S'implanter

drapeau Corée du sud Corée du sud : Les formes légales d'entreprises

Formes légales d'entreprises

Yuhan Hoesa : société à responsabilité limitée privée
Nombre de partenaires et d'associés : 1 partenaire minimum et 50 max
Capital minimum et/ou maximum : Pas de capital minimum.
Responsabilité des associés : Responsabilité limitée au montant apporté au capital.
Jusik Hoesa : société à responsabilité limitée publique
Nombre de partenaires et d'associés : 1 partenaire minimum ou plus.
Capital minimum et/ou maximum : Pas de capital minimum.
Responsabilité des associés : Responsabilité limitée au montant apporté au capital.
Hapja Hoeasa : partenariat limité
Nombre de partenaires et d'associés : 2 partenaires minimum ou plus.
Capital minimum et/ou maximum : Pas de capital minimum.
Responsabilité des associés : La responsabilité des partenaires actifs est illimitée. La responsabilité des partenaires passifs est limitée au montant apporté au capital lorsqu'ils ne participent pas à la gestion de la société.
Hapmyung Hoesa : partenariat général
Nombre de partenaires et d'associés : 2 partenaires minimum ou plus.
Capital minimum et/ou maximum : Pas de capital minimum.
Responsabilité des associés : La responsabilité est illimitée.
Yuhan Chegim Hoesa : société à responsabilité limitée
Nombre de partenaires et d'associés : 1 partenaire minimum ou plus.
Capital minimum et/ou maximum : Pas de capital minimum.
Responsabilité des associés : Responsabilité de chaque sociétaire limitée au montant du capital apporté Société à responsabilité limitée
Associations professionnelles générales
Korea Employers Federation (KEF)
Small and Medium Business Administration (SMBA)
 

Les procédures de création d'entreprise

Créer une entreprise Corée du sud OECD
Procédures (nombre) 3,0 5,2
Temps (jours) 8,0 9,5

Source : Doing Business.

 
Pour plus d'informations
Consultez le site Doing Business, pour connaître les procédures de création d'une entreprise en Corée du sud.
Les organismes compétents
- La Cour Suprême
 

Les procédures de recouvrement

Les principes du recouvrement
L'insolvabilité d'une société ne mène pas immédiatement à la faillite ou à la liquidation. Il existe une procédure de restructuration et une procédure de liquidation.

La procédure de restructuration vise à maintenir et à réhabiliter l'entreprise sous la supervision de la cour, en ajustant les demandes d'indemnisation et d'équité des entités concernées, comme les créditeurs et équités.

Le ratio d'endettement
Aucun
La loi sur les faillites
La législation sur la restructuration et la liquidation d'un débiteur ( = législation sur la réadaptation d'un débiteur et la faillite).
La législation encadrant la restructuration
La législation sur la restructuration et la liquidation d'un débiteur ( = législation sur la réadaptation d'un débiteur et la faillite).

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Octobre 2022

Mentions légales   ·   Politique de cookies    ·   Traitement des données personnelles    ·   Support technique   ·   Plan du site   ·   Préférences cookies

Site réalisé par Export Entreprises

Prendre un rdv Une question ? Accéder à la démo Newsletters