Importer
& Exporter

Importer et Exporter en Ouganda

IMPORTER ET EXPORTER en Ouganda

L'Ouganda est ouvert au commerce extérieur, qui représente 34,8% de son PIB (Banque mondiale). Le pays est membre de nombreuses organisations internationales, telles que l'OMC, le COMESA, l'EAC (Communauté de l'Afrique de l'Est), l'ESAAMLG (groupe de lutte contre le blanchiment d'argent en Afrique orientale et australe) et l'IGAD (Autorité intergouvernementale pour le développement de la Corne de l'Afrique). États d'Afrique). Le pays exporte principalement de l'or (43,8%), du café (12,4%), des fèves de cacao (2,4%), du thé (1,9%) et des huiles de pétrole (1,9%). Ses principales importations sont l'or (22,3%), les huiles de pétrole (11,3¨%), les médicaments (3,6%), l'huile de palme (3,3%) et les automobiles (2,2%).

Les principaux partenaires commerciaux de l'Ouganda sont les Émirats arabes unis, le Kenya, la Chine, l'Inde, la Tanzanie, le Soudan du Sud, la République démocratique du Congo et l'Italie. La politique commerciale du pays vise à encourager la coopération et l'intégration en Afrique de l'Est afin de stimuler la production et d'augmenter les recettes d'exportation. Les tarifs ne sont pas très élevés et le pays a peu de barrières non tarifaires au commerce. Cependant, la corruption et le sous-développement des infrastructures restent des obstacles majeurs au commerce. La situation politique au Soudan du Sud, l'un des principaux partenaires commerciaux du pays avec le Kenya, continue d'affecter les flux commerciaux. Par ailleurs, la faiblesse de la croissance mondiale, affectée par les tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine et la stagnation de la croissance en Europe, pourrait avoir un impact négatif sur les exportations ougandaises. La richesse des ressources naturelles, l'amélioration de la sécurité nationale et le retour des entrepreneurs indo-ougandais en exil sont des facteurs favorisant le commerce extérieur.

La balance commerciale de l'Ouganda est structurellement déficitaire. En 2020, les exportations de biens se sont élevées à 4,14 milliards USD, tandis que les importations ont atteint 2,25 milliards USD, entraînant une balance commerciale négative de 4,1 milliards USD. Quant aux services, les exportations ont atteint 882 millions USD, tandis que les importations se sont élevées à 3 milliards USD. Les importations de biens et services devraient rester élevées dans les années à venir en raison des investissements dans les grands projets d'infrastructures, des besoins alimentaires et de la croissance économique, qui ont stimulé la demande de biens de consommation.

Sélectionnez votre pays d'intérêt :

Prospecter le marché ougandais

Amorcer vos actions de prospection en Ouganda et identifier vos futurs partenaires commerciaux.

Fiches thématiques :

Le consommateur en Ouganda Les circuits de distribution en Ouganda Exporter dans les pays émergents

Négocier en Ouganda

Découvrir la pratique des affaires en Ouganda et faciliter vos négociations en calculant le coût rendu de vos produits.

Fiches thématiques :

La pratique des affaires en Ouganda Le contrat de vente international Durabilité

Expédier ou se faire livrer en Ouganda

Préparer vos expéditions vers l'Ouganda et respecter les procédures douanières de ce pays.

Fiches thématiques :

Le transport de marchandises en Ouganda Les procédures douanières en Ouganda Comprendre les procédures douanières L'emballage de vos produits Le transport international Protéger une marque

Payer ou se faire payer avec BNP Paribas

Sécuriser et financer vos ventes et achats avec les offres de BNP Paribas.

Mentions légales   ·   Politique de cookies    ·   Traitement des données personnelles    ·   Support technique   ·   Plan du site   ·   Préférences cookies

Site réalisé par Export Entreprises

Prendre un rdv Une question ? Accéder à la démo Newsletters