Brésil/Démo

Bienvenue sur la démo

Testez l'ensemble des services du site à travers un pays : Le Brésil

S'inscrire Quitter la démo
Explorer le marché brésilien

Explorer le marché brésilien

Pour les dernières mises à jour sur les principales réponses économiques des gouvernements pour faire face à l'impact économique de la pandémie COVID-19, veuillez consulter la plateforme de suivi des politiques du FMI "Policy Responses to COVID-19".

Le Brésil est la treizième économie mondiale. Le pays travaille toujours à se reconstruire après la récession qui s'est produite il y a sept ans, lorsque l'économie s'est contractée de près de 7 %. Depuis lors, le Brésil n'a pas retrouvé son rythme de croissance de la décennie précédant la récession. Cependant, l'économie brésilienne a connu une reprise lente mais régulière ces dernières années. En 2021, le PIB a augmenté d'environ 5,2 %, principalement grâce à une réouverture progressive de l'économie et à une augmentation des exportations de matières premières. La plus grande économie d'Amérique du Sud devrait croître à un rythme plus lent dans les années à venir, le FMI prévoyant une croissance du PIB de 1,5 % en 2022 et de 2 % en 2023.

En 2021, le taux d'inflation a atteint environ 7,7 %, dépassant l'objectif de 5,25 % de la Banque centrale - et les salaires n'ont pas suivi. Cependant, l'inflation devrait baisser à 5,3 % en 2022 et à 3,5 % en 2023. Le taux d'inflation relativement élevé et le resserrement des conditions de crédit ont affaibli la consommation des ménages en 2021. Le gouvernement brésilien affirme que le pire pour l'économie est derrière lui, mais ne montre aucun signe qu’il est prêt à assouplir son engagement en faveur de l'austérité et d'une stricte discipline budgétaire. La dette publique est actuellement de 90,6 % et devrait rester stable au cours des deux prochaines années à 90,2 % en 2022 et 91,7 % en 2023. Le pays est toujours endetté et le système de retraite est désigné par le président Bolsonaro comme un élément important de l’augmentation de la dette publique. En conséquence, le Sénat a adopté le projet de loi sur la réforme des retraites, très controversée, dont les effets ne se sont pas encore fait sentir. Le solde budgétaire du gouvernement a enregistré un déficit de 5,9% en 2021, un taux qui devrait légèrement augmenter en 2022 et 2023, atteignant respectivement 7,1% et 6,2%. Pour atténuer l'impact de la pandémie de COVID-19, le gouvernement a continué à mettre en œuvre une série de mesures fiscales en 2021, qui comprenaient l'augmentation des dépenses de santé, un soutien temporaire aux ménages à faible revenu et une baisse des taxes et des prélèvements à l'importation sur les fournitures médicales essentielles, s’élevant à 1,4% du PIB. Pour 2022, cependant, ce taux devrait tomber à 0,5 % du PIB. Dans l'ensemble, les mesures anticycliques du Brésil face à la pandémie ont été efficaces pour stimuler l'activité économique, qui se redresse progressivement.

Le taux de chômage au Brésil a augmenté en 2021, atteignant 13,8 %, principalement en raison d'une période prolongée de faible croissance alors que le pays se remettait des effets de la pandémie. Cependant, le gouvernement estime que les chiffres réels sont nettement plus élevés, car une enquête officielle sur le chômage montre qu'environ 32 millions de personnes sont sous-utilisées - ce qui signifie qu'elles ne travaillent pas ou travaillent moins qu'elles ne le pourraient. De plus, même ceux qui ont un emploi ont souvent des emplois informels. En fait, le gouvernement estime que 39,3 millions de personnes, soit 41,6 % de la population active occupée du pays, ont des emplois informels. Le FMI s'attend à ce que le taux de chômage diminue légèrement à 13,1 % en 2022 et à 12 % en 2023, d'autant plus que le secteur des services se remet des séquelles de la pandémie. En outre, le pays continue de faire face à des problèmes sociaux et présente l'un des niveaux d'inégalité les plus élevés au monde, avec de fortes disparités entre les régions du pays. Même si le Brésil a sorti 28 millions de personnes de la pauvreté au cours des 15 dernières années, 10 % de la population vit toujours dans la pauvreté, tandis que les 5 % les plus riches du pays ont le même revenu que les 95 % restants de la population.

Sélectionnez votre pays d'intérêt :

Choisir
le bon pays cible

Identifier les meilleurs pays pour importer et exporter.

Evaluer le potentiel du marché brésilien

Septième économie et cinquième population mondiale, le Brésil est un producteur et exportateur majeur de produits agricoles (soja, café, sucre, élevage), minerais de fer, matériel de transport. Parmi les secteurs porteurs figurent : infrastructures, industries extractives, transport aérien. Le pays importe machines, équipements et appareils électroniques, satisfaisant la demande d'une classe moyenne croissante. 

Fiches thématiques :

Le contexte économique du Brésil Le profil commercial du Brésil

Identifier les barrières à l'entrée

Le Brésil présente des droits de douane élevés et de nombreuses barrières non tarifaires, telles que : un système douanier incertain, une réglementation complexe, des charges fiscales élevées et imprévisibles, des règles strictes concernant les normes, des exigences de contenu local et autres mesures incitatives pour les nationaux.

Explorer le marché brésilien avec
BNP Paribas

Concrétiser vos ambitions au Brésil avec notre solution personnalisée.

Mentions légales   ·   Politique de cookies    ·   Traitement des données personnelles    ·   Support technique   ·   Plan du site   ·   Préférences cookies

Site réalisé par Export Entreprises

Prendre un rdv Une question ? S'inscrire Newsletters