S'implanter

S'implanter en Tunisie

S'implanter en Tunisie

Dans le contexte de troubles sociaux et politiques, les flux d'IDE vers la Tunisie restent en deçà de leur potentiel. Selon le Rapport sur l'investissement dans le monde 2021 de la CNUCED, les entrées d'IDE vers la Tunisie sont tombées à 652 millions de USD contre 845 millions de USD en 2019, soit une baisse de 23%, suite à la crise économique mondiale déclenchée par la pandémie de Covid-19. Le secteur manufacturier a attiré le plus d'IDE (54 %), suivi par le secteur de l'énergie (33 %). Le plus grand impact de la pandémie sur l'investissement a été dans le secteur des services, où les IDE ont chuté de 44 % et ne représentait plus que 9 % du total des IDE en 2020. Le stock d'IDE de la Tunisie était d'environ 35 milliards de USD en 2019. Le principal les investisseurs en Tunisie sont les Emirats Arabes Unis, la France, le Qatar, l'Italie et l'Allemagne. En termes de stocks, la fabrication est de loin le secteur qui attire le plus d'investissements, suivi du tourisme et des télécommunications. Selon des données préliminaires, les flux d'IDE ont baissé de -2% au cours des neuf premiers mois de 2021 et les principaux investisseurs ont été la France, l'Italie et le Japon (FIPA-Tunisie).

Les principaux atouts de la Tunisie sont sa proximité avec l'Europe, l'Afrique subsaharienne et le Moyen-Orient, des accords de libre-échange avec l'UE et une grande partie de l'Afrique et une main-d'œuvre instruite. Ces dernières années, le gouvernement tunisien avait mené les réformes structurelles nécessaires pour améliorer le climat des affaires en Tunisie, notamment une loi sur les faillites améliorée, un code des investissements et une première « liste négative » et une loi autorisant les partenariats public-privé. Le gouvernement a adopté des lois permettant de créer une entreprise plus facilement (plus de services sont disponibles dans le guichet unique, les frais ont diminué) ; l'enregistrement de la propriété est désormais plus rapide et plus transparent et le paiement des impôts est plus facile (mise en place d'un système de contrôle fiscal basé sur les risques). Ces améliorations du rendement ont stimulé les investissements de portefeuille et aidé la Tunisie à progresser dans le classement de la Banque mondiale. En effet, la Tunisie a gagné 2 places dans le rapport Doing Business 2020 de la Banque mondiale, se classant 78ème sur 190 pays. Néanmoins, il existe encore d'énormes obstacles bureaucratiques à l'investissement. Les entreprises publiques sont un acteur majeur de l'économie tunisienne et plusieurs secteurs restent fermés aux investissements étrangers. Le secteur informel, estimé entre 40% et 60% de l'économie globale, reste préoccupant car les entreprises légales sont contraintes de concurrencer les marchandises de contrebande. De plus, le pays est confronté à une forte instabilité politique et sociale, au chômage, à l'inflation et à l'augmentation de la dette publique. La crise actuelle du coronavirus est néanmoins perçue comme une opportunité pour attirer davantage d'IDE des pays voisins dans des secteurs tels que la pharmacie, les technologies numériques et le textile technique (FIPA-Tunisie).

Sélectionnez votre pays d'intérêt :

Créer une entreprise
en Tunisie

Découvrir toutes les démarches et procédures pour réussir votre implantation en Tunisie.

Gérer une entreprise
en Tunisie

Faciliter la gestion de votre entreprise en Tunisie et respecter les procédures de ce pays.

S'expatrier
en Tunisie

Préparer votre expatriation et vos déplacements professionnels vers la Tunisie pour être plus efficace.

Ouvrir un compte bancaire en Tunisie

Ouvrir un compte en Tunisie avec BNP Paribas ?

Mentions légales   ·   Politique de cookies    ·   Traitement des données personnelles    ·   Support technique   ·   Plan du site   ·   Préférences cookies

Site réalisé par Export Entreprises

Prendre un rdv Une question ? Accéder à la démo Newsletters