S'implanter

Créer une entreprise à l'étranger :
Les investissements

drapeau Azerbaïdjan Azerbaïdjan : Les investissements

Dans cette page : Les IDE en chiffres | Pourquoi choisir d'investir en Azerbaïdjan | Les procédures relatives à l'investissement étranger | Les opportunités d'investissement

 

Les IDE en chiffres

Selon le Rapport sur l'investissement dans le monde 2021 de la CNUCED, les entrées d'IDE ont chuté de 66 % pour atteindre 507 millions USD en 2020, en raison de la crise économique mondiale déclenchée par la pandémie de Covid-19. Les mesures de confinement visant à contenir l'impact de la pandémie ont pesé sur l'activité économique. En outre, les effets négatifs de la faiblesse des prix du pétrole - qui représentent près de neuf dixièmes des exportations - ont frappé le pipeline des nouveaux projets greenfield dans le secteur. Un certain nombre d'investisseurs étrangers se sont lancés dans des projets d'énergie renouvelable. Parmi eux, ACWA Power (Arabie Saoudite) a signé un accord avec le gouvernement azerbaïdjanais pour construire, posséder et exploiter un parc éolien de 240 MW pour 216 millions USD, afin de diversifier le bouquet énergétique du pays. Les stocks d'IDE entrants en Azerbaïdjan ont été estimés à 32,8 milliards USD en 2020. Les entrées de l'Azerbaïdjan se concentrent sur le secteur pétrolier et gazier, même si l'une des principales priorités du gouvernement azerbaïdjanais est de diversifier l'économie du pays et d'attirer les IDE vers l'agriculture, les transports, tourisme et technologies de l'information / de la communication. La Russie est la principale source d'IDE, mais au-delà, l'Azerbaïdjan fait partie de l'union douanière entre la Russie, le Kazakhstan, l'Arménie et la Biélorussie qui, en termes de volume, est la plus importante de la région et est presque exclusivement impliquée dans de grands projets pétroliers / gazoducs et services connexes.

Le gouvernement azerbaïdjanais a souligné l'importance d'améliorer le climat des affaires. Le pays se classe au 34e rang sur 190 pays dans le classement 2020 Doing Business de la Banque mondiale, en chute de 9 places par rapport à l’année précédente. Pour promouvoir les investissements, l'Azerbaïdjan a créé un portail en ligne unique pour délivrer des licences et des permis commerciaux. Cela s'est produit dans un contexte de lenteur des réformes structurelles et anti-corruption. Néanmoins, le pays a également été désigné comme l'un des 20 premiers pays réformateurs par la CNUCED pour ses efforts en matière d'enregistrement de propriété, d'obtention de crédit, de protection des investisseurs minoritaires et d'exécution des contrats. La Russie investit massivement dans les secteurs azerbaïdjanais de la construction, du commerce, des services, de la banque, de l'assurance, des technologies de l'information, des transports et de l'agriculture. L'UE a donné la priorité à la construction du corridor gazier sud, qui transporterait le gaz azerbaïdjanais à travers la Géorgie, la Turquie et l'Europe. En vertu de la loi sur le tarif douanier récemment modifiée, les entrepreneurs important des biens d'équipement pour les secteurs prioritaires seront exonérés d'impôts pendant sept ans au maximum. Suite à la publication en 2021 d'une déclaration de cessez-le-feu tripartite par l'Arménie, l'Azerbaïdjan et la Russie sur le conflit dans la région du Haut-Karabakh, le gouvernement azerbaïdjanais cherche de nouveaux investissements dans les territoires voisins qui étaient auparavant sous le contrôle de séparatistes soutenus par l'Arménie. Le problème de la corruption reste non résolu et peut constituer un obstacle au développement du pays. L'Azerbaïdjan s'est classé 128e sur 180 pays dans l'indice de perception de la corruption 2021 de Transparency International.

 
 
Investissement Direct Etranger 201920202021
Flux d'IDE entrants (millions USD) 1.504507-1.708
Stocks d'IDE (millions USD) 32.28533.18631.607
Nombre d'investissements greenfield* 2063
Value of Greenfield Investments (million USD) 74132543

Source : CNUCED - Dernières données disponibles.

Note : * Les investissements greenfield correspondent à la création de filiales ex-nihilo par la maison mère.

Retour vers le haut

Pourquoi choisir d'investir en Azerbaïdjan

Les points forts
Les principaux atouts de l'Azerbaïdjan sont :
- Une croissance économique rapide ;
- Une position géographique intéressante ;
- Des coûts de production compétitifs ;
- Une main d'oeuvre bon marché et qualifiée ;
- L'importance de son secteur énergétique ;
- La signature de nombreux traités bilatéraux visant à favoriser les échanges commerciaux.
Les points faibles
Les principaux points faibles du pays sont :
- La mauvaise qualité de ses infrastructures ;
- Un fort taux de corruption au sein de l'administration ;
- La lenteur des procédures ;
- Des risques de déstabilisation à cause du conflit au Haut Karabakh ;
- Peu de secteurs développés, mis à part l'industrie pétrolière ;
- Un certain niveau d'insécurité.
Les mesures mises en place par le gouvernement
Le pays a signé de nombreux traités pour favoriser les IDE. Il a également mis en place une législation facilitant la création d'entreprises, limitant les taxes sur les sociétés et des lois protégeant les IDE.
Pour plus d'informations et pour consulter les textes de lois, rendez-vous sur le site de la Fondation de promotion d'investissement et d'exportation d'Azerbaïdjan (AZPROMO).
Les conventions bilatérales d'investissement signées par l'Azerbaïdjan
Le pays a signé des conventions avec de nombreux pays: l'Autriche, la Belgique, la Bulgarie, la Chine, l'Egypte, la Finlande, la Géorgie, la France, l'Allemagne, la Grèce, l'Iran, etc.

Retour vers le haut

Les procédures relatives à l'investissement étranger

La liberté d'établissement
En théorie, il y a une grande liberté d'investissement cependant, la bureaucratie et la corruption rendent les investissements difficiles hors du secteur énergétique qui est lui dominé par les investisseurs étrangers.
Pour plus d'informations, consultez le rapport "Investment Climate 2016" sur le site du Département d'Etat américain (en anglais).
La réglementation concernant les prises de participation
La prise de participation majoritaire au capital d'une entreprise locale est autorisée en Azerbaïdjan.
Les obligations de déclaration
La Fondation de promotion d'investissement et d'exportation d'Azerbaïdjan (AZPROMO) permet de s'informer sur les autorisations nécessaires à l'implantation.
L'organisme auprès duquel déclarer l'investissement
Fondation de promotion d'investissement et d'exportation d'Azerbaïdjan (AZPROMO)
Demande d'autorisation spécifique
Pour certains secteurs, des autorisations spécifiques sont nécessaires.

Pour plus d'informations, consultez le rapport "Investment Climate" sur le site du Département d'Etat américain (en anglais).
Pour plus d'informations consultez le site de la Fondation de promotion d'investissement et d'exportation d'Azerbaïdjan.

Retour vers le haut

Les opportunités d'investissement

Les agences d'aide à l'investissement
Fondation de promotion d'investissement et d'exportation d'Azerbaïdjan (AZPROMO)
Les appels d'offres, les projets et les marchés publics
Tenders Info, Appels d'offres en Azerbaijan
Banque asiatique de développement, Appels d'offres et projets
Globaltenders, Appels d'offres et projets en Azerbaijan
DgMarket - Appels d'offres dans le monde, Appels d'offres dans le monde
Les autres ressources utiles
Les conditions d'investissement en Azerbaïdjan (Site du Ministère de l'Economie)
 
 

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Octobre 2022

Mentions légales   ·   Politique de cookies    ·   Traitement des données personnelles    ·   Support technique   ·   Plan du site   ·   Préférences cookies

Site réalisé par Export Entreprises

Prendre un rdv Une question ? Accéder à la démo Newsletters