Importer
& Exporter

Danemark flag Danemark : Les circuits de distribution

Dans cette page : Distribution | Vente à distance

 

Distribution

Les types de magasins

Hypermarchés, supermarchés et supérettes
Situés à l'extérieur des villes. Ils vendent des produits alimentaires et non-alimentaires. Les supérettes sont plus petites et se trouvent dans les villes.
Bilka, Dansk Supermarket.
Hypermarchés spécialisés
Hypermarchés spécialisés dans une famille de produits.
Grands magasins
Situés dans les centres villes, sur plusieurs étages. Ils ont différents départements spécialisés.
Illum, Magasin du Nord.
Hard discount
Principalement alimentation. Ils vendent des produits de la marque du distributeur ou sans marque. Les gens les préfèrent pour leurs prix bas.
Lidl, Aldi
Petites boutiques
Boutiques locales spécialisées : épiceries, boucheries, poissonneries, quatre saisons, fromageries, traiteurs, boulangers, pâtissiers, fleuristes. Les gens les préfèrent pour la qualité des produits, le contact humain et les conseils.
Cash and Carry
Hypermarchés réservés aux professionnels.
 

L'évolution du secteur de la vente au détail

Croissance et régulation
En 2020, le secteur de l'épicerie au détail moderne du Danemark était évalué à environ 20 milliards USD (New Zealand Trade and Enterprise). Les détaillants alimentaires modernes, en particulier les discounters, les hypermarchés et les supermarchés, ont continué à afficher une croissance solide en 2021, bien qu'inférieure à celle de 2020. Dans le contexte des restrictions et des fermetures liées à la pandémie de Covid-19, les consommateurs ont passé plus de temps à cuisiner chez eux (MarketLine). Le marché de la distribution alimentaire est bien développé au Danemark et il est dominé par deux grandes chaînes de distribution, COOP et Salling Group, qui représentent près de 70% du marché total (Trade.gov, 2021). Les épiceries danoises sont aux prises avec un marché plat, une concurrence féroce et de nouvelles habitudes alimentaires chez les consommateurs, qui passent des courses régulières à grande échelle à des visites plus fréquentes et spontanées dans les magasins locaux, n'achetant des produits qu'en cas de besoin. De plus, les consommateurs sont de plus en plus conscients des problèmes environnementaux et des tendances en matière de santé et de bien-être, c'est pourquoi les grandes chaînes tentent d'adapter leur offre en proposant des produits frais, bio et premium (par rapport à celle des concurrents orientés discount). Il existe environ 30 importateurs indépendants importants de produits alimentaires au Danemark (Trade.gov, 2021).

Le marché danois de l'épicerie se caractérise par une densité de magasins élevée par rapport aux normes européennes, avec maintenant env. 2 600 magasins discount, supermarchés et grandes épiceries. Ces dernières années, plusieurs marques ont choisi de réduire le nombre de points de vente (par exemple, le groupe d'épicerie Dagrofa a fermé la chaîne de discount Kiwi, tandis qu'Aldi et Coop ont également fermé des magasins non rentables). Les supermarchés et les magasins discount danois subissent une pression de plus en plus grande sur les bénéfices. Les chaînes se battent durement les unes contre les autres dans un marché où l'évolution des ventes totales est stable. Salling Group et Coop Danmark ont maintenu leur domination sur les supermarchés en 2021.
Part de marché
Contrairement aux autres pays européens, les petites entreprises (magasins de quartier) détiennent une part de marché importante dans le commerce de détail danois.

Il existe deux groupes principaux sur le marché de masse:
•        Salling Group: 34,1% de parts de marché, avec un chiffre d'affaires estimé à 38,9 milliards DKK et un total de 27.500 employés (Coop)
•        COOP: 32,6% de parts de marché avec un chiffre d'affaires estimé à 37,2 milliards DKK et un total de 40.000 employés (Coop). Il possède des marques comme Kvickly, Brugsen, OBS, Irma et Fakta. Différents types de points de vente, des hypermarchés, supermarchés et supérettes aux magasins discount.

Les autres acteurs comprennent:
•    Reitan
•    Lidl
•    Dagrofa
•    Rema 1000
•    Fleggaard
•    Aldi
Les organismes de la vente au détail
Chambre de commerce danoise
Conseil du Commerce
 

E-commerce

Accès à Internet
Au Danemark, la pénétration d’internet est exceptionnellement élevée. Sur une population de 5,7 millions de personne, 97% d’entre eux seraient des internautes. Globalement, le Danemark est considéré comme un des pays les plus développés au monde avec un PIB par habitant de 60 114 dollars en 2017 et un haut niveau de vie. Le pays dispose d’un réseau de télécommunications de qualité, moderne et efficace. En 2017, le Danemark a été sacré « le pays le plus numérique » d’Europe selon l’indice de Digital Economy and Society réalisé par la Commission européenne.
Le marché du e-commerce
En 2017, l’ensemble des ventes en ligne aurait atteint 19,2 milliards de dollars, une croissance de presque 15% par rapport à l’année précédente (16,7 milliards de dollars). De plus, les recettes totales du e-commerce étaient de 4,96 milliards de dollars, un chiffre qui devrait atteindre 7,01 milliards de dollars en 2021. Dans l’indice du e-commerce de Global Retail établi par AT Kearney, le Danemark était considéré comme le 13ème marché en ligne le plus attractif au monde. Dans cet indice, le Danemark affichait le meilleur score en termes de comportement des consommateurs, mais l’un des plus faibles en termes de taille de marché. De plus, le Danemark s’est classé à la 11ème place de l’indice logistique de 2016 réalisé par la Banque mondiale qui se base sur l’efficacité des douanes, la qualité du commerce, les infrastructures de transport et les services logistiques. Au Danemark, les magasins en ligne les plus visités sont Amazon (généraliste), Saxo (livres), Zalando (vêtements), eBay (généraliste), Cdon (généraliste), Coop (jardin, électroménager, nourriture), Bilka (généraliste), El Giganten (multimédia et électroménagers). Amazon est un acteur clé en Europe et le Danemark n’y fait pas exception. Les Danois utilisent également les sites internet pour l’achat et la vente d’occasion. Les plus populaires sont LetGo et DBA. La mode est la catégorie de produits la plus populaire sur le e-commerce, et en 2017 elle représentait 1,57 milliard de dollars suivie de l’électronique et des médias qui ont généré 1,34 milliard de dollars de vente. Les Danois ont un niveau de revenu généralement élevé, ce qui leur permet d’avoir un fort pouvoir d’achat sur les autres marchés. De ce fait, le e-commerce transfrontalier est plutôt populaire pour les acheteurs en ligne danois avec des produits provenant principalement de la Grande Bretagne, de l’Allemagne, de la Chine, des États-Unis et de la Suède. En 2017, 32% des acheteurs en ligne effectuaient des achats à l’étranger. En revanche, le e-commerce danois a tendance à être un peu cher pour les clients étrangers.
Ventes et clients du e-commerce
Actuellement, il y a 3,5 millions d’utilisateurs du e-commerce au Danemark, un nombre qui devrait atteindre 3,85 millions d’ici 2021. En 2017, les catégories les plus performantes pour les achats en ligne étaient la mode (vêtements, chaussures et style de vie), suivie des médias et du divertissement, des technologies de l’information, des télécommunications et des articles de maison et jardin. Concernant les services en ligne, les billets d’avion, les locations, les voyages organisés et les assurances sont les plus achetés. La moyenne des dépenses annuelles par personne sur le e-commerce a augmenté régulièrement durant les dernières années et en 2017 ce chiffre était de plus de 3 500 dollars. L’utilisation du téléphone portable a profondément et rapidement transformé le secteur du e-commerce et maintenant au moins 1 acheteur en ligne danois sur 4 achète via son smartphone chaque mois. Dans une étude récente réalisée par le groupe PostNord (une entreprise postale scandinave), les sondés danois ont souligné l’importance d’être capable de payer en carte de crédit ou de débit, surtout avec la carte nationale de débit Dankort. Beaucoup de magasins en ligne acceptent Dankort pour le paiement par carte de crédit/débit. Par conséquent, la carte de débit/crédit est le moyen de paiement le plus populaire au Danemark, ce qui représente 81% des achats en 2017 suivie de l’application mobile MobilePay (8%), des systèmes tels que Paypal, Payson ou autre (5%), les paiements avec facture (3%) et les transferts bancaires (1%). Selon la même étude du NordPost, les consommateurs danois sont parmi les plus exigeants en termes de livraison. Le pays est petit sur le plan géographique et les livraisons sont prévues dans un délai maximum de trois jours ouvrés.
Réseaux sociaux
Les médias sociaux sont bien développés au Danemark. En effet, la population danoise semble avoir toujours été ouverte aux nouvelles technologies. Effectivement, lorsque Facebook a été lancé, le Danemark comptait le plus grand nombre d’abonnés au monde. En janvier 2018, Facebook était la plateforme de média social la plus populaire du pays avec 3,7 millions d’utilisateurs. Youtube est également très populaire et est utilisé par 75% des internautes. Les autres plateformes de médias sociaux populaires dans le pays sont Instagram (1,4 million d’utilisateurs), Snapchat (1,15 millions d’utilisateurs), Twitter (800 milles utilisateurs). En général, les jeunes Danois ont tendance à être plus actifs et présents sur les plateformes de médias sociaux que les anciennes générations. Néanmoins, Facebook bénéficie d’une large répartition des âges notamment avec des utilisateurs âgés. D’autre part, Instagram et Snapchat sont particulièrement populaires chez les moins de 30 ans. En août 2018, les plateformes de médias sociaux les plus populaires du pays en termes de part de marché étaient Facebook (73,88%), Pinterest (9,59%), Twitter (6,22%), Youtube (3,42%), Instagram (2,95%) et Tumblr (1,56%).

Retour vers le haut

 

Vente à distance

Les principales formes de vente à distance
emailing, telemarketing, ventes par correspondance, ventes via le téléshopping.
L'évolution du secteur
Le marketing direct et les ventes sur Internet devraient se développer au cours des années à venir bien que le marketing direct, incluant les ventes en ligne, joue toujours un rôle mineur comparé au système de vente classique. La vente en porte-à-porte est considérée comme un intrusion dans la vie privée. Cette approche est interdite par la loi, malgré quelques exceptions. Le chiffre d'affaires total de la vente directe au Danemark s'élevait à 59 millions USD en 2013 (-8,3% par rapport à 2012 et -1,9% sur les 3 dernières années). 75% de la population danoise âgée de 16 à 89 ans utilise internet pour réaliser des achats en ligneLe secteur emploie environ 32.800 personnes. Le télémarketing est autorisé, mais le consommateur danois n'y est pas très réceptif. Les résultats obtenus sont décevants.

Il faut noter qu'il existe une large gamme de législations européenne qui impactent le secteur du marketing direct. En 2011, l'UE a révisé sa législation en matière de protection des consommateurs et a fusionné plusieurs règles existantes en un seul livret de règles: "Directive relative aux droits des consommateurs". Les dispositions de la présente directive s'appliquent aux contrats conclus après le 13 juin 2014.
 

Retour vers le haut

 

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Octobre 2022

Mentions légales   ·   Politique de cookies    ·   Traitement des données personnelles    ·   Support technique   ·   Plan du site   ·   Préférences cookies

Site réalisé par Export Entreprises

Prendre un rdv Une question ? Accéder à la démo Newsletters