Importer
& Exporter

Hongrie flag Hongrie : Les circuits de distribution

Dans cette page : Distribution | Vente à distance

 

Distribution

Les types de magasins

Grands magasins
Situés dans les centres villes, sur plusieurs étages, avec des départements spécialisés.
Skála, Luxus áruház, Fontana
Hypermarchés
Situés à l'entrée des villes. Alimentation et non-alimentaire.
Tesco, Auchan
Supermarchés
Similaires aux hypermarchés mais situés dans les centres villes, dans des surfaces plus petites.
Spar, Kaiser, CBA
Supermarchés Hard Discount
Vendent surtout leurs propres marques, à des prix très abordables.
Aldi, Plus, Lidl
Supermarchés spécialisés
Spécialisés dans une famille de produits
Praktiker, Decathlon, Intersport
Parapharmacies
Médicaments et produits de beauté.
DM, Rossmann, Marionnaud
 

L'évolution du secteur de la vente au détail

Croissance et régulation
Jusqu'à récemment, les petits magasins indépendants et familiaux dominaient le secteur de la vente au détail en Hongrie, en particulier dans les régions les moins peuplées du pays. Des milliers de ces magasins continuent de desservir les populations rurales, posant des défis logistiques pour les distributeurs et les fournisseurs. Cependant, des chaînes de gros discount de taille moyenne et bien établies financièrement font des percées dans le secteur de la vente au détail hongrois avec des unités de vente au détail dans les petits villages et dans d'autres localités. Les sociétés de distribution les plus performantes en Hongrie sont des filiales à 100% de chaînes internationales, telles que Auchan, Tesco, Lidl, Aldi, DM, etc. La part croissante des discounters reflète la forte sensibilité aux prix des clients hongrois et prouve une forte concurrence sur les prix menant à des marges bénéficiaires plus faibles des détaillants en alimentation. Cependant, selon Euromonitor, les chaînes de supermarchés rationalisent leurs réseaux, en se concentrant sur les emplacements et les points de vente ayant le potentiel de croissance le plus élevé et moins de concurrence, ce qui a entraîné une baisse du nombre total de points de vente ces dernières années. Cela a également entraîné des changements dans la propriété des points de vente.

Contrairement à la campagne, le secteur de la vente au détail de Budapest compte de nombreux supermarchés, centres commerciaux, hypermarchés et supermarchés prestigieux ainsi que de grands détaillants tels que Rossmann, OBI, Praktiker et IKEA. Un canal de distribution typique en Hongrie est pour les importateurs-grossistes de desservir directement les détaillants et les utilisateurs finaux.

Il y a plus de 120 centres commerciaux et près de 170 hypermarchés dans le pays (US Trade administration et Statista). Les plus grands centres commerciaux de Budapest sont Arkad, KOKI Terminal, Westend, Arena et Mammut. Les supermarchés et les épiceries ont généré 11,7 milliards d'euros en 2022, soit une augmentation de 1,4% par rapport à 2020 (IBISWorld).

Le commerce électronique s'est développé dans le secteur de la vente au détail, avec un nouveau bond en raison de l'épidémie de COVID-19. Les espèces sont toujours plus dominantes en Hongrie mais le nombre de transactions de détail avec des cartes bancaires ou de débit (Visa, Amex et Mastercard) a considérablement augmenté ces dernières années. Les ventes au détail en ligne ont augmenté de 32% pour atteindre 1,203 trillions HUF en 2021 (Budapest Business Journal).
Part de marché
Les réseaux de distribution pour les biens de consommation se développent rapidement. Les petites et moyennes entreprises locales, en particulier les petits détaillants indépendants, perdent leurs parts de marché face à la concurrence étrangère.
Selon les derniers chiffres de l'USDA, les hypermarchés représentent 24% du chiffre d'affaires, les magasins discount 21%, les supermarchés 17% et la part de marché des chaînes de distribution est de 13%.

Les principaux distributeurs internationaux sont (Trade Magazine):

• Lidl avec un chiffre d'affaires de 922 milliards HUF en 2021
• Spar (792 milliards HUF)
• Tesco (765 milliards HUF)
• Coop Hongrie (674 milliards HUF)
• CBA, principal détaillant national hongrois (569 milliards HUF)
• Auchan (464 milliards HUF)
• Réal (433 milliards de HUF)
• Penny (389 milliards HUF)
• Aldi (384 milliards HUF)

Les organismes de la vente au détail
Országos Kereskedelmi Szövetség - Association des échanges hongrois
Chambre de commerce hongroise
 

E-commerce

Accès à Internet
Le taux de pénétration d’internet de la Hongrie, qui compte près de 10 millions d’habitants, est de 80,2%. En 2016, 71% des Hongrois se connectaient à internet quotidiennement ou plus fréquemment, alors que seulement 1% se connectait à internet moins d’une fois par semaine. Les téléphones mobiles sont devenus l’appareil le plus utilisé par les hongrois pour se rendre sur internet : en 2016, la part des internautes actifs sur le mobile de façon mensuelle étaient de 50,4%. L’utilisation d’internet en fonction des différents groupes d’âge est la suivante : 94% des 16-24 ans se connectent quotidiennement ; cette part atteint 97% pour les 25-34 ans et 86% pour les 35-44 ans. Les générations plus âgées se connectent également régulièrement : les 45-54 ans et les plus de 55 ans affichent un taux de pénétration quotidien de 82% et 71% respectivement. Selon GfK Digital Connected Customer, les trois principales activités en ligne comprennent l’utilisation des médias sociaux, des services d’e-mail et des sites d’actualité. En Hongrie, les moteurs de recherche les populaires en termes de part de marché sont Google (96,7%), Bing (1,3%) et Yahoo (1,2%).
Le marché du e-commerce
En Hongrie, le e-commerce représentait 1,65 milliard d’euros en 2017. En dix ans, les recettes nationales du e-commerce sont passées de 140 millions d’euros à 1,65 milliard en 2018 (Conférence sur le e-commerce en Hongrie par eNet). La part du commerce de détail en ligne a également augmenté : 6,2% de l’ensemble des ventes au détail sont effectuées en ligne en 2017. En Hongrie, les magasins en ligne les plus grands et populaires sont notamment Tesco, Media Martkt, eMag, Vatera.hu, Mall, Tesco, Libri-Bookline et Ujjé.hu. Environ 92% des entreprises hongroises vendent leurs produits ou services sur leur propre site internet ou application mobile selon des données d’Eurostat. Le taux dépasse largement la moyenne de 85% de l’ensemble de l’UE.
Ventes et clients du e-commerce
Sur le marché du e-commerce hongrois, les catégories de produits TIC, électronique grand public, vêtements et tenues de sport, jouets et cadeaux ainsi que les appareils ménagers sont celles qui génèrent le plus de ventes. En 2017, il y avait 5,85 millions d’utilisateurs du e-commerce en Hongrie, et 1,04 million d’utilisateurs supplémentaires devraient acheter en ligne d’ici 2022 (Statista). Les données d’Eurostat montrent que 26% des Hongrois (âgés de 16 à 74 ans) ont effectué des achats en ligne au cours des trois derniers mois (la moyenne des 28 membres de l’UE étant de 48%). Les acheteurs en ligne en Hongrie ne limitent pas leurs achats aux magasins en ligne nationaux et les magasins en ligne étrangers continuent d’attirer un nombre croissant de visiteurs en provenance de Hongrie. Depuis 2015, le nombre de consommateurs hongrois achetant à l’étranger est passé de 1,5 million à 2,7 millions. Les coûts de livraison sont la principale préoccupation lors du choix entre la livraison ou le retrait de la commande. Quand ils choisissent leur type de livraison, la moitié des acheteurs en ligne considèrent que le temps de livraison est plus important, tandis que la facilité d’accès à un point de retrait est considérée comme moins importante. En Hongrie, environ 73% des commandes en ligne sont livrées par un coursier, le paiement lors de la livraison étant le moyen de paiement préféré (47%). Les transferts d’argent et les virements bancaires sont moins utilisés.
Réseaux sociaux
Environ 83% des internautes hongrois entre 16 et 24 ans utilisent les réseaux sociaux, un taux parmi les plus élevés de l’Union européenne. En ce qui concerne le groupe d’âge des 16-24 ans, le taux d’utilisation des réseaux sociaux étaient de 97% et de 55% pour les utilisateurs âgés de 65 à 74 ans (données d’Eurostat). Les applications de médias sociaux sont utilisées par la majeur partie des personnes et sont également l’outil utilisé le plus fréquemment : trois quarts des 4,7 millions d’utilisateurs de smartphones les utilisent au moins une fois par jour, 8% toutes les heures, 54% plus d’une fois par jour et 13% une fois par jour (eNet). En Hongrie, Facebook est le réseau social dont l’utilisation est la plus répandue : 5,3 millions d’utilisateurs étaient inscrits en mars 2016, selon l’étude de MediaQ. Viennent ensuite YouTube (3,2 millions d’utilisateurs), Google+ (1,7 millions d’utilisateurs), Instagram (942 000 utilisateurs), Pinterest (837 000 utilisateurs), LinkedIn (711 000 utilisateurs) et Twitter (631 000 utilisateurs). Facebook est également leader dans le domaine des applications de messagerie en ligne : 80% des utilisateurs de smartphones hongrois utilisent Messenger, dont 62% le font de façon quotidienne. Les autres plateformes de messagerie populaires sont Viber (62%), Skype (39%) et WhatsApp (20%).

Retour vers le haut

 

Vente à distance

Les principales formes de vente à distance
E-commerce, par email, téléshopping, téléphone.
Les types de produits
Tous les types de produit.
L'évolution du secteur
Le chiffre d'affaires total de la vente directe en Hongrie s'élevait à 252 millions USD en 2013 (-5,4% par rapport à 2012 mais +7,5% sur les 3 dernières années). Le secteur emploie environ 473.000 personnes. Le concept de la vente directe est apparu en Hongrie avec le passage à une économie de libre marché en 1990. Depuis l'entrée du pays au sein de l'Union Européenne, la vente directe s'est beaucoup développée.
Le gouvernement hongrois accorde une grande priorité à la promotion du secteur du commerce en ligne. Ce secteur a connu un démarrage lent en Hongrie et reste à la traîne par rapport à l'Europe de l'Ouest. Le segment le plus développé est la banque en ligne. Plus de 3,1 millions de clients particuliers et quelques 350.000 entreprises ont utilisé les services bancaires sur Internet en 2012, soit une hausse de +14 % et +7 % respectivement par rapport à 2010.
Les entreprises du marketing direct
Direkt Marketing Szövetség, Association de marketing direct
 

Retour vers le haut

 

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Juin 2022

Mentions légales   ·   Politique de cookies    ·   Traitement des données personnelles    ·   Support technique   ·   Plan du site   ·   Préférences cookies

Site réalisé par Export Entreprises

Prendre un rdv Une question ? Accéder à la démo Newsletters