S'implanter

S'implanter au Royaume Uni

S'implanter au Royaume Uni

Selon le World Investment Report 2021 publié par la CNUCED, les entrées d'IDE au Royaume-Uni ont diminué pour la deuxième année consécutive, atteignant 20 milliards de USD en 2020, contre 45 milliards de USD en 2019 (-57%). Les investissements en actions ont diminué de 35 %, principalement en raison de certains désinvestissements (par exemple, Swiss Re a vendu son groupe ReAssure à Phoenix Group Holding pour 4,2 milliards de dollars). Le stock d'IDE en 2020 était d'environ 2,2 milliards de dollars. Le Royaume-Uni était le 16e plus grand bénéficiaire des flux mondiaux d'IDE, perdant cinq positions par rapport à l'année précédente. Le processus du Brexit a suscité de nombreuses inquiétudes chez certains investisseurs concernant l'augmentation des coûts commerciaux avec l'Europe et la volatilité de la livre sterling. Les principaux partenaires d'investissement du Royaume-Uni (en termes de stocks d'IDE) sont les États-Unis, les Pays-Bas, le Luxembourg, la Belgique et les îles offshore britanniques (îles anglo-normandes et île de Man). La plupart des flux d'IDE sont dirigés vers le secteur des services financiers, les services professionnels, scientifiques et techniques, le commerce de détail et de gros, le transport et le stockage, et le secteur informatique. Selon les derniers chiffres de l'OCDE, au premier semestre 2021, les entrées d'IDE au Royaume-Uni se sont élevées à 45,5 milliards de USD, contre un désinvestissement de 1,8 milliard de USD enregistré au cours de la même période un an plus tôt (lorsqu'un afflux négatif de 18 milliards de USD avait été enregistré au seul T2/2020, suite à l'apparition de la pandémie de COVID-19).

Le Royaume-Uni a modifié les fondements juridiques sur lesquels le gouvernement peut intervenir dans certaines fusions en vertu de l'Enterprise Act. Les changements ont abaissé les seuils juridictionnels pour l'examen des fusions dans trois secteurs spécifiques : l'intelligence artificielle, la technologie d'authentification cryptographique et les matériaux de pointe. La National Security and Investment Act 2021 (« NSIA 2021 ») du Royaume-Uni est entrée en vigueur le 4 janvier 2022. La nouvelle loi a introduit un régime distinct de filtrage des investissements pour les entreprises cherchant à prendre le contrôle d'une entreprise ou d'un actif dans 17 secteurs de l'économie jugés pertinents. aux intérêts de sécurité nationale du Royaume-Uni (par exemple, l'énergie, la robotique, la défense, l'IA, les transports, les communications, etc.). Le processus de notification impliquera une soumission électronique à l'Investment Security Unit ("ISU") du Department for Business, Energy & Industrial Strategy ("BEIS"), qui a le pouvoir d'imposer des conditions aux transactions et même de dénouer ou de bloquer eux. Malgré le processus du Brexit, l'économie britannique résiste : Londres reste la capitale financière de l'Europe, abritant le siège européen de près de 60 % des entreprises du classement Fortune 500. De plus, la Grande-Bretagne maintient une monnaie forte et le pays reste l'un des marchés de consommation européens les plus importants. Le Royaume-Uni était huitième sur 190 économies dans le dernier classement Doing Business établi par la Banque mondiale, gagnant une position par rapport à l'édition précédente.

Sélectionnez votre pays d'intérêt :

Créer une entreprise
au Royaume Uni

Le cadre juridique est favorable aux affaires. Les entreprises doivent être enregistrées auprès du Registre des Entreprises et des impôts. Les sociétés à responsabilité limitée, partenariats et établissements britanniques enregistrés sont les principales formes d'entreprises. Le marché du travail, historiquement flexible et compétitif, doit néanmoins s'adapter aux directives européennes.

Gérer une entreprise
au Royaume Uni

La fiscalité des entreprises est fonction des bénéfices réalisés, et comprend également des taxes indirectes. Les règles de comptabilité varient selon le type d'entreprises, celles-ci pouvant adopter les normes IFRS ou les normes britanniques (UK GAAP). La gestion des ressources humaine est flexible, et les contrats d'embauche sont généralement à temps plein.

S'expatrier
au Royaume Uni

Lors d'un voyage d'affaires, ces informations pratiques sont utiles : les routes sont souvent étroites et embouteillées en ville, une taxe est imposée à l'entrée des voitures dans le centre de Londres, la conduite se fait à gauche, les transports publics sont d'excellente qualité, le Royaume-Uni ne fait pas partie de la zone euro.

Ouvrir un compte bancaire au Royaume Uni

Ouvrir un compte au Royaume Uni avec BNP Paribas ?

Mentions légales   ·   Politique de cookies    ·   Traitement des données personnelles    ·   Support technique   ·   Plan du site   ·   Préférences cookies

Site réalisé par Export Entreprises

Prendre un rdv Une question ? Accéder à la démo Newsletters