Importer
& Exporter

Importer et Exporter en Israël

IMPORTER ET EXPORTER en Israël

Le commerce extérieur israélien représente 51% du PIB du pays (Banque mondiale, 2020) et les exportations, colonne vertébrale de la croissance du pays, représentent environ un quart du PIB du pays. Les principaux biens importés par Israël sont les hydrocarbures, les véhicules à moteur, les diamants, les matières premières et les produits semi-finis et les appareils électriques. Les principales exportations nationales comprennent les diamants, les composés hétérocycliques, les médicaments, les produits chimiques et principalement les produits de haute technologie (équipements informatiques, composants électroniques, aéronautique, équipements de communication électronique, produits de vérification et produits pharmaceutiques).
Selon les dernières données du FMI, le volume des exportations de biens et services devrait diminuer de -0,2 % en 2022, en baisse par rapport au fort taux de croissance enregistré en 2021 (+13,2 %), en raison de la crise économique mondiale qui a suivi la pandémie de Covid-19. Le volume des importations devrait augmenter de 2,9 % en 2022, après avoir augmenté de 18,2 % en 2021.

Les principaux fournisseurs et clients d'Israël sont les États-Unis, la Chine, le Royaume-Uni et l'Union européenne. Israël a une politique d'importation libérale. En plus de l'accord de libre-échange (ALE) avec les États-Unis, Israël a conclu des ALE avec le Canada, la Turquie, l'UE et l'AELE. En 2011, un accord commercial a été signé avec les pays du Mercosur et des accords avec l'Inde et la Chine sont en cours de discussion. Israël a également un accord commercial préférentiel avec la Jordanie et maintient une union douanière avec l'Autorité palestinienne.

La balance commerciale d'Israël est structurellement négative (à l'exception de l'excédent record de 2009). Selon les données de l'OMC, en 2020, les exportations de marchandises ont atteint 49,8 milliards USD (-14,9% par rapport à 2019), tandis que les importations se sont élevées à environ 70 milliards USD (-8,6%). Le déficit commercial s'est élevé à 10,7 milliards USD (-32,7%). Les exportations de services ont atteint 52,5 milliards USD, tandis que les importations se sont élevées à 25 milliards USD. Selon le Bureau israélien des statistiques (CBS), le déficit commercial (marchandises uniquement) de janvier à novembre 2021 s'élevait à 98,5 milliards de shekels. Le déficit de la balance commerciale continuera d'être compensé par l'excédent du commerce des services grâce à de fortes exportations de services de haute technologie, comme les services de conseil en informatique, les services informatiques et les logiciels.

Sélectionnez votre pays d'intérêt :

Prospecter le marché israélien

Amorcer vos actions de prospection en Israël et identifier vos futurs partenaires commerciaux.

Fiches thématiques :

Le consommateur en Israël Les circuits de distribution en Israël Exporter dans les pays émergents Préparer un salon Places de marché sur internet

Négocier en Israël

Découvrir la pratique des affaires en Israël et faciliter vos négociations en calculant le coût rendu de vos produits.

Fiches thématiques :

La pratique des affaires en Israël La commercialisation des produits en Israël Le contrat de vente international Durabilité

Expédier ou se faire livrer en Israël

Préparer vos expéditions vers Israël et respecter les procédures douanières de ce pays.

Fiches thématiques :

Le transport de marchandises en Israël Les procédures douanières en Israël Comprendre les procédures douanières L'emballage de vos produits Le transport international Protéger une marque

Payer ou se faire payer avec BNP Paribas

Sécuriser et financer vos ventes et achats avec les offres de BNP Paribas.

Mentions légales   ·   Politique de cookies    ·   Traitement des données personnelles    ·   Support technique   ·   Plan du site   ·   Préférences cookies

Site réalisé par Export Entreprises

Prendre un rdv Une question ? Accéder à la démo Newsletters