S'implanter

S'implanter en Italie

S'implanter en Italie

Selon le World Investment Report 2021 de la CNUCED, les flux d'IDE ont fortement chuté à -388 millions USD en 2020, contre 18 milliards USD en 2019. Cela était principalement dû à l'apparition précoce de la pandémie de COVID-19, l'Italie étant le premier pays d'Europe à être touché par la propagation du virus (et le premier à avoir recours à des confinements). La même année, le stock d'IDE était d'environ 486 milliards USD. Les investissements sont principalement dirigés vers les activités manufacturières, professionnelles, scientifiques et techniques, le commerce de gros et de détail, les activités financières et d'assurance, et les TIC. Selon les dernières données, les deux secteurs les plus attractifs pour les investisseurs étrangers en 2020 étaient les services aux entreprises (13%) et les logiciels et services informatiques (12%) (EY). La logistique et le commerce de gros (12 %), les services financiers (8 %) et les produits pharmaceutiques (7 %) ont également augmenté par rapport à l'année précédente. Par ailleurs, sur un total de 113 nouveaux projets financés directement par des investisseurs étrangers en 2020, 22 % relèvent du domaine des ventes et du marketing (EY). Les principaux pays investisseurs sont le Luxembourg (19,8%), la France (18%), les Pays-Bas (17,1%) et le Royaume-Uni (13,8% - statistiques OCDE). Selon les derniers chiffres de l'OCDE, au premier semestre 2021, les investissements totaux en Italie se sont élevés à 6,7 milliards USD, contre un flux négatif de 4,6 milliards USD au cours de la même période un an plus tôt.
 
Parmi les raisons d'investir en Italie, il y a le fait que le pays possède l'un des plus grands marchés de l'UE, qu'il dispose d'une main-d'œuvre qualifiée et de bonnes infrastructures, qu'il est l'un des principaux pays fabricants au monde et qu'il a une position stratégique, à la croisée des chemins entre l'Europe, l'Afrique du Nord et le Moyen-Orient. Néanmoins, les coûts procéduraux et fiscaux élevés et la lenteur des processus administratifs, les coûts de main-d'œuvre élevés, les disparités régionales, la corruption et le crime organisé figurent toujours parmi les facteurs qui entravent les investissements dans le pays. Afin de favoriser l'attractivité de l'Italie, le gouvernement a créé "InvestItalia", une agence dépendant du Premier ministre qui coordonne les activités de promotion de l'Italie pour attirer les investissements directs étrangers. En outre, le gouvernement a alloué 23,8 milliards EUR en 2021-2023 au plan "Industrie 4.0" visant à améliorer la compétitivité du secteur industriel italien grâce à une combinaison de mesures politiques, de crédits d'impôt et de financement de la recherche et des infrastructures. Enfin, le gouvernement du pays a modifié la loi "Golden Power", qui lui donne le pouvoir de bloquer les acquisitions étrangères d'entreprises opérant dans des secteurs stratégiques (comme cela s'est produit dans le secteur des réseaux 5g). L'Italie se classe 58e sur le dernier rapport Doing Business de la Banque mondiale, perdant sept positions par rapport à l'année précédente.

Sélectionnez votre pays d'intérêt :

Créer une entreprise
en Italie

Les principaux types d'entreprises prévues par le cadre juridique sont les sociétés par action, à responsabilité limitée, en nom collectif, en commandite (simple et par action). Créer une entreprise requiert l'enregistrement auprès de la Chambre de commerce. La législation régissant les conditions de travail a été révisée pour réduire les rigidités.

Gérer une entreprise
en Italie

Bilan et compte de résultat doivent être préparés annuellement selon les normes comptables italiennes (GAAP) ou IAS/IFRS. Les entreprises sont soumises à l'impôt sur le revenu (IRES) et autres taxes. En ce qui concerne les ressources humaines, les droits des employés sont garantis. Le contrat individuel de travail régit la relation employeur-employé.

S'expatrier
en Italie

Lors d'un voyage d'affaires, les informations pratiques suivantes sont utiles : aucun visa n'est nécessaire jusqu'à 90 jours, mais il faut rapidement se signaler auprès du commissariat de police local. La prudence est de mise face à la petite criminalité en ville et aux fraudes à la carte de crédit. Les services médicaux sont de qualité.

Ouvrir un compte bancaire en Italie

Ouvrir un compte en Italie avec BNP Paribas ?

Mentions légales   ·   Politique de cookies    ·   Traitement des données personnelles    ·   Support technique   ·   Plan du site   ·   Préférences cookies

Site réalisé par Export Entreprises

Prendre un rdv Une question ? Accéder à la démo Newsletters