S'implanter

S'implanter au Kirghizistan

S'implanter au Kirghizistan

Selon le World Investment Report 2021 de la CNUCED, les flux d'IDE vers le Kirghizistan se sont élevés à -331 millions USD en 2020, soit une baisse significative par rapport aux 404 millions USD de 2019, en raison de la crise sanitaire économique mondiale déclenchée par la pandémie de Covid-19 et de la chute des prix des matières premières. Le stock d'investissements directs étrangers a atteint 4,2 milliards USD en 2020. La plupart des flux d'IDE sont allés aux activités liées à l'exploitation minière et à d'autres secteurs tels que la finance, la fabrication de produits pétroliers, mais l'IDE aux activités non liées à l'exploitation minière reste généralement faible. Les principaux investisseurs au Kirghizistan sont le Canada, la Chine, le Royaume-Uni, la Russie et le Kazakhstan. Selon les chiffres préliminaires du Comité national des statistiques, de janvier à septembre 2021, l'afflux d'investissements directs étrangers s'élevait à plus de 503 millions USD.
 
Faciliter l'entrée des flux d'IDE dans le pays a été une priorité clé du gouvernement kirghize ces dernières années. Cependant, les améliorations ont été lentes et le cadre juridique et réglementaire des entreprises est toujours considéré comme inadéquat, tout comme pour les infrastructures. Les conflits environnementaux liés aux activités minières se sont multipliés ces dernières années. En mai 2021, le gouvernement kirghize a pris le contrôle de la mine d'or de Kumtor détenue par Centerra Gold après l'adoption d'une loi lui permettant d'imposer une gestion externe jusqu'à trois mois aux sociétés minières opérant dans le cadre d'un accord de concession s'il s'avérait qu'il avait violé réglementations environnementales ou mis en danger l'environnement. En octobre, le gouvernement a annoncé que l'entreprise publique Kyrgyzgeologiya serait désormais responsable de l'extraction de tous les métaux précieux dans le pays. En outre, le système judiciaire du pays n'est pas totalement indépendant et sensible aux influences politiques extérieures, et les investisseurs ont dénoncé un manque de transparence dans le processus de passation des marchés publics (au cours des cinq dernières années, les investisseurs étrangers ont déposé vingt poursuites différentes contre le gouvernement kirghize). À l'heure actuelle, il existe cinq zones économiques franches (FEZ) en République kirghize : Bichkek, Naryn, Karakol (province d'Issyk-Kul), Leylek (province de Batken) et Maimak (province de Talas). Selon la loi, la République kirghize garantit l'égalité de traitement aux investisseurs et n'impose aucune limite à la propriété ou au contrôle étranger. La charge fiscale sur le rapatriement des bénéfices par les investisseurs étrangers a été réduite pour se conformer au taux d'imposition des investisseurs nationaux. Dans le rapport Doing Business 2020 publié par la Banque mondiale, le pays se classe 80e sur 190 pays, ce qui représente une baisse de 10 places par rapport à l'année précédente. Ceci en dépit du fait que le pays a fait des progrès significatifs en matière de paiement des impôts (le gouvernement a réduit la charge fiscale sur le rapatriement des bénéfices par les investisseurs étrangers pour se conformer au taux d'imposition des investisseurs nationaux) et d'obtenir un crédit.

Sélectionnez votre pays d'intérêt :

Créer une entreprise
au Kirghizistan

Découvrir toutes les démarches et procédures pour réussir votre implantation au Kirghizistan.

Gérer une entreprise
au Kirghizistan

Faciliter la gestion de votre entreprise au Kirghizistan et respecter les procédures de ce pays.

S'expatrier
au Kirghizistan

Préparer votre expatriation et vos déplacements professionnels vers le Kirghizistan pour être plus efficace.

Ouvrir un compte bancaire au Kirghizistan

Ouvrir un compte au Kirghizistan avec BNP Paribas ?

Mentions légales   ·   Politique de cookies    ·   Traitement des données personnelles    ·   Support technique   ·   Plan du site   ·   Préférences cookies

Site réalisé par Export Entreprises

Prendre un rdv Une question ? Accéder à la démo Newsletters