de ces 10 composantes est notée sur une échelle de 0 à 100. La note globale du pays est une moyenne des notes des 10 composantes.}}

Note :
61,3/100
Rang mondial :
93
Rang régional :
8

Liberté économique dans le monde (carte interactive)
Source : Indice de liberté économique, Heritage Foundation

 
 

Risque pays

Consultez l'analyse risque pays proposée par Credimundi.
 

Retour vers le haut

Les sources d'information économique générale

Les ministères
Ministère des finances et de la planification
Ministère de l'investissement, de l'industrie et du commerce
Ministère de l’énergie
Ministère des ressources naturelles et du tourisme
L'office de statistique
Bureau national des statistiques
La banque centrale
Banque centrale de Tanzanie
Les places boursières
Bourse de Dar es Salaam
Les portails économiques
 

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Mai 2024

Mentions légales   ·   Politique de cookies    ·   Traitement des données personnelles    ·   Support technique   ·   Plan du site   ·   Préférences cookies

Site réalisé par eexpand.

Prendre un rdv Une question ? Accéder à la démo