Importer
& Exporter

Importer et Exporter en Angola

IMPORTER ET EXPORTER en Angola

L'Angola a considérablement libéralisé son régime commercial au cours des dernières années. Le commerce représente environ 67 % du PIB du pays (Banque mondiale, dernières données disponibles). Le pays est membre de la SADC (Communauté de développement de l'Afrique australe) et de la CEEAC (Communauté économique des États de l'Afrique centrale), et a signé l'Accord de libre-échange continental africain en mai 2019. Les droits de douane sont relativement faibles (9,5 % en moyenne). L'importation de certains produits, tels que les produits pharmaceutiques et les produits agricoles, nécessite toujours des autorisations des ministères officiels concernés. L'Angola a également adopté les directives de la SADC sur la biotechnologie, qui interdisent l'importation de particules biotechnologiques. Les retards de dédouanement dans les ports restent un problème majeur.

Les exportations de pétrole représentent plus de 95 % des exportations totales. Le pays est également un important exportateur de diamants et exporte du gaz naturel liquéfié vers les marchés américain, européen et japonais ; les autres exportations comprennent le café, le sisal et le poisson. Les importations concernent principalement les machines, les véhicules, les pièces détachées, les médicaments, les denrées alimentaires, les textiles et les biens militaires. Les principaux partenaires commerciaux de l'Angola sont la Chine (plus de 60 % des exportations), l'Inde, l'Union européenne (Espagne, Portugal) et les États-Unis. En 2020 et 2021, les revenus pétroliers de l'Angola ont été impactés par l'effondrement des prix du pétrole et les restrictions imposées par l'accord de production de l'OPEP+.

Grâce à ses confortables revenus pétroliers, l'Angola a enregistré historiquement un excédent commercial important mais volatil qui devrait se poursuivre dans les années à venir. En 2020, les exportations de marchandises ont chuté à 20,9 milliards de USD (contre 34,7 milliards de USD en 2019), tandis que les importations ont chuté à 9,5 milliards de USD (contre 14,1 milliards de USD). Les exportations de services sont tombées à 66 millions de USD (contre 455 millions de USD en 2019), tandis que les importations ont chuté à 5,4 milliards de USD (contre 8 milliards de USD) (OMC). En 2020, la balance commerciale est tombée à 11,4 milliards de USD, en baisse par rapport à son niveau de 2019 (20,6 milliards de USD) (Banque mondiale). En raison de la chute des exportations de pétrole et des effets persistants de la pandémie de COVID-19, l'excédent commercial s'est encore réduit en 2021.

Sélectionnez votre pays d'intérêt :

Prospecter le marché angolais

Amorcer vos actions de prospection en Angola et identifier vos futurs partenaires commerciaux.

Fiches thématiques :

Le consommateur en Angola Les circuits de distribution en Angola Exporter dans les pays émergents

Négocier en Angola

Découvrir la pratique des affaires en Angola et faciliter vos négociations en calculant le coût rendu de vos produits.

Fiches thématiques :

La pratique des affaires en Angola Le contrat de vente international Durabilité

Expédier ou se faire livrer en Angola

Préparer vos expéditions vers l'Angola et respecter les procédures douanières de ce pays.

Fiches thématiques :

Le transport de marchandises en Angola Les procédures douanières en Angola Comprendre les procédures douanières L'emballage de vos produits Le transport international Protéger une marque

Payer ou se faire payer avec BNP Paribas

Sécuriser et financer vos ventes et achats avec les offres de BNP Paribas.

Mentions légales   ·   Politique de cookies    ·   Traitement des données personnelles    ·   Support technique   ·   Plan du site   ·   Préférences cookies

Site réalisé par Export Entreprises

Prendre un rdv Une question ? Accéder à la démo Newsletters