Importer
& Exporter

Importer et Exporter en Islande

IMPORTER ET EXPORTER en Islande

L'Islande a toujours été ouverte au commerce international, qui représente 69,2% du PIB (Banque mondiale). La plupart des restrictions sur les opérations de change et les mouvements transfrontaliers de devises nationales et étrangères pour les entreprises et les ménages ont été levées afin de stimuler le commerce extérieur. Les principaux obstacles au commerce et à l'entrée sur le marché sont l'adoption croissante des normes et réglementations européennes sur les produits, les droits de douane élevés sur la plupart des produits agricoles en provenance de l'extérieur de l'UE, les restrictions à l'importation de certains produits, tels que la viande crue ; en raison de la réglementation phytosanitaire et de la difficulté à obtenir des financements pour les coentreprises. Les secteurs traditionnels comme la pêche stimulent le dynamisme des exportations du pays. Plus de 40% des exportations nationales sont des produits de la pêche. L'Islande exporte également de l'aluminium et du ferrosilicium (environ un tiers des exportations totales), ainsi que des produits laitiers. Les principales importations sont le corindon artificiel, les automobiles et les huiles de pétrole autres que le brut.

Les principaux clients de l'Islande sont les Pays-Bas (20,3 % des exportations totales), l'Espagne (17,3 %), le Royaume-Uni (11,1 %) et la France (8,1 %). Ses principaux fournisseurs sont la Norvège (9%), l'Allemagne (8,8%), la Chine (8,4%), les Pays-Bas (7,8%) et le Danemark (7,2%). L'Union européenne absorbe plus des deux tiers des exportations islandaises et fournit environ la moitié des importations totales (le pays est membre de l'Espace économique européen - EEE).

Après être devenue exceptionnellement positive pendant la crise économique mondiale, la balance commerciale des biens est négative depuis 2014 : en 2020, le pays a exporté pour 4,5 milliards USD de marchandises (-12,2 % en glissement annuel), en important 5,7 milliards USD (-13,2 %). Cependant, l'Islande est un exportateur net de services (2,7 milliards USD d'exportations contre 2,21 milliards USD d'importations en 2020 - données de l'OMC). Après une contraction de près de 50 % des exportations de services, le solde extérieur global des biens et services est devenu négatif en 2020 (estimé à -0,7 % du PIB par la Banque mondiale).
Selon les derniers chiffres de Statistics Iceland, pour l'année 2021, la valeur totale des biens exportés était de 759,1 milliards d'ISK (en hausse de 22,4 % en glissement annuel), contre une valeur totale des importations de 996,4 milliards d'ISK (+29,2 %).

Sélectionnez votre pays d'intérêt :

Prospecter le marché islandais

Amorcer vos actions de prospection en Islande et identifier vos futurs partenaires commerciaux.

Fiches thématiques :

Le consommateur en Islande Les circuits de distribution en Islande Exporter dans les pays émergents

Négocier en Islande

Découvrir la pratique des affaires en Islande et faciliter vos négociations en calculant le coût rendu de vos produits.

Fiches thématiques :

La pratique des affaires en Islande Le contrat de vente international Durabilité

Expédier ou se faire livrer en Islande

Préparer vos expéditions vers l'Islande et respecter les procédures douanières de ce pays.

Fiches thématiques :

Le transport de marchandises en Islande Les procédures douanières en Islande Comprendre les procédures douanières L'emballage de vos produits Le transport international Protéger une marque

Payer ou se faire payer avec BNP Paribas

Sécuriser et financer vos ventes et achats avec les offres de BNP Paribas.

Mentions légales   ·   Politique de cookies    ·   Traitement des données personnelles    ·   Support technique   ·   Plan du site   ·   Préférences cookies

Site réalisé par Export Entreprises

Prendre un rdv Une question ? Accéder à la démo Newsletters