S'implanter

Gérer une entreprise à l'étranger :
Acheter et Vendre

drapeau Sénégal Sénégal : Acheter et Vendre

Dans cette page : Les procédures d'accès au marché | Approcher le consommateur | Distribuer un produit | E-commerce | Organiser son transport de marchandises | Identifier un fournisseur

 

Les procédures d'accès au marché

Les conventions internationales
Membre de l'Organisation Mondiale du Commerce
Signataire de la Convention de Washington sur le commerce international des espèces de faune et de flore menacées d'extinction
Signataire du Protocole de Montréal relatif à des substances qui appauvrissent la couche d'ozone
La coopération économique internationale
Le Sénégal est membre de l'Union Economique et Monétaire d'Afrique Occidentale (UEMOA) et a aussi adhéré à la Zone Franc.
Les barrières non-tarifaires
- lenteur et complexité administrative
- corruption
Les droits de douane et les taxes à l'importation
Il existe quatre niveaux de taxation: 0%, 5%, 10% et 20%.
Pour plus d'informations, consultez le site des douanes sénégalaises.


La classification douanière
Le Sénégal utilise le système de classification en accord avec l'Union Economique et Monétaire Ouest Africaine.
Les procédures d'importation
Lors de la procédure d’importation au Sénégal, les documents suivants seront demandés :

  • la facture commerciale du fournisseur et la facture de transport de marchandises ;
  • le certificat d'origine délivré par la Chambre de Commerce du pays d'origine ;
  • la liste de colisage (document énumérant toutes les parcelles et leurs caractéristiques) ;
  • l’autorisation d'importer des marchandises soumises à quota (si applicable) ;
  • le certificat d'assurance ;
  • la déclaration préliminaire d'importation (DPI) sur des valeurs supérieures ou égales à 1 000 000 FCFA. Cette déclaration doit être domiciliée dans une banque locale.

En fonction du type d’importation, d’autres documents particuliers pourront être exigés. Pour plus d’informations, rendez vous sur le portail des douanes sénégalaises.

Importer des échantillons
Pour importer des échantillons il faut utiliser un carnet ATA.
 
 
Pour plus d'informations
Douanes Sénégalaises
Le Sénégal à l’export

Retour vers le haut

Approcher le consommateur

Opportunités d'affaires

Le profil du consommateur
Le consommateur sénégalais moyen dispose d'un pouvoir d'achat très limité. Cependant, l'apparition d'une classe moyenne supérieure a permis le développement des chaînes de supermarchés, pour la plupart étrangères. Le consommateur qui dispose d'un pouvoir d'achat assez élevé peut y acheter des produits étrangers avec une préférence pour les produits français et américains. Euromonitor International identifie le Sénégal comme un des vingt « marchés futurs » dans le monde qui offriront des opportunités pour les entreprises qui vendent des biens de consommation. 
À la différence de la plupart des marchés de la région, où l'inflation et l'érosion de la valeur de la monnaie locale sont les principaux moteurs de l'accroissement de l'offre nominale de monnaie, le Sénégal offre à la fois une stabilité des prix et de la monnaie.
Bien que le Sénégal se situe sous la moyenne subsaharienne en termes de dépense par tête, certaines personnes bénéficient de hauts niveaux de revenus et peuvent s'offrir de nombreux biens et services. Il y a également de grandes inégalités entre les zones urbaines et rurales : dans la capitale, Dakar, par exemple, le niveau de dépense par tête est deux fois plus élevé que la moyenne du pays. 
Au Sénégal, l'âge médian est de 19,4 ans (CIA World Factbook, 2020 est.). Quand ils arriveront à l'âge adulte, ces personnes représenteront un potentiel énorme pour les secteurs de l'immobilier, des biens durables, de l'automobile et de l'alcool.
Le comportement de consommation
Les Sénégalais ont l’habitude de consommer des produits en grande partie importés comme le riz et le sucre, qui sont des aliments de base. Cet ancrage aux produits étrangers s’explique par un manque d'habitude à consommer local. Le consommateur sénégalais préfère en principe consommer des produits importés, qu’il juge être de meilleure qualité.
La plupart du commerce de détail du pays a lieu dans le secteur informel. Cependant, ces dernières années, les supermarchés ont émergé avec un développement rapide de leurs ventes officielles. Les Sénégalaises sont de grandes consommatrices de produits de beauté et de soin de la peau et elles sont attirées par les marques américaines.
Un nombre croissant de jeunes adultes alimente la demande en maisons modernes. C'est pourquoi le marché de l'immobilier se transforme graduellement de cabanes en terre battue à des maisons avec accès à l'eau potable et à l'électricité, engendrant une demande croissante pour les appareils ménagers et les produits d'entretien.
Les associations de consommateurs
Association des Consommateurs du Sénégal (Ascosen)
Principales agences de publicité
DGC NET: agence de publicité et marketing
SenMarketing
Caractère Sénégal

Retour vers le haut

Distribuer un produit

L'évolution du secteur
On compte plus de 12.000 points de vente au Sénégal, situés pour la plupart dans les grandes villes (Dakar, Saint-Louis, Thiès). Les chaînes de magasins sont très présentes dans la capitale.
Depuis l’année 1997 de grands centres commerciaux ont commencé à s’implanter dans la capitale (Centre commercial l’Espace, Centre commercial EL Malick , Centre commercial Khelkom, Centre commercial Dakar-
Plateau, Centre commercial Touba-Sandaga, ec).

Les grandes et moyennes surfaces n’ont en aucune façon supplanté les commerces traditionnels, qui demeurent majoritaires. Les supérettes connaissent un bon succès auprès des consommateurs sénégalais, car elles ont l’avantage de proposer des gammes de produits à la fois variées, de qualité, et à des prix très compétitifs.

Les trois enseignes de supermarchés (Score, Bon Prix et Leader Price) de la capitale, toutes du groupe Damag, ne détiennent qu’une part de marché inférieure à 10%, car leur positionnement milieu à haut de gamme (pour des produits très largement importés) correspond à une clientèle à fort pouvoir d’achat (expatriés européens, résidents libanais, sénégalais de la classe privilégiée).

Le secteur informel tient une place significative dans la distribution. Les petits détaillants vendent surtout des produits alimentaires. Ils représentent le plus gros volume d’affaires, car ils s’adressent à la plus grande partie de la population sénégalaise. Il est très difficile de quantifier ce type de commerce car ce type de distribution relève très souvent du secteur informel.

Part de marché
Le Sénégal compte un nombre élevé d'expatriés et le nombre de consommateurs à revenu élevé a continué d'augmenter. Cela a contribué à une plus grande demande de produits à haute valeur ajoutée (HVP). La forte croissance démographique (2,25% - CIA World Factbook, est. 2021) et l'urbanisation (3,73% - CIA World Factbook, est. 2015-20) indiquent que cette tendance se poursuivra. Casino, une grande chaîne de distribution française bien implantée au Sénégal, offre une gamme de produits plus étendue, incluant certains produits d'origine américaine. Une autre chaîne de supermarchés, CityDia, filiale du groupe français Carrefour, a ouvert plusieurs magasins à Dakar ainsi que des dépanneurs dans les stations-service Total. Atac, une chaîne de supermarchés française, distribue principalement des produits de marque française. Depuis 2016, Auchan, chaîne internationale d'hypermarchés français, a ouvert de nombreux magasins de détail à Dakar.
Néanmoins, le secteur informel et les épiceries indépendantes continuent de dominer le marché de la distribution sénégalaise.

Retour vers le haut

E-commerce

Accès à Internet
En décembre 2017, le Sénégal comptait 16,29 millions d'habitants, dont 9,75 millions d'internautes, soit un taux de pénétration de 59,8% (Internet Live Stats). Le pays comptait 16,18 millions d'abonnés à la téléphonie mobile en 2017. Les smartphones sont le périphérique le plus utilisé pour accéder à Internet, 88,6% des internautes sénégalais naviguant sur le Web utilisent leur smartphone (APA News). Le Sénégal a enregistré une pénétration de 15% des smartphones en 2017, les appareils téléphoniques Samsung représentant 7 des 10 smartphones les plus populaires du pays (Tech Weez). Le marché de la téléphonie mobile a prospéré en partie à cause de la médiocrité des infrastructures de téléphonie fixe dans certaines zones rurales. Cependant, même s'il reste des problèmes d'infrastructure dans le pays, le gouvernement investit dans l'amélioration technologique. En 2017, le premier point d'échange Internet du pays, SENIX, a été lancé à Dakar. L’infrastructure a permis un échange direct de trafic Internet entre fournisseurs et a également réduit le coût d’accès pour les consommateurs. Il est rapidement devenu un symbole de l’indépendance numérique et du développement économique du Sénégal. Selon Lonely Planet, le wi-fi gratuit est généralement disponible dans toutes les zones urbaines du pays. En juillet 2018, les navigateurs les plus populaires du pays en termes de part de marché étaient Chrome (71,16%), suivis de Safari (7,58%), Firefox (6,52%), Samsung Internet (3,61%), Android (3,39%) et Opera (2,77%). En ce qui concerne les moteurs de recherche, Google a dominé le marché (91,33%), suivi par Bing (5,01%), Yahoo (2,49%) et MSN (0,62%).
Le marché du e-commerce
Il n'y a pas de données officielles sur la valeur et les revenus du commerce électronique au Sénégal. Cependant, on sait que le secteur des TIC contribue à 2% du PIB sénégalais (APA News). Selon un rapport de la CNUCED, le Sénégal faisait partie des 10 premières économies du commerce électronique grand public en Afrique en 2016. Il existe environ 60 sites Web de commerce électronique axés sur les méthodes de paiement électroniques, la logistique et les services de livraison (ICTSD). Dans le cadre du plan gouvernemental Digital Sénégal 2016-2025, le commerce électronique est renforcé par la mise à jour de son cadre juridique, la mise en place de conditions pour les opérations mutuelles des services financiers électroniques, le soutien à la création de sites Web de commerce électronique pour les produits locaux et la possibilité de paiement électronique. Le plan vise également à promouvoir l'autonomisation économique et sociale des femmes par le biais du commerce électronique, avec un taux d'utilisation prévu de 33% de la population féminine rurale d'ici 2025. Le Sénégal bénéficiant d'une stabilité politique et d'institutions efficaces, il attire davantage d'investissements étrangers que ses voisins. Cependant, la croissance du commerce électronique est loin d’atteindre le plein potentiel de ce secteur. Les obstacles actuels incluent des lois douanières sévères, peu d'options internationales de paiement électronique et un manque de confiance particulier entre les consommateurs et les vendeurs. Certains des principaux sites de commerce électronique du pays sont les sites étrangers vendant des produits importés, tels que Jumia.sn, CDiscount et Kaymu.sn.

Retour vers le haut

Organiser son transport de marchandises

Les principaux moyens de transport
Le Port Autonome de Dakar occupe une position privilégiée sur le trafic maritime de l'Afrique de l'Ouest. Il est le point central du trafic du pays mais aussi de la région, avec le Mali notamment.
Le Sénégal est doté de trois aéroports ouverts au trafic international : Aéroport L.S. Senghor (Dakar), Cap Skirring et Saint-Louis et de 12 autres aéroports ouverts au trafic intérieur.

Le réseau ferroviaire du Sénégal comprend deux lignes principales :
- Dakar - Thiès - Louga - Saint-Louis;
- Dakar - Thiès - Diourbel - Tambacounda - Bamako, avec un embranchement vers Kaolack. Cette ligne assure le trafic international avec le Mali.

Ces deux lignes sont ouvertes au transport de marchandises et de personnes.
Le chemin de fer sert au transport de la plupart des produits miniers et des carburants mais aussi d'une partie du transport des produits agricoles.

Les ports
Le port de Dakar
Les aéroports
Aéroport de Dakar
L'administration des transports maritimes
Ministère du tourisme et du transport
L'administration des transports aériens
Agence Nationale de l'aviation civile du Sénégal
L'administration des transports routiers
Ministère des Infrastructures, des Transports Terrestres et du Désenclavement
L'administration des transports ferroviaires
Ministère des Infrastructures, des Transports Terrestres et du Désenclavement

Retour vers le haut

Identifier un fournisseur

Le type de production
Le secteur industriel représente 24% du PIB. Le sous-secteur manufacturier consiste principalement en des activités de transformation des phosphates, de l’arachide et des produits de la mer.

En général, le secteur secondaire est caractérisé par un coût élevé des facteurs de production, une dépendance de la production à l’égard d’un nombre limité de produits.

Les annuaires d'entreprises

Annuaires multisectoriels
The Yellow Pages
 

Trouvez des annuaires sectoriels au Sénégal grâce à notre service Annuaires professionnels.

 
Associations professionnelles par secteur
5 fédérations professionnelles répertoriées pour le Sénégal.
 
Les chambres de commerce et leur représentation à l'étranger
Union Nationale des Chambres de Commerce, d'Industrie et d'Agriculture du Sénégal (UNCCIAS)
Chambre de Commerce, d’Industrie et d’Agriculture de Dakar (CCIAD)
Contacter vos représentations commerciales au Sénégal
Contactez la mission économique.
Ambassade de France au Sénégal
Associations professionnelles générales
Sénégal entreprises: liste des associations d'entreprises
Confédération nationale des employeurs du Sénégal
 
 

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Septembre 2022

Mentions légales   ·   Politique de cookies    ·   Traitement des données personnelles    ·   Support technique   ·   Plan du site   ·   Préférences cookies

Site réalisé par Export Entreprises

Prendre un rdv Une question ? Accéder à la démo Newsletters