S'implanter

S'implanter au Japon

S'implanter au Japon

Les flux d'IDE vers le Japon restent faibles par rapport à la plupart des autres pays développés à travers le monde et relativement instables. Selon le Rapport sur l'investissement dans le monde 2021 de la CNUCED, les flux d'IDE ont diminué de 30 % pour atteindre 10 milliards USD en 2020, reflétant une baisse de 25 % des IDE provenant des entreprises multinationales aux États-Unis. Le stock d'IDE du Japon a été estimé à environ 243 milliards USD en 2020. Le pays est également l'un des principaux investisseurs mondiaux, avec un stock d'investissements sortants estimé à 1 982 milliards USD. En 2020, les investissements des multinationales japonaises ont chuté de 49 % à 116 milliards USD contre un record de 227 milliards USD en 2019, en partie à cause de la crise économique déclenchée par la pandémie de Covid-19. Les États-Unis, Singapour, la France, les Pays-Bas et le Royaume-Uni étaient les principaux pays investisseurs et représentaient près des deux tiers des entrées d'IDE. Les investissements sont principalement orientés vers la finance et l'assurance, la production d'équipements de transport, les machines électriques, les communications et les produits chimiques et pharmaceutiques. Selon les derniers chiffres de l'OCDE, au premier semestre 2021, les entrées d'IDE au Japon se sont élevées à 16,8 milliards USD, en hausse de 215 % en glissement annuel. Au cours de la même période, le Japon a enregistré une augmentation des sorties d'IDE de plus de 15 milliards USD, en partie influencée par certaines grandes opérations de fusion et acquisition, telles que l'acquisition de la totalité du capital social de Nipsea Pte Ltd, un fabricant de revêtements basé à Singapour, par Nippon Paint Holdings Co Ltd.

Enfin, le Japon se classe 29e sur 190 pays en termes d'attractivité économique, selon le dernier rapport Doing Business de la Banque mondiale, une amélioration depuis 2019, année où il était classé 39e. Le pays dispose d'une solide position nette de créanciers étrangers et les indicateurs externes sont généralement solides. Le Japon ouvre activement ses portes aux affaires étrangères, dans le but de créer le meilleur environnement possible pour les investisseurs étrangers. Les principaux atouts du pays sont sa position de leader dans les technologies de pointe et la R&D, le fait qu'il s'agit de la troisième économie mondiale, un grand marché intérieur avec un pouvoir d'achat élevé et une main-d'œuvre hautement qualifiée. Les obstacles potentiels à l'investissement sont essentiellement démographiques, linguistiques et culturels. De plus, la loi sur les échanges et le commerce extérieur (la loi sur le Forex) a été modifiée, abaissant le seuil de propriété pour la notification de pré-approbation au gouvernement pour les investisseurs étrangers à 1% contre 10% dans les secteurs qui pourraient présenter un risque pour la sécurité nationale. Néanmoins, le Japon reste un marché clé pour les investisseurs.

Sélectionnez votre pays d'intérêt :

Créer une entreprise
au Japon

Le cadre juridique prévoit les sociétés par actions, sociétés à responsabilité limitée, partenariats et succursales. Créer une entreprise nécessite entre autres la préparation et notarisation des articles de constitution, l'enregistrement au Registre, le paiement des taxes et assurances. Diverses lois définissent les conditions de travail, mais en pratique les Japonais travaillent beaucoup.

Gérer une entreprise
au Japon

Les entreprises doivent préparer leurs états financiers annuellement, selon les normes comptables japonaises (GAAP). La fiscalité comprend l'impôt sur les sociétés, l'impôt local, l'impôt extraordinaire local, l'impôt local sur les sociétés. Traditionnellement les "réguliers" étaient employés "à vie", mais les contrats à durée déterminée augmentent. Le vieillissement démographique impacte les ressources humaines.

S'expatrier
au Japon

Lors d'un voyage d'affaires certaines informations pratiques sont utiles : garder son passeport sur soi, les services médicaux avec un personnel anglophone sont rares et chers, et les soins doivent être payés intégralement, voyager en train revient moins cher qu'utiliser les autoroutes, recourir à un interprète car l'anglais est souvent mieux lu que parlé.

Ouvrir un compte bancaire au Japon

Ouvrir un compte au Japon avec BNP Paribas ?

Mentions légales   ·   Politique de cookies    ·   Traitement des données personnelles    ·   Support technique   ·   Plan du site   ·   Préférences cookies

Site réalisé par Export Entreprises

Prendre un rdv Une question ? Accéder à la démo Newsletters