S'implanter

drapeau Israël Israël : Le profil commercial

Dans cette page : Les chiffres du commerce international | Accords internationaux et procédures douanières | Les normes

 

Les chiffres du commerce international

Le commerce extérieur israélien représente 51% du PIB du pays (Banque mondiale, 2020) et les exportations, colonne vertébrale de la croissance du pays, représentent environ un quart du PIB du pays. Les principaux biens importés par Israël sont les hydrocarbures, les véhicules à moteur, les diamants, les matières premières et les produits semi-finis et les appareils électriques. Les principales exportations nationales comprennent les diamants, les composés hétérocycliques, les médicaments, les produits chimiques et principalement les produits de haute technologie (équipements informatiques, composants électroniques, aéronautique, équipements de communication électronique, produits de vérification et produits pharmaceutiques).
Selon les dernières données du FMI, le volume des exportations de biens et services devrait diminuer de -0,2 % en 2022, en baisse par rapport au fort taux de croissance enregistré en 2021 (+13,2 %), en raison de la crise économique mondiale qui a suivi la pandémie de Covid-19. Le volume des importations devrait augmenter de 2,9 % en 2022, après avoir augmenté de 18,2 % en 2021.

Les principaux fournisseurs et clients d'Israël sont les États-Unis, la Chine, le Royaume-Uni et l'Union européenne. Israël a une politique d'importation libérale. En plus de l'accord de libre-échange (ALE) avec les États-Unis, Israël a conclu des ALE avec le Canada, la Turquie, l'UE et l'AELE. En 2011, un accord commercial a été signé avec les pays du Mercosur et des accords avec l'Inde et la Chine sont en cours de discussion. Israël a également un accord commercial préférentiel avec la Jordanie et maintient une union douanière avec l'Autorité palestinienne.

La balance commerciale d'Israël est structurellement négative (à l'exception de l'excédent record de 2009). Selon les données de l'OMC, en 2020, les exportations de marchandises ont atteint 49,8 milliards USD (-14,9% par rapport à 2019), tandis que les importations se sont élevées à environ 70 milliards USD (-8,6%). Le déficit commercial s'est élevé à 10,7 milliards USD (-32,7%). Les exportations de services ont atteint 52,5 milliards USD, tandis que les importations se sont élevées à 25 milliards USD. Selon le Bureau israélien des statistiques (CBS), le déficit commercial (marchandises uniquement) de janvier à novembre 2021 s'élevait à 98,5 milliards de shekels. Le déficit de la balance commerciale continuera d'être compensé par l'excédent du commerce des services grâce à de fortes exportations de services de haute technologie, comme les services de conseil en informatique, les services informatiques et les logiciels.

 
Valeurs du commerce extérieur 20162017201820192020
Importations de biens (millions USD) 68.83571.90876.59876.59169.985
Exportations de biens (millions USD) 60.16061.15061.95258.50749.763
Importations de services (millions USD) 23.78228.57930.51631.94625.042
Exportations de services (millions USD) 38.89944.68750.62455.51252.545

Source : Organisation mondiale du commerce (OMC) ; dernières données disponibles

 
Indicateurs du commerce extérieur 20162017201820192020
Commerce extérieur (en % du PIB) 58,657,459,757,352,1
Balance commerciale (hors services) (millions USD) -7.991-10.735-17.454-15.887-10.696
Balance commerciale (services inclus) (millions USD) 5.4084.1502.3137.31517.343
Importations de biens et services (croissance annuelle en %) 10,04,46,83,4-9,5
Exportations des biens et services (croissance annuelle en %) 2,05,35,13,9-1,9
Importations de biens et services (en % du PIB) 28,427,729,427,523,7
Exportations des biens et services (en % du PIB) 30,229,730,329,828,4

Source : Banque mondiale ; dernières données disponibles

 
Prévisions du commerce extérieur 20212022 (e)2023 (e)2024 (e)2025 (e)
Volume des exportations de biens et services (variation annuelle en %) 13,2-0,22,52,52,5
Volume of imports of goods and services (Annual % change) 18,22,94,54,33,7

Source : IMF, World Economic Outlook ; Latest available data

Note : (e) Donnée estimée

 

Principaux pays partenaires

Principaux clients
(% des exportations)
2020
Etats-Unis 26,2%
Chine 8,5%
Royaume Uni 7,4%
Pays-Bas 4,9%
Allemagne 3,4%
Voir plus de pays 49,7%
Principaux fournisseurs
(% des importations)
2020
Etats-Unis 11,6%
Chine 11,1%
Allemagne 7,6%
Suisse 7,5%
Turquie 5,1%
Voir plus de pays 57,2%

Source : Comtrade, Dernières données disponibles.

 

Principaux produits échangés

50,2 Mds USD de produits exportés en 2020
Diamants même travaillés, mais non montés ni...Diamants même travaillés, mais non montés ni sertis (à l'excl. des diamants non montés pour têtes de lecture et des diamants travaillés reconnaissables comme parties des instruments et appareils de calcul, de mesure, ou de contrôle et autres instruments et appareils analogues du chapitre 90) 10,8%
Composés hétérocycliques à hétéroatome[s] d'azote...Composés hétérocycliques à hétéroatome[s] d'azote exclusivement 6,6%
Circuits intégrés et micro-assemblages ...Circuits intégrés et micro-assemblages électroniques 5,8%
Appareils électriques pour la téléphonie ou la tél...Appareils électriques pour la téléphonie ou la télégraphie par fil, y.c. les postes téléphoniques d'usagers par fil à combinés sans fil et les appareils pour la télécommunication par courant porteur ou pour la télécommunication numérique; visiophones; leurs parties 4,0%
Parties des véhicules aériens et spatiaux du n°...Parties des véhicules aériens et spatiaux du n° 8801 et 8802, n.d.a. 3,9%
Voir plus de produits 68,9%
69,3 Mds USD de produits importés en 2020
Voitures de tourisme et autres véhicules...Voitures de tourisme et autres véhicules automobiles principalement conçus pour le transport de personnes (autres que les véhicules pour le transport de dix personnes ou plus, chauffeur compris, du n° 8702); voitures du type 'break' et voitures de course 6,0%
Huiles brutes de pétrole ou de minéraux bitumineuxHuiles brutes de pétrole ou de minéraux bitumineux 5,4%
Diamants même travaillés, mais non montés ni...Diamants même travaillés, mais non montés ni sertis (à l'excl. des diamants non montés pour têtes de lecture et des diamants travaillés reconnaissables comme parties des instruments et appareils de calcul, de mesure, ou de contrôle et autres instruments et appareils analogues du chapitre 90) 4,1%
Appareils électriques pour la téléphonie ou la tél...Appareils électriques pour la téléphonie ou la télégraphie par fil, y.c. les postes téléphoniques d'usagers par fil à combinés sans fil et les appareils pour la télécommunication par courant porteur ou pour la télécommunication numérique; visiophones; leurs parties 3,4%
Médicaments (à l'excl. des produits du n° 3002,...Médicaments (à l'excl. des produits du n° 3002, 3005 ou 3006) constitués par des produits mélangés ou non mélangés, préparés à des fins thérapeutiques ou prophylactiques, présentés sous forme de doses [y.c. ceux destinés à être administrés par voie percutanée] ou conditionnés pour la vente au détail 2,9%
Voir plus de produits 78,2%

Source : Comtrade, Dernières données disponibles.

 
 

Pour aller plus loin, consultez notre service Flux Import-Export.

 

Principaux services échangés

49,1 Mds USD de services exportés en 2018
37,55%
28,66%
14,75%
9,09%
4,48%
1,76%
1,61%
1,02%
0,97%
0,08%
0,03%
29,9 Mds USD de services importés en 2018
29,41%
26,45%
25,69%
5,82%
2,86%
2,56%
1,97%
1,97%
1,76%
0,97%
0,54%

Source : Département des statistiques des Nations Unies, dernières données disponibles

 

Le système de change

La monnaie locale
Nouveau israëli sheqel (ILS)
Le régime de change
Régime de change flottant.
Pas de contrôle des changes en Israël. Les capitaux et bénéfices peuvent être rapatriés librement sous réserve d'obtenir une autorisation de la Banque d'Israël.
Le niveau d'instabilité de la monnaie
Les risques de change diminuent de plus en plus.
Taux de change au :

 
 
Indicateurs monétaires 20162017201820192020
Nouveau israëli sheqel (ILS) - Taux de change annuel moyen pour 1 EUR 4,094,074,244,043,93

Source : Banque Mondiale - Dernières données disponibles.

 
 

Retrouvez tous les taux de change au jour le jour sur notre service Convertisseur de devises.

Retour vers le haut

Accords internationaux et procédures douanières

Les conventions internationales
Membre de l'Organisation Mondiale du Commerce
Membre de l'OCDE
Signataire du Protocole de Kyoto
Signataire de la Convention de Washington sur le commerce international des espèces de faune et de flore menacées d'extinction
Signataire de la Convention de Bâle sur le contrôle des mouvements transfrontières des déchets dangereux et de leur élimination
Signataire du Protocole de Montréal relatif à des substances qui appauvrissent la couche d'ozone
Signataire de l'Accord de Wassenaar sur le contrôle à l'exportation des armes conventionnelles et des biens et technologies à double usage
La coopération économique internationale
Israël est membre des organisations économiques internationales suivantes : FMI, OCDE, Zone de coopération économique de la mer Noire (BSEC) (observateur), CCI, OMC, entre autres. Pour la liste complète des organisations économiques et autres organisations internationales auxquelles participe Israël, cliquez ici. L'adhésion d'Israël aux organisations internationales est également présentée ici.
Free Trade Agreements
La liste complète et actualisée des accords de libre-échange signés par Israël peut être consultée ici.
Membre de la convention sur les admissions temporaires et utilisation des carnets ATA
Oui

A titre de rappel, ATA est un système permettant le libre mouvement des marchandises et leur admission temporaire. Les marchandises sont accompagnées d'un document unique dénommé carnet ATA qui est régi par des accords internationaux.
Membre de la convention TIR
Oui

A titre de rappel, la convention TIR et son régime de transit contribue à faciliter les transports internationaux, notamment le transport routier, en Europe, au Moyen-Orient, mais aussi dans le reste du monde, tel qu'en Afrique et en Amérique Latine.
Les documents d'accompagnement à l'import
Les marchandises expédiées en Israël doivent être accompagnées des documents suivants :
- le document administratif unique (DAU)
- la facture commerciale (établie en 3 exemplaires, en anglais)
- un certificat phytosanitaire (pour les fruits, les légumes, les semences et autres végétaux)
- un certificat sanitaire et un certificat de non-contamination radioactive (pour les viandes)
- formulaire EUR1 (pour bénéficier du tarif préférentiel applicable aux importations en provenance de l'Union Européenne)
- un certificat casher (pour les produits alimentaires, pharmaceutiques, cosmétiques ou produits d'entretien)
- un certificat d'âge (pour les vins vieux)
- un certificat de vente libre (pour les cosmétiques)
- les documents de transport et la liste de colisage

Pour aller plus loin, consultez notre service Trouver ses documents d’accompagnement douaniers.

Les zones franches
Israël possède une zone de libre-échange dans la ville portuaire d'Eilat, sur la mer Rouge.
En outre, Israël a conclu des accords bilatéraux sur les zones industrielles qualifiées (QIZ) avec l'Égypte et la Jordanie.

Pour plus d'informations, consultez le portail du Ministère de l'économie et de l'industrie.
Pour plus d'informations
Office des Douanes
Ministère de l'Industrie et du Commerce
Les barrières non-tarifaires
La plupart des produits peuvent être importés librement en Israël, à l'exception de certains produits agricoles qui doivent se conformer à des règles sanitaires strictes ainsi qu'au respect des rites kasher pour l'alimentation.

Les exigences documentaires sont assez importantes, notamment pour la facture (en triple exemplaire). Ces exigences sont définies par le Ministère de la Santé.

Enfin, il est à noter que les importations en provenance de pays qui restreignent ou interdisent les importations en provenance d'Israël sont soumises à une surveillance particulière.

L'évaluation de la politique commerciale
Les pages de l’OMC dédiées à Israël
Barrières aux échanges, inventoriées par les Etats-Unis
Barrières commerciales, inventoriées par l'Union Européenne
Barrières sanitaires et phytosanitaires, inventoriées par l'Union Européenne

Retour vers le haut

 

Les normes

Les organismes de normalisation
Institution israélienne de normes (SII)
L'insertion dans le réseau international de normalisation
Organisation Internationale pour la Standardisation (ISO)
Comité International Électrotechnique (IEC)
Union Internationale des Télécommunications (ITU)
Organisation Internationale de Métrologie Légale (OIML)
L'obligation d'utiliser des standards
La conformité aux normes est obligatoire.
L'évaluation du système de standardisation
La seule autorité pour l'évaluation de la conformité en Israël est la SII.
La consultation des normes on-line
Institution israélienne de normes (SII)
Le catalogue ISO
Les organismes de certification
Institution israélienne de normes
Les associations des utilisateurs des normes
Société israélienne d'utilisateurs de normes (ISUS)

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Juin 2022

Mentions légales   ·   Politique de cookies    ·   Traitement des données personnelles    ·   Support technique   ·   Plan du site   ·   Préférences cookies

Site réalisé par Export Entreprises

Prendre un rdv Une question ? Accéder à la démo Newsletters