S'implanter

drapeau Sénégal Sénégal : Les investissements

Dans cette page : Les IDE en chiffres | Pourquoi choisir d'investir au Sénégal | La protection des investisseurs étrangers | Les procédures relatives à l'investissement étranger | Les terrains et les immeubles | L'aide à l'investissement | Les opportunités d'investissement | Les secteurs où les opportunités d'investissement sont moindres | Trouver de l'aide pour des informations complémentaires

 

Les IDE en chiffres

Le Sénégal accueille un stock important d'IDE par rapport à sa région, et les entrées d'IDE ont été dynamiques ces dernières années, malgré la crise économique mondiale déclenchée par la pandémie de Covid-19, car le gouvernement mène une politique active pour encourager les entrées d'IDE. Selon le Rapport sur l'investissement dans le monde 2023 de la CNUCED, les entrées d'IDE au Sénégal sont restées stables à 2,58 milliards USD en 2022. La même année, le stock total d'IDE s'élevait à 11,7 milliards USD, soit environ 42,7 % du PIB du pays. La valeur des nouveaux projets annoncés a connu une forte augmentation, atteignant plus de 1,4 milliard d'USD, soit plus du double. Les opérations internationales de financement de projets se sont élevées à 1,2 milliard d'USD, l'opération la plus importante portant sur le développement d'une usine d'osmose inverse de 300 000 m3 par jour, d'un coût de 671 millions d'USD. Ce projet a été sponsorisé par ACWA Power (Arabie Saoudite) en collaboration avec la Compagnie nationale des eaux du Sénégal. En outre, début 2023, la société de logistique DP World (Émirats arabes unis) s'est engagée à verser 1,1 milliard USD pour la construction d'un port au Sénégal. La France est le principal investisseur au Sénégal (17 % des actions), mais la Chine, la Turquie et les Émirats arabes unis ont récemment réalisé d'importants investissements. Le Canada, l'île Maurice, le Maroc et la Côte d'Ivoire (FMI) sont d'autres investisseurs importants. Les secteurs qui attirent des investissements substantiels sont le pétrole et le gaz naturel, l'agro-industrie, l'exploitation minière, le tourisme, l'industrie manufacturière et la pêche (U.S. Trade Administration).

Les autorités travaillent à la refonte du marché du travail, à la facilitation de l'accès à la terre, à l'amélioration du système de justice commerciale, à la réduction du fardeau réglementaire par la modernisation de l'administration et au renforcement du cadre de la concurrence. Un nouveau cadre de partenariat public-privé (PPP) a également été conçu pour accélérer et élargir la mise en œuvre d'investissements majeurs. Il n'y a pas de discrimination légale à l'encontre des entreprises dirigées ou détenues par des investisseurs étrangers, et il n'y a pas d'obstacles à la pleine propriété d'entreprises par des investisseurs étrangers dans la plupart des secteurs. Les atouts du Sénégal sont des coûts de production compétitifs, une main-d'œuvre qualifiée, une situation géographique stratégique, de bonnes relations politiques internationales et régionales et une économie compétitive. Parmi les obstacles susceptibles d'entraver les investissements, citons la vulnérabilité économique, la faible diversité des activités, le sous-développement des infrastructures, l'inefficacité et le manque de transparence de la réglementation, la bureaucratie, le coût élevé des facteurs de production et le manque de sécurité. Le Sénégal se classe 93e parmi les 132 économies de l'Indice mondial de l'innovation 2023 et 109e sur 184 pays dans le dernier Indice de liberté économique.

 
Investissement Direct Etranger 202020212022
Flux d'IDE entrants (millions USD) 1.8462.5882.586
Stocks d'IDE (millions USD) 9.0669.67011.729
Nombre d'investissements greenfield* 10814
Value of Greenfield Investments (million USD) 6066541.426

Source : UNCTAD, Dernières données disponibles.

Note : * Les investissements greenfield correspondent à la création de filiales ex-nihilo par la maison mère.

Les principaux investisseurs
Selon le Rapport sur l'investissement dans le monde 2022 de la CNUCED, en 2021, les entrées d'IDE au Sénégal ont augmenté pour atteindre 2,23 milliards USD, contre 1,85 milliard USD en 2020 (+21%). Le stock total d'IDE s'élevait à 10,5 milliards USD à fin 2021. La France est le plus grand investisseur au Sénégal, mais récemment, il y a eu d'importants investissements de la Chine, de la Turquie et des Émirats arabes unis. D'autres investisseurs clés sont le Canada, Maurice, le Maroc et la Côte d'Ivoire (FMI). La France est le premier investisseur au Sénégal avec 17% des stocks d'IDE en 2021.
Les sources statistiques
Banque mondiale

Retour vers le haut

Pourquoi choisir d'investir au Sénégal

Les points forts

Les principaux atouts du pays sont :

  • Une position géographique stratégique renforcée par des relations politiques internationales et régionales de bonne facture. Ce qui permet un accès privilégié aux marchés régionaux et internationaux
  • L’adhésion du pays à l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) ainsi qu’à la zone franc CFA garantit la stabilité monétaire et l’accès au capital avec des taux d’intérêt faible
  • Un coût de production compétitif
  • Une main-d'œuvre bon marché et qualifiée
  • D’importantes ressources naturelles offshore de pétrole et de gaz naturel
  • Une économie relativement saine et compétitive
  • Différentes réformes pro-business ont vu le jour au cours des dernières années comme la rénovation du cadre juridique et fiscal par exemple
  • Le soutien des bailleurs de fonds dans le cadre du Plan Sénégal Émergent atténue la pression de la dette sur l’économie et permet de rassurer les marchés
  • Un contexte commercial très attractif dans lequel les investisseurs peuvent : enregistrer une société en 24 heures, créer une SARL sans avoir besoin de capital social ou obtenir un permis de construire en ligne en 40 jours.
Les points faibles

En revanche, le pays se caractérise par de nombreux freins à l’attraction des IDE. Les principales faiblesses du pays sont :

  • La vulnérabilité de l’économie face aux aléas climatiques et à l’évolution du cours des produits de base
  • Une faible productivité des entreprises et une faible diversité des activités
  • Des infrastructures encore largement sous-développées, notamment dans l’énergie et les transports
  • Une administration lente et corrompue qui ne met pas en place suffisamment rapidement les réformes structurelles attendues par les marchés
  • Malgré des améliorations certaines l’environnement des affaires est toujours perturbé par une forte tendance du gouvernement à l’interventionnisme, une justice partiale et lente et des régulations globalement défaillantes
  • L'insécurité, notamment à la frontière avec le Mali
  • Déficits importants des comptes courants
Les mesures mises en place par le gouvernement
Au cours de l'année 2017 le gouvernement sénégalais a mis en place de nombreuses mesures d'incitation pour les investissements. Voici certaines de ces mesures :

  • Une plus grande protection des investissements
  • La définition de secteurs prioritaires pour l'investissement
  • L’établissement d’une nouvelle société est désormais moins coûteuse (réduction des frais de notaire relatifs à l’enregistrement d’une société et réduction de l’investissement initial obligatoire), et plus rapide : la délivrance des documents d’agrément s'effectue en 10 jours.

Une loi a été adoptée au Sénégal afin de créer le régime des zones économiques spéciales (ZES). Des avantages fiscaux et douaniers peuvent être accordés aux entreprises agréées sous le régime des ZES pour une durée maximale de 25 ans. Les avantages peuvent comprendre : des exonérations de droits et de taxes sur les importations de biens, de matières premières et d'équipements (à l'exception des prélèvements communautaires) ; l'application d'un taux réduit d'impôt sur les sociétés de 15 % ; et l'exonération de certains impôts et taxes tels que la taxe professionnelle et les impôts fonciers. Aujourd'hui il existe trois ZES : une dans la banlieue de Dakar, une à Sandiara et une autre à Ndiass.

Retour vers le haut

La protection des investisseurs étrangers

Les conventions bilatérales d'investissement signées par le Sénégal
Le Sénégal possède 29 traités d’investissement bilatéraux dont 21 d’ores et déjà mit en place et 8 signé mais pas encore en effectif.
Pour voir l’ensemble des traités signé par le Sénégal consultez le lien suivant :
https://investmentpolicy.unctad.org/international-investment-agreements/countries/186/senegal
Les organismes offrant leur assistance en cas de désaccord
CIRDI , Centre International pour le Règlement des Différents Relatif aux Investissements
Membre de l'Agence Multilatérale de Garantie des Investissements (MIGA)
Le Sénégal est signataire de la convention MIGA.
 
Comparaison internationale de la protection des investisseurs Sénégal Afrique sub saharienne Etats-Unis Allemagne
Index de transparence des transactions* 7,0 5,5 7,0 5,0
Index de responsabilité des managers** 1,0 3,5 9,0 5,0
Index de pouvoir des actionnaires*** 6,0 5,5 9,0 5,0

Source : The World Bank - Doing Business, Dernières données disponibles.

Retour vers le haut

Les procédures relatives à l'investissement étranger

La liberté d'établissement
Il n'y a pas de discrimination juridique à l'encontre des entreprises dirigées ou détenues par des investisseurs étrangers et il n'y a pas d'obstacles à la pleine propriété des entreprises par des investisseurs étrangers dans la plupart des secteurs.
La réglementation concernant les prises de participation
Les étrangers peuvent être propriétaires de 100% d'une entreprise.
Les obligations de déclaration
Le pays possède un contexte commercial très attractif dans lequel les investisseurs peuvent : enregistrer une société en 24 heures, créer une SARL sans avoir besoin de capital social ou obtenir un permis de construire en ligne en 40 jours. L'agence de promotion des investissements étrangers possède toutes les informations sur l'investissement au Sénégal.
L'organisme auprès duquel déclarer l'investissement
Agence de promotion des investissements du Sénégal
Demande d'autorisation spécifique
Au Sénégal, seules les activités de commerce du poisson, de transport ou de boulangerie sont réservées aux nationaux (au moins 50 % du capital social doivent être détenus par des nationaux).

Retour vers le haut

Les terrains et les immeubles

La possibilité d'acheter un terrain ou un bâtiment industriel ou commercial
L’achat et la vente d’un terrain au Sénégal implique la signature de 3 types de contrat, et le suivi d’un nombre équivalent de procédures spécifiques : le permis d’occuper, le titre foncier et le bail emphytéotique.
L’acquisition d’un terrain disposant d’un permis d’occuper nécessite l’autorisation de l’administration. Les peines et soins effectués à ce terrain peuvent faire l’objet d’une vente séparée. La signature du contrat se fait sous seing privé, en présence de 2 témoins par partie. Une fois signé, le contrat doit être enregistré aux Impôts et Domaines.
Dans le cas d’un titre foncier, l’acte de vente ne peut se faire sous seing privé. Il nécessite forcément l’implication d’un notaire territorialement compétent. Et si l’opération fait intervenir un (ou plusieurs mandataires), il doit avoir une procuration notariée en bonne et due forme. Le non-respect de ces dispositions entraîne la nullité du contrat.
Avec un bail emphytéotique, le contrat concerne les terrains ruraux et implique une durée de bail comprise entre 18 et 99 ans. L’acheteur ou plutôt le locataire du terrain jouit de droits réels pendant toute cette durée, comme celui de l’hypothéquer, de le louer ou de le sous-louer. A la fin de la période, le bailleur devient propriétaire de toutes les améliorations et constructions réalisées. Pour plus de détails, cliquez ici.
Les risques d'appropriation
 Le droit de propriété est garanti par la constitution Sénégalaise. En effet, nul ne peut, en principe, être contraint de céder sa propriété, à moins que cela ne soit justifié par une cause d’utilité publique.
Cette remise en cause s’effectue par la mise en œuvre de la procédure de l’expropriation pour cause d’utilité publique (ECUP) dont la régularité et la légalité sont subordonnées au respect de la double condition du versement d’une indemnité juste et préalable.

Retour vers le haut

L'aide à l'investissement

Les formes d'aide
Tout d’abord, l’État du Sénégal offre une garantie de sécurité juridique et fiscale aux investisseurs. Le Code des Investissements du Sénégal garantit une stabilité fiscale pour une période de 5 ans à compter de la date de l’investissement. Cela signifie que les investisseurs ne seront pas soumis à des changements fiscaux imprévus pendant cette période. De plus, les investissements étrangers sont protégés par des traités de protection des investissements signés par le Sénégal avec de nombreux pays.
Ensuite, l’État du Sénégal offre des incitations fiscales aux investisseurs. Les entreprises bénéficient d’un régime fiscal avantageux avec une exonération totale ou partielle de l’impôt sur les bénéfices pendant une période allant jusqu’à 10 ans. Les investissements dans les zones économiques spéciales bénéficient également d’avantages fiscaux supplémentaires.
Enfin, l’État du Sénégal offre un soutien aux investisseurs dans la recherche de financement. Le gouvernement sénégalais travaille en étroite collaboration avec les institutions financières nationales et internationales pour faciliter l’accès des investisseurs au financement. Le Fonds souverain d’investissement stratégique (FONSIS) offre également des financements et des garanties pour les projets d’investissement.
L’accord sur la promotion et la protection réciproques des investissements entre le France et le Sénégal concerne quant à lui les investissements réciproques des deux pays. Il a pour but de garantir un traitement juste et équitable de ces investissements, de les sécuriser contre les risques politiques, notamment d'expropriation et de nationalisation, d'assurer le libre transfert des revenus tirés de ces investissements et d'organiser le règlement des différends par le recours à l'arbitrage afin de créer un climat favorable au développement des investissements de part et d'autre.
Les domaines privilégiés
L’État du Sénégal offre des facilités douanières aux investisseurs. Les entreprises peuvent bénéficier d’une exonération de droits de douane et de taxes à l’importation pour les équipements, les matières premières et les intrants nécessaires à leur activité. Le gouvernement sénégalais a également mis en place un système de guichet unique pour faciliter les formalités douanières.
Les zones géographiques privilégiés
Plan Sénégal Emergent (PSE) est un des plans politiques majeurs pour stimuler les investissements. Ces axes sectoriels sont principalement les infrastructures et services de transport, les infrastructures et services énergétiques, l’agriculture et l’agro-alimentaire, l’eau et l’assainissement, l’éducation et la formation, la santé et la nutrition.
Les zones franches
 Le Sénégal se trouve dans une position géographique stratégique pour les échanges commerciaux régionaux et internationaux. De nombreux secteurs offrent des opportunités d'investissement, comme la production d'énergie, les infrastructures, les services financiers et le tourisme.
La Zone Economique Spéciale, les parcs industriels, les projets du Plan Sénégal Emergent (PSE) sont des plans de développement du Sénégal.
Dans le but de promouvoir des capacités industrielles en ligne avec l’axe I du PSE (transformation structurelle de l’économie), le pays possède 5 SEZ :
-    La Zone Économique Spéciale Intégrée de Diass (ZESID) sur 718 hectares ;
-    Le Parc Industriel Intégré de Diamniadio (P2ID) sur 53 hectares ;
-    La Zone Économique Spéciale de Sandiara (ZESS) sur 100 hectares ;
-    La Zone Économique Spéciale de Bargny- Sendou (ZESBS) sur 100 hectares;
-    La Zone Économique Spéciale de Bélé – Kidira sur 1000 hectares.La où il y a un climat d"affaire favorable
Organismes d'aides publiques et de financement
Aizen Consulting
Dalberg Advisors
 

Consultez French Desk pour trouver les banques et les sociétés d'assurances prêtes à vous accompagner au Sénégal.

 

Retour vers le haut

Les opportunités d'investissement

Les secteurs économiques clés
Le Sénégal a vécu une augmentation des IDE à travers des investissements dans l'énergie, tant dans les secteurs traditionnels du pétrole et du gaz que dans les énergies renouvelables.
Depuis 2014, les entrées d'IDE sont liées au Plan Sénégal émergent pour le développement des infrastructures, de l'électricité, de l'agriculture, de l'eau potable et de la santé.
Les secteurs à fort potentiel
Le Sénégal cherche à développer de nouvelles industries liées aux hydrocarbures telles que la pétrochimie, les produits pharmaceutiques, les engrais ainsi qu'une large utilisation des projets de conversion du gaz en électricité liés à la fabrication automobile et à l'exploitation minière (Energy Capital Power).
Les programmes de privatisation
Le pays à une démarche similaire à la France avec une privatisation dans les secteurs de l’eau, de l’électricité, de la téléphonie, des transports en commun, de l'hôtellerie et de l’agriculture. Les 100 premières sociétés françaises sont aussi localisées au Sénégal. Le Sénégal a vu l’entreprise Senelec, l'opérateur national de l'énergie électrique, être privatisé. Le pays est le deuxième pays au sein de l’UEMOA à privatiser le plus avec 217 millions de recettes en 2021.
Les appels d'offres, les projets et les marchés publics
Tenders Info , Appels d'offres au Sénégal
Globaltenders , Appels d'offres et projets au Sénégal
DgMarket , Appels d'offres dans le monde

Retour vers le haut

Les secteurs où les opportunités d'investissement sont moindres

Les secteurs monopolistiques
Le gouvernement sénégalais n'exerce aucun contrôle sur les secteurs où il existe un monopole. Cependant, il y a un fort contrôle sur les baux fonciers de 99 ans. En outre, des secteurs tels que le pétrole sont dominés par le Canada et les mines par la France.

Retour vers le haut

Trouver de l'aide pour des informations complémentaires

Les agences d'aide à l'investissement
Agence de promotion des investissements du Sénégal (APIX S.A.)
Les autres ressources utiles
Investir au Sénégal (le site du Gouvernement du Sénégal)
Les guides de l'investisseur
Évolution et perspectives économiques au Sénégal - African Economic Outlook (en anglais)
Faire des affaires au Sénégal - Banque mondiale (en anglais)
Faire des affaires au Sénégal - Chambers and Partners (en anglais)
Guide commercial du Sénégal - ITA (en anglais)
 
 
 

Consultez French Desk pour trouver les agences de développement économique prêtes à vous accompagner au Sénégal.

 

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© eexpand, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Mai 2024

Mentions légales   ·   Politique de cookies    ·   Traitement des données personnelles    ·   Support technique   ·   Plan du site   ·   Préférences cookies

Site réalisé par eexpand.

Prendre un rdv Une question ? Accéder à la démo