S'implanter

S'implanter en Macédoine du Nord

S'implanter en Macédoine du Nord

En l’absence d’épargne intérieure adéquate, l’investissement étranger constitue une voie importante pour le développement de l’économie de la Macédoine du Nord. Selon le Rapport sur l'investissement dans le monde 2021 de la CNUCED, les flux nets d'IDE vers la Macédoine du Nord ont considérablement diminué et ont atteint 274 millions USD en 2020, contre 446 millions USD un an plus tôt, en raison de la crise économique mondiale déclenchée par la pandémie de Covid-19. Le stock total d'IDE a été estimé à 7,3 milliards USD en 2020. Selon les chiffres de la Banque centrale, les principaux pays investisseurs en termes de stocks sont le Royaume-Uni et l'Autriche, suivis de la Grèce, des Pays-Bas et de la Slovénie. La fabrication est le secteur qui attire le plus d'IDE, devant les activités financières et d'assurance. Selon les derniers chiffres disponibles de la Banque centrale, au premier semestre 2021, les IDE vers la Macédoine du Nord ont totalisé 244,3 millions EUR au premier semestre 2021, contre un afflux net de 139,6 millions EUR au cours de la même période un an plus tôt. Les entrées d'IDE ont augmenté principalement en raison des entrées nettes enregistrées provenant du réinvestissement des bénéfices et des capitaux propres et, dans une moindre mesure, grâce aux prêts interentreprises.

Le cadre juridique et réglementaire de la Macédoine du Nord est généralement favorable aux investisseurs étrangers et offre de nombreuses incitations pour les attirer. De plus, le pays a adopté une nouvelle loi en 2020 pour créer des conditions plus favorables aux investissements stratégiques. Tant la loi sur les zones de développement industriel technologique (TIDZ) que la loi sur le soutien financier aux investissements offrent des incitations aux investisseurs. Les investisseurs bénéficient d'une défiscalisation décennale des revenus des particuliers et des entreprises et d'un accès gratuit aux services publics. Les coûts de main-d'œuvre sont faibles, mais d'un autre côté, il y a souvent une pénurie de main-d'œuvre qualifiée. Pour des secteurs tels que la banque, les services financiers, l'assurance et l'énergie, les investisseurs doivent satisfaire à certaines prescriptions en matière de licences (qui sont les mêmes pour les investisseurs nationaux et étrangers). Le pays a déployé des efforts importants pour harmoniser son cadre juridique avec les critères, normes et pratiques de l'Union européenne. Un certain nombre de défis subsistent néanmoins, notamment la corruption, le manque de transparence, un service à la clientèle médiocre, une bureaucratie excessive, une ingérence politique dans le système judiciaire, un manque de capacité gouvernementale, des difficultés de communication et des lacunes dans l'état de droit et l'application des contrats. La Macédoine du Nord occupe la 17e place sur 190 économies dans le rapport Doing Business 2020 de la Banque mondiale, bien qu'elle ait perdu sept positions par rapport à l'année précédente. L'indice de perception de la corruption 2021 fourni par Transparency international place la Macédoine du Nord à la 87e place sur 180 économies (elle était 111e dans l'édition précédente).

Sélectionnez votre pays d'intérêt :

Créer une entreprise
en Macédoine du Nord

Découvrir toutes les démarches et procédures pour réussir votre implantation en Macédoine du Nord.

Gérer une entreprise
en Macédoine du Nord

Faciliter la gestion de votre entreprise en Macédoine du Nord et respecter les procédures de ce pays.

S'expatrier
en Macédoine du Nord

Préparer votre expatriation et vos déplacements professionnels vers la Macédoine du Nord pour être plus efficace.

Ouvrir un compte bancaire en Macédoine du Nord

Ouvrir un compte en Macédoine du Nord avec BNP Paribas ?

Mentions légales   ·   Politique de cookies    ·   Traitement des données personnelles    ·   Support technique   ·   Plan du site   ·   Préférences cookies

Site réalisé par Export Entreprises

Prendre un rdv Une question ? Accéder à la démo Newsletters