S'implanter

Gérer une entreprise à l'étranger :
La fiscalité et la comptabilité

Géorgie flag Géorgie : La fiscalité et la comptabilité

Dans cette page : Les taux d'imposition en Géorgie | Comptabilité et règles comptables en Géorgie

 

Les taux d'imposition

Les taxes à la consommation

La nature de la taxe
Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA)  - Damatebuli Ghirebulebis Gadasakhadi (Local Name)
Le taux standard
18%
Le taux réduit
Les éléments exonérés comprennent : les voitures particulières ; les publications et médias de masse; les produits pour bébés; les parcelles de terrain; la fourniture de biens et de services entre les entreprises de la zone franche industrielle ; la conduite d'opérations financières ou la fourniture de services financiers; les services médicaux; les services éducatifs; les actifs en location-financement si les actifs sont exonérés sans droit au crédit ; les services de paris et de jeux; l'importation d'or pour fourniture à la Banque nationale de Géorgie; la fourniture ou l'importation de biens et services nécessaires à l'industrie pétrolière et gazière en vertu de la loi géorgienne « sur le pétrole et le gaz » ; l'importation de gaz naturel pour la production d'électricité; l'importation ou l'importation temporaire de marchandises destinées à l'usage personnel des ressortissants étrangers ; les pays employés à des travaux d'exploration et d'extraction de pétrole et de gaz ; l'importation de gaz naturel pour la production d'électricité; l'importation de biens par un émetteur ou un bénéficiaire de la subvention telle que définie par la convention de subvention ; etc.

Les articles détaxés comprennent : la fourniture de carburant ou d'épicerie à des aéronefs; la fourniture, la refonte, la réparation, l'entretien ou la location d'aéronefs et d'équipements installés ou utilisés sur un aéronef ; la fourniture de biens en dehors de la Géorgie (exportation, réexportation); la fourniture de biens ou de services destinés à l'usage officiel des missions diplomatiques étrangères et des bureaux de représentation équivalents ainsi qu'à l'usage personnel des membres de ces missions diplomatiques et bureaux de représentation (y compris les membres de la famille résidant avec eux) ; transport de marchandises dans le cadre d'accords d'exportation, de réexportation, de transformation externe et de transit (marchandises étrangères transitant par le territoire douanier de la Géorgie) et services connexes ; transport de marchandises non encore déclarées en importation, entrepôt, importation temporaire, transformation interne ou opérations en zone franche entre des points situés en Géorgie et des services connexes (à l'exception des services de stockage) ; le transport de marchandises déclarées en opérations d'importation, d'entrepôt, d'importation temporaire, de transformation interne ou de zone franche avant d'entrer sur le territoire de Gergia depuis la frontière douanière de la Géorgie jusqu'au point de destination et les services connexes (à l'exception des services de stockage) ; le transport des marchandises déclarées dans les opérations d'importation, d'entrepôt, d'importation temporaire, de traitement interne ou de zone franche avant d'entrer sur le territoire de la Géorgie depuis la frontière douanière de la Géorgie jusqu'au point de destination et les services connexes (à l'exception des services de stockage) ; le transport de passagers et de marchandises et services connexes, si le point de départ ou d'arrivée est situé en dehors de la Géorgie et si un document de transport unifié est délivré pour ce transport ; l'importation et la fourniture de produits fournis à bord pour les vols internationaux ou les traversées maritimes internationales ; les services de transport, de chargement, de déchargement et de stockage fournis dans le but d'envoyer (retourner) des installations de transport vides (y compris des conteneurs et des wagons) en dehors de la Géorgie ; la fourniture de gaz naturel aux centrales thermoélectriques; la fourniture de produits géorgiens à un point de vente hors taxes et vente de produits et fourniture de services de restauration dans une zone hors taxes ; la fourniture d'or à la Banque nationale de Géorgie; les voyages organisés en Géorgie par des voyagistes et la fourniture de forfaits touristiques aux touristes étrangers ; les prestations de services aux navires pour le transport de marchandises sur le territoire douanier de la Géorgie ; la fourniture de biens ou de services ou l'importation de biens éligibles à l'exonération de la TVA conformément au cadre des accords internationaux ratifiés par le parlement géorgien ; la fourniture de produits agricoles non transformés produits en Géorgie (à l'exception des œufs et du poulet); la fourniture/importation de livres et de livres électroniques, ainsi que prestation de services de vente et d'impression des produits.
Les autres taxes à la consommation
Excise duties are applied on alcoholic drinks, condensed natural gas, oil distillates, goods produced from crude oil, tobacco products and automobiles. Telecommunication services and international phone calls are subject to excise taxes (GEL 0.15 per minute on the mobile network; GEL 0.08 per minute on the fixed network).

Retour vers le haut

Les taxes sur les sociétés

Impôt sur les sociétés
15%

les bénéfices non répartis ne sont plus imposables tant qu'ils ne sont pas distribués

Le taux d'imposition pour les sociétés étrangères
Les sociétés résidentes sont imposées sur leurs revenus mondiaux, tandis que les non-résidents ne sont imposés que sur leurs revenus de source géorgienne.
Les sociétés non résidentes sont soumises à l'impôt au même taux que les sociétés résidentes.
Les sociétés étrangères sans établissement stable percevant des revenus de sources géorgiennes sont soumises à des retenues à la source (5 % pour les dividendes, intérêts et redevances ; 10 % pour les transports/communications internationaux et pour les services rendus en Géorgie ; 4 % pour les revenus des sous-traitants pétroliers et gaziers ; 0 % pour l'assurance et la réassurance).
La taxation des plus-values
Les gains en capital sont imposables comme un revenu d'entreprise normal au taux général de l'impôt sur le revenu des sociétés.
Les déductions et les crédits d'impôt
La nouvelle loi relative à l'impôt sur les sociétés intègre le principe comptable IFRS et ne prévoit aucune déduction car elle n'impose que les bénéfices distribués (les bénéfices non distribués ne sont plus imposables tant qu'ils ne sont pas distribués).
Cependant, les déductions énumérées ci-dessous s'appliquent toujours aux contribuables qui continuent à fonctionner sous l'ancien système d'IS:
- intérêt (plafonné à 24%);
- réserves de fonds d'assurance;
- recherche scientifique;
- amortissement des immobilisations (5-20%);
- les réparations;
- les frais d'assurance;
- prospection et extraction de ressources;
- l'amortissement des immobilisations incorporelles (proportionnellement à la période d'utilisation bénéficiaire, les actifs évalués moins GEL 1 000 sont entièrement déductibles);
- créances douteuses (sous conditions);
- dons à des associations caritatives (jusqu'à 10% du bénéfice imposable).

Les frais de démarrage engagés avant l'enregistrement de la société en tant que contribuable ne sont pas déductibles.
Les pertes d'exploitation nettes peuvent être reportées jusqu'à cinq ans (les contribuables peuvent demander une prolongation jusqu'à 10 ans). Le report en arrière des pertes n'est pas autorisé.
Les autres taxes sur les sociétés
La taxe foncière est prélevée au maximum 1% sur la valeur résiduelle moyenne annuelle des immobilisations (à l'exception des terrains). La valeur résiduelle moyenne est multipliée par un coefficient compris entre 1,5 et 3 pour les propriétés acquises avant 2005. Les terres utilisées à des fins agricoles sont taxées à l'hectare à des taux variant de GEL 5 à GEL 100. Un coefficient supplémentaire pouvant aller jusqu'à 150% s'applique selon l'emplacement. Les terres non agricoles sont taxées à 0,24 GEL par mètre carré, avec un coefficient territorial allant jusqu'à 150%.
La Géorgie ne prélève pas de droits de mutation ni de droit de timbre. Il n'y a pas de cotisation de sécurité sociale à la charge de l'employeur. Toutefois, les versements à un régime de retraite à cotisations définies sont obligatoires, l’employeur contribuant à 2% du salaire brut du salarié. Les travailleurs indépendants versent une cotisation de 4 %.
Les autres ressources utiles
Consultez le site Doing Business, pour connaître le montant des impôts et des cotisations obligatoires.

Comparaison internationale de la fiscalité des entreprises

  Géorgie Europe de l'est & Asie centrale Etats-Unis Allemagne
Nombre de paiements de taxes par an 5,0 13,9 10,6 9,0
Temps requis pour les formalités administratives en heures 216,0 226,2 175,0 218,0
Montant total des taxes en % des profits 9,9 36,5 36,6 48,8

Source : Doing Business, Dernières données disponibles.

Retour vers le haut

Les taxes sur le revenu des personnes

Le taux standard

Impôt sur le Revenu 20%
Particuliers dont le chiffre d'affaires annuel est inférieur à 30 000 GEL, sans employés et enregistrés en tant que micro-entreprise exonérés d'impôts sur leurs revenus professionnels
Entrepreneurs individuels enregistrés comme petite entreprise 1% sur le chiffre d'affaires s'il est inférieur à 500 000 GEL
3% sur le chiffre d'affaires s'il est supérieur à 500 000 GEL
Revenu provenant de la location d'un espace résidentiel à un particulier uniquement à des fins résidentielles 5%
Les déductions et les crédits d'impôt
Les dépenses liées aux activités commerciales des entrepreneurs individuels sont déductibles. Il n'y a pas de déductions ou d'allocations personnelles.
Les régimes spéciaux concernant les expatriés
Les particuliers résidents et non-résidents sont imposables uniquement sur les revenus de source géorgienne aux mêmes taux.

Retour vers le haut

Les conventions de non double imposition

Les pays avec lesquels une convention de non double imposition a été signée
Voir la liste des conventions fiscales internationales signées
Les retenues à la source
Dividendes : 0% (versés aux sociétés résidentes)/ 5 % ; Intérêts : 0% (versés aux sociétés résidentes)/ 5 %/15 % (s'ils sont versés à un non-résident enregistré dans une juridiction à faible fiscalité) ; Redevances : 0 (payées aux sociétés résidentes)/ 20 % (personne physique résidente)/5 %/ 15 % (si payées à un non-résident enregistré dans une juridiction à faible imposition)
Les accords bilatéraux
La France et la Géorgie ne sont pas liées par une convention de non double imposition.
En revanche, un accord entre la Georgie et la France confirme l'application de la convention franco-soviétique en vue d'éviter les doubles impositions sur les revenus du 4 octobre 1985. Cette accord a été signé à Paris le 3 février 1997 et est entré en vigueur le même jour.
Télécharger le décret du 24 septembre 1997 portant publication de l'accord du 3 février 1997.

Retour vers le haut

Les sources d'information fiscale

Les autorités fiscales
Aperçu des mesures fiscales de la Géorgie en réponse au Covid-19
Service des Recettes du Ministère des Finances
Les autres ressources utiles
Types et taux des impôts et taxes - Service des Recettes
Investir en Georgie - Information fiscale

Retour vers le haut

 

Comptabilité et règles comptables en Géorgie

Les règles comptables

L'année fiscale
L'année fiscale est l'année calendaire.
Les normes comptables
Les IFRS, telles que promulguée par l'IASB (International Accounting Standards Board), ont été traduites, complètement adoptées et rendues obligatoires comme les seules normes géorgiennes pour la majorité des entreprises (hors entreprises individuelles, petites entreprises et personnes morales non-commerciales).
Les entrepreneurs individuels, les petites entreprises et les entités juridiques non-commerciales effectuent les rapports comptables et financiers selon les normes simplifiées provisoires, approuvé par la Commission parlementaire de la comptabilité.
Les organismes comptables
Ministère des Finances
La structure des comptes
Un bilan, un compte de résultat, les notes.
Au lieu du bilan et du compte de résultat, les petites entreprises peuvent dresser une liste d'inventaire et compte de résultat conformément à la législation fiscale.
Les obligations de publication
Une entreprise doit publier des informations et faits énoncés par la Loi sur les Entrepreneurs, en particulier, les données du registre de l'entrepreneur, les informations concernant les droits de vote et les réunions des partenaires.
Les organismes professionnels
Association des Experts-Comptables et des Auditeurs (en anglais)
La certification et l'audit
Les entreprises doivent faire appel à un commissaire aux comptes afin de réaliser un audit financier annuel. Vous pouvez contacter un auditeur externe: Deloitte, Ernst & Young, PricewaterhouseCoopers.
Plus d'information sur le site de l'Association des Experts-Comptables et des Auditeurs (en anglais).
Informations comptables

Retour vers le haut

 

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Mai 2022

Mentions légales   ·   Politique de cookies    ·   Traitement des données personnelles    ·   Support technique   ·   Plan du site   ·   Préférences cookies

Site réalisé par Export Entreprises

Prendre un rdv Une question ? Accéder à la démo Newsletters