S'implanter

Créer une entreprise à l'étranger :
Les investissements

drapeau Croatie Croatie : Les investissements

Dans cette page : Les IDE en chiffres | Pourquoi choisir d'investir en Croatie | Les procédures relatives à l'investissement étranger | Les opportunités d'investissement

 

Les IDE en chiffres

Après avoir connu une période de croissance en 2005-2008, les entrées d'investissements directs étrangers en Croatie se sont effondrées sous l'effet de la crise économique mondiale (le secteur du tourisme a été particulièrement touché). Depuis, les flux d'IDE peinent à retrouver leurs niveaux d'avant la crise. Selon le Rapport sur l'investissement dans le monde 2021 de la CNUCED, les entrées totales d'IDE ont atteint 1,3 milliard de USD en 2020, à un niveau pratiquement inchangées par rapport à l'année précédente. Elles ont eu du mal à croître en raison de la crise économique mondiale déclenchée par la pandémie de Covid-19. Le stock total d'IDE s'élevait à 32 milliards de USD en 2020. Les secteurs recevant le plus d'IDE sont les services financiers, le commerce de gros, l'immobilier et les télécommunications. Les principaux pays investisseurs sont les Pays-Bas, l'Autriche, l'Italie et l'Allemagne (Source : Banque nationale de Croatie). Selon les chiffres préliminaires de la Banque nationale, après avoir doublé en glissement annuel au deuxième trimestre 2021 (à 400 millions d'euros), l'afflux net d'investissements directs étrangers en Croatie est passé à 594 millions d'euros au troisième trimestre de l'année, en hausse de 379 millions par rapport à la même période de l'année précédente, en raison principalement des bénéfices non répartis des banques et des entreprises sous contrôle étranger.

Outre un contexte économique défavorable, la Croatie souffre d'une mauvaise image liée à la corruption, à des impôts élevés et à un système judiciaire inefficace, bien que des réformes aient été engagées ces dernières années. Pourtant, le pays dispose d'une infrastructure de haute qualité et d'un potentiel touristique élevé, d'une main-d'œuvre bien formée et d'une position stratégique. La Croatie n'a pas de mécanisme de filtrage des investissements étrangers et ne fait aucune discrimination entre les investisseurs nationaux et étrangers. La loi sur la promotion des investissements (IPA), modifiée en 2021, offre des incitations aux projets d'investissement dans les activités de fabrication et de transformation, les activités de développement et d'innovation, les activités de soutien aux entreprises et les services à haute valeur ajoutée, sous la forme de remboursements d'impôts ou de subventions en espèces. Selon le Forum économique mondial (WEF), le pays se classe au 63e rang du dernier Indice de Compétitivité Mondiale. La Croatie se classe au 51e rang sur 190 économies dans le dernier rapport Doing Business de la Banque mondiale, en baisse de sept positions depuis l'édition précédente.

 
 
Investissement Direct Etranger 201920202021
Flux d'IDE entrants (millions USD) 397136569
Stocks d'IDE (millions USD) 35.96138.45438.898
Nombre d'investissements greenfield* 1034028
Value of Greenfield Investments (million USD) 1.494644657

Source : CNUCED - Dernières données disponibles.

Note : * Les investissements greenfield correspondent à la création de filiales ex-nihilo par la maison mère.

Retour vers le haut

Pourquoi choisir d'investir en Croatie

Les points forts

La Croatie possède un certain nombre d'atouts pour attirer les investisseurs étrangers. En voici les principaux :

  • Son adhésion à l’Union Européenne
  • Un excédent budgétaire en évolution favorable depuis 2013
  • Une faible inflation (0,3% en 2020, FMI)
  • Une situation géographique avantageuse le long de la mer Adriatique permettant au pays de posséder un secteur du tourisme très vigoureux
  • Une main-d'œuvre polyglotte et bien formée
  • Des infrastructures de bonne qualité : la Croatie continue à beaucoup investir dans les transports, les télécommunications et les infrastructures pour l'énergie.
  • Une restructuration de la fiscalité du pays entreprise en 2015 et qui a déjà commencé à porter ses fruits.
  • Un environnement fiable pour les investissements et les affaires en étant membre de l'OTAN et de l'Union européenne
Les points faibles

La Croatie doit encore faire face à un certain nombre de défis pour gagner en compétitivité et attirer davantage d’IDE :

  • Une vulnérabilité de l’économie nationale vis-à-vis de la conjoncture de l’Union Européenne.
  • Le système administratif et judiciaire est lent et encore largement perfectible.
  • Un niveau d’endettement public élevé malgré les réformes fiscales opérées dans un passé récent.
  • Des faiblesses structurelles dont un déséquilibre des paiements courants, un endettement extérieur privé important et un déficit commercial.
  • Forte dépendance à l'égard de l'industrie du tourisme.
  • La population diminue en raison de l'émigration de personnes qualifiées. 
Les mesures mises en place par le gouvernement
La Croatie est ouverte à l'investissement étranger. Le gouvernement s'est donné pour but d'augmenter les investissements étrangers et a pris des mesures pour améliorer le climat d'investissement dans le pays, comme par exemple des incitations à l'emploi ou des réductions d'impôt, selon le type d'activité (production, centres de technologie, services d'assistance). Parmi les principales mesures mises en place par le gouvernement, on peut notamment citer :

  • Une égalité de traitement entre nationaux et étrangers
  • Des frais de fonctionnement d'entreprise peu élevés
  • Des lois protégeant la propriété intellectuelle (comme la loi sur les brevets modifiée en janvier 2020)

Toutes ces mesures sont mises en place pour créer un cadre attractif pour les investisseurs et faire de la Croatie un véritable réceptacle d'investissements étrangers.

En effet, de 2020 à 2024, le ministère de la justice et le ministère de l'économie et de la construction travailleront ensemble pour le projet "Justice pour les affaires". Ce projet, pour lequel la Banque mondiale a approuvé un prêt de 110 millions USD à la Croatie, vise à soutenir les réformes qui amélioreront les services du secteur de la justice pour améliorer le climat des affaires.  

Par ailleurs, la loi sur la promotion des investissements (IPA), modifiée en 2020, offre des incitations (remboursements d'impôts ou subventions en espèces) aux projets d'investissement dans les activités de fabrication et de transformation, les activités de développement et d'innovation, les activités de soutien aux entreprises et les services à haute valeur ajoutée. 

Retour vers le haut

Les procédures relatives à l'investissement étranger

La réglementation concernant les prises de participation
Un investisseur étranger peut posséder 100% des parts d'une entreprise croate, sauf restrictions particulières spécifiées par le gouvernement.
Les obligations de déclaration
Uniquement pour l'acquisition d'une SARL.
L'organisme auprès duquel déclarer l'investissement
L'Agence de supervision des services financiers croates

Retour vers le haut

Les opportunités d'investissement

Les agences d'aide à l'investissement
Investir en Croatie
Les appels d'offres, les projets et les marchés publics
Tenders Info, Appels d'offres en Croatie
Globaltenders, Appels d'offres et projets dans le monde
DgMarket, Appels d'offres dans le monde
Les autres ressources utiles
Le Conseil pour les investissements étrangers en Croatie
Le guichet en ligne pour enregistrer son entreprise en Croatie
 

Contactez l'équipe BNPP Trade Development pour trouver un expert prêt à vous accompagner en Croatie.

 

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Septembre 2022

Mentions légales   ·   Politique de cookies    ·   Traitement des données personnelles    ·   Support technique   ·   Plan du site   ·   Préférences cookies

Site réalisé par Export Entreprises

Prendre un rdv Une question ? Accéder à la démo Newsletters