S'implanter

Créer une entreprise à l'étranger :
Les conditions de travail

drapeau Qatar Qatar : Les conditions de travail

La population active en chiffres

201820192020
Population active 2.085.1532.124.2622.146.738

Source : International Labour Organization, ILOSTAT database

 
201720182019
Taux d'activité total 87,55%87,50%87,67%
Taux d'activité des hommes 94,94%95,07%95,45%
Taux d'activité des femmes 58,53%58,11%57,89%

Source : International Labour Organization, ILOSTAT database

 

Retour vers le haut

Les conditions de travail

La durée légale du temps de travail
8 heures de travail par jour, 6 jours par semaine. Pendant le Ramadan, les horaires de travail sont généralement ramenés à 6 heures par jour. Si un employé dépasse son nombre normal d’heures, l’employeur doit lui payer des heures supplémentaires. Cependant, l’employé ne doit pas travailler plus de 10 heures par jour sauf en cas de nécessité absolue. Le vendredi est le jour de repos, sauf si l’employé travaille en décalé.
L'âge de la retraite
Les citoyens qatariens employés par le gouvernement ont le droit de percevoir une retraite de la part de l’Etat à partir de 60 ans.
Les citoyens étrangers ne peuvent pas percevoir de retraite.
Les contrats de travail
Les contrats de travail peuvent aller d’une durée limitée (avec une durée maximum de 5 ans) à une durée indéterminée. Si certaines modalités sont reconnues comme enfreignant le code du travail qatarien, alors elles seront considérées comme nulles et non avenues, sauf si ces modalités sont au profit de l’employé.
Les lois du travail
Consultez le site Doing Business, pour connaître les réglementations du travail qui s'appliquent aux entreprises.

Retour vers le haut

Le coût du travail

Le salaire minimum
Un salaire minimum mensuel de 1 800 riyals qatariens (comprenant des allocations d'au moins 300 QAR et 500 QAR pour la nourriture et le logement respectivement), a été récemment introduit pour tous les travailleurs, de toutes les nationalités, dans tous les secteurs (OIT, 2021).
Le salaire moyen
Le salaire moyen annuel est de 11 183 riyals qatariens (Rapport mondial sur les salaires 2020-21 de l’OIT).
Les cotisations sociales
Les contributions sociales payées par l'employeur: Les employeurs n’ont pas d’obligation de payer des cotisations auprès de la Sécurité sociale pour la main d’œuvre étrangère qu’ils recrutent.
Selon la loi n°(24) de 2002, les employeurs ont l’obligation de cotiser auprès d’un fonds de pension pour ce qui est des travailleurs qatariens à un taux de 10 %.
Les contributions sociales payées par l'employé: Le niveau de cotisation s’élève à 5% du salaire brut des employés.

Retour vers le haut

Les partenaires sociaux

Le dialogue social et les partenaires sociaux
Selon le droit qatarien, les ouvriers peuvent créer des syndicats et des associations professionnelles. La formation de comités de travailleurs dans de nombreuses organisations est considérée comme permise par la loi à condition que pas moins de mille travailleurs qatariens soient membres d’une telle organisation (loi n°14 de 1004, article 116). Pour plus d’informations, le code du travail du Qatar est disponible en ligne (OIT).
Les syndicats
Confédération internationale des syndicats
Le taux de syndicalisation
Les syndicats ont été interdits en 1957, à la suite de grandes manifestations contre la société Qatar Petroleum (la compagnie pétrolière nationale). Ils ont été rétablis par l’Emir avec le chapitre 12 de la loi n°14 de 2004, cependant, la réglementation a été fortement durcie.
Les organismes de régulation du travail
Ministère qatarien du Travail et des affaires sociales

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Septembre 2022

Mentions légales   ·   Politique de cookies    ·   Traitement des données personnelles    ·   Support technique   ·   Plan du site   ·   Préférences cookies

Site réalisé par Export Entreprises

Prendre un rdv Une question ? Accéder à la démo Newsletters