S'implanter

S'implanter en Allemagne

S'implanter en Allemagne

L’Allemagne est considérée comme un pays attractif pour les investissements directs étrangers (IDE), mais la récession mondiale et la crise qui a suivi en zone euro ont freiné l’afflux d’IDE ces dernières années. Selon le Rapport sur l’investissement mondial 2021 de la CNUCED, les flux d'IDE vers l'Allemagne ont diminué de près de 34 % en 2020, atteignant 36 milliards d'USD, contre 54 milliards USD l'année précédente, et ce malgré une augmentation des transactions transfrontalières de fusions et acquisitions, principalement due à l'apparition de la pandémie de COVID-19. Le stock d'IDE a légèrement augmenté en 2020 pour atteindre plus de 1 000 milliards USD. Le pays a traditionnellement été un investisseur clé, mais cette tendance a été ralentie par la pandémie : les investissements à l'étranger de l'Allemagne sont passés de 139 milliards USD en 2019 à 35 milliards USD en 2020.
Les IDE en Allemagne sont principalement détenus par le Luxembourg, les Pays-Bas, les États-Unis, la Suisse et le Royaume-Uni, qui représentent plus de 60 % du stock total. La France, l'Irlande, l'Italie, l'Autriche et le Japon investissent également dans le pays. Les IDE sont principalement orientés vers la finance et l'assurance, l'industrie et le commerce, l'information et la communication, les activités de gestion et de conseil, et l'immobilier. Selon les dernières données de l'OCDE, au premier semestre 2021, les entrées d'IDE ont atteint un total de 21,38 milliards USD, en hausse de 18,1 % par rapport au second semestre de l'année précédente.


Parmi les atouts du pays figurent un réseau industriel très puissant et diversifié, une main-d’œuvre hautement qualifiée avec une bonne maîtrise de l’anglais, une infrastructure fiable, un climat social favorable, un cadre juridique stable et une situation au cœur de l’Europe. Ses principales faiblesses sont un taux d'imposition élevé (pour les particuliers et les entreprises), des lois du travail plutôt rigides et la forte dépendance vis-à-vis des industries automobile et mécanique. La Banque mondiale a classé l'Allemagne 22e sur 190 pays dans son rapport Doing Business 2020 (gagnant deux positions par rapport à l'année précédente).

Sélectionnez votre pays d'intérêt :
Hors Série Allemagne

Créer une entreprise
en Allemagne

Le cadre juridique allemand prévoit la création de sociétés à responsabilité limitée, anonyme, en nom collectif, en commandite. Les statuts de l'entreprise doivent être rédigés par acte notarié, l'immatriculation, publiée, se fait au registre du Commerce, et diverses déclarations (fiscales, sociales) doivent être effectuées. Les conditions de travail sont avantageuses.

Gérer une entreprise
en Allemagne

La fiscalité des entreprises prévoit l'impôt commercial au niveau municipal et l'impôt sur les sociétés, incluant taxe professionnelle et contribution de solidarité. Les obligations concernant la comptabilité varient avec le type de société. Le contrat de travail est généralement à durée indéterminé, et la gestion des ressources humaines est souple.

S'expatrier
en Allemagne

Dans le cadre d'un voyage d'affaires, certaines informations pratiques sont utiles : aucun visa n'est requis pour un séjour de 90 jours, les transports aérien et ferroviaire sont bien développés mais la voiture est le moyen de transport le plus populaire, les soins médicaux, de qualité, doivent être réglés en cash.

Ouvrir un compte bancaire en Allemagne

Ouvrir un compte en Allemagne avec BNP Paribas ?

Mentions légales   ·   Politique de cookies    ·   Traitement des données personnelles    ·   Support technique   ·   Plan du site   ·   Préférences cookies

Site réalisé par Export Entreprises

Prendre un rdv Une question ? Accéder à la démo Newsletters