Importer
& Exporter

drapeau Israël Israël : La pratique des affaires

Dans cette page : Culture des affaires | Les horaires

 

Culture des affaires

Les principes fondamentaux de la culture des affaires
La culture d'entreprise en Israël est diverse. Cependant, les Israéliens sont généralement directs, affirmés, motivés et ambitieux. Leurs emplois du temps sont généralement chargés et les affaires sont souvent informelles et rapides. Les Israéliens sont également connus pour être de durs négociateurs, même s'ils aiment souvent mélanger les affaires avec plaisir.
 
Le style de gestion en Israël est généralement collaboratif. Les hiérarchies sont définies mais pas toujours strictement respectées. Chacun a la possibilité d’exprimer son opinion et de contribuer au processus de prise de décision. Les solutions et les résultats sont plus importants que les formalités et les hiérarchies.
 
Les relations personnelles sont généralement importantes en Israël. Les collègues et les partenaires commerciaux prennent le temps de se connaître, de socialiser et de passer du temps ensemble en dehors du bureau. Les réunions sont souvent orientées vers les relations et les Israéliens traitent souvent leurs partenaires commerciaux davantage comme des amis que comme des clients.
Le premier contact
Pour faire des affaires en Israël, il est préférable d’être recommandé par des contacts locaux qui peuvent vous aider à rentrer dans les réseaux d’entreprises locaux (concept de "protexia"). Il vaut mieux éviter de faire des affaires par courrier électronique ou par téléphone, il est plutôt préférable de se rencontrer physiquement. Lorsque vous travaillez avec des personnes religieuses, il est important de savoir qu'elles peuvent ne pas être disponibles le jour du sabbat (coucher du soleil du vendredi au samedi soir). La plupart des fêtes juives ont lieu en septembre ou octobre, évitez donc ces périodes pour organiser une réunion. Pour les musulmans, les heures de travail sont généralement raccourcies pendant le ramadan.
La gestion du temps
Le temps est important en Israël, mais les Israéliens peuvent être flexibles en ce qui concerne les délais et les rendez-vous : il n'est pas rare que les gens arrivent à une réunion avec 15 ou 20 minutes de retard, en particulier à un niveau élevé. Cependant, il est recommandé de toujours être à l'heure et d'informer en cas de retard. Les Israéliens ont généralement l'habitude d'avoir des réunions chargées et aiment programmer plusieurs réunions par jour. Les réunions sont souvent organisées avec un court préavis. Comme les réunions ne sont souvent pas structurées et ne suivent pas un ordre du jour préétabli, la flexibilité est essentielle pour mener à bien des affaires dans le pays.
Les salutations et les titres
Serrer la main est la façon habituelle de se saluer en Israël. Il est recommandé que les poignées de main soient données avec la main droite, la main gauche étant considérée comme impure (en particulier par les Israéliens arabes). L'espace personnel est plus réduit en Israël que dans la plupart des pays occidentaux, et les Israéliens peuvent poser la main sur l'épaule ou le bras de leurs homologues lors d'une conversation. Il est recommandé de ne pas réagir brusquement à cette proximité, car cela pourrait offenser votre partenaire. Les personnes religieuses évitent souvent le contact physique et ont simplement un contact visuel direct. Lors de la première rencontre avec un partenaire, les titres officiels sont généralement utilisés. Bien que de nombreux Israéliens ne soient pas sensibles à leurs titres, il serait poli de les utiliser jusqu'à ce que la contrepartie vous invite à utiliser des prénoms. Si une personne n'a pas de titre, les termes M. ou Mme suivis du nom de famille doivent être utilisés.
La politique de cadeaux
Les entreprises envoient généralement des cadeaux à leurs clients pendant les vacances. Les Israéliens peuvent apprécier les cadeaux dans le cadre d’une relation commerciale, en particulier les cadeaux des pays d’origine de partenaires étrangers.
Le code vestimentaire
Le code vestimentaire des entreprises israéliennes est souple et suit principalement un style élégant et décontracté (chemises et pantalons à manches longues et col ouvert pour hommes ; robes ou chemisiers et pantalons pour femmes). Les étrangers devraient avoir des normes plus strictes en matière d'habillage, en particulier lors des premières étapes d'une relation commerciale. Il est donc recommandé d’assister à la première réunion en costume cravate ou en chemisier et jupe classiques.
Les cartes de visite
L’échange de cartes de visite n’est pas une pratique établie en Israël, même si elle est de plus en plus populaire. Les cartes de visites devraient être remises au début de la réunion et la carte de l’interlocuteur devrait être demandée en retour. Prenez le temps de l’examiner avant de la mettre dans un porte-carte.
La gestion de réunions
L'atmosphère des réunions d'affaires israéliennes est relativement détendue, car les réunions peuvent être très informelles. Habituellement, les réunions commencent par une conversation informelle et aboutissent progressivement à la phase de négociation. Il est préférable de prendre le temps de connaître vos homologues et de créer un lien personnel avec eux.
 
Les Israéliens sont connus pour être de très bons négociateurs, la négociation est donc généralement nécessaire. Les offres initiales peuvent souvent être déraisonnables, car elles ne sont qu'un point de départ pour des négociations. Faire des concessions est important. Beaucoup Israéliens auront tendance à prendre la tête des négociations, sans pour autant prendre le contrôle total. Il est recommandé de fournir à l’autre partie un ordre du jour clairement défini concernant l’objet des négociations et d’expliquer les avantages de la conclusion du contrat.
 
En général, les Israéliens sont directs et expriment leurs opinions. Il est donc préférable de faire de même : la confiance sera plus facile à accorder aux personnes qu’ils jugent honnêtes et directes, il convient donc d’éviter à tout moment les subtilités. Les discussions peuvent être faites avec un niveau sonore élevé et rapide, ce qui donne parfois l’impression que les Israéliens peuvent être pressés ou frustrés. Les réunions de travail peuvent souvent être interrompues par des appels téléphoniques ou par des personnes entrant dans la salle.
 
Pour les repas d'affaires, la plupart des restaurants en Israël sont casher, mais il est toujours préférable de revérifier le restaurant dans le cas de partenaires très religieux. Les religieux israéliens ne mélangeront pas viandes et produits laitiers lors d'un repas, tout comme les musulmans ne mangent pas de porc.
Plus d'informations
 
 

Retour vers le haut

Les horaires

Les jours et les horaires d'ouverture
Le week-end en Israël est le vendredi et samedi. Les bureaux ferment à 17h le soir.
 

Les jours fériés

Pâque (premier jour) mars/avril (date déterminée par le calendrier hébraïque)
Pâque (Dernier jour) mars/avril
Purim (carnaval) mars/avril
Jour de l'indépendance d'Israël mai
Shavout (pentecôte) mai/juin
Rosh Hashana (Nouvel an) septembre/octobre
Yom Kipour (Jour du Grand Pardon) septembre/octobre
Souccot (Fête des cabanes) octobre
Simhat Tora, début de la lecture de la Tora octobre
Hanucca (Fête des lumières) Fin novembre/décembre
 

Les périodes pendant lesquelles les entreprises sont généralement fermées

Les jours de fêtes juives
Période de Pessah (Pâques) avril  
Période de Souccot (Fête des cabanes) octobre
 
Pour plus d'informations
Jours fériés
Worldwide Public Holidays (en anglais)

Retour vers le haut

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

 

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Juin 2022

Mentions légales   ·   Politique de cookies    ·   Traitement des données personnelles    ·   Support technique   ·   Plan du site   ·   Préférences cookies

Site réalisé par Export Entreprises

Prendre un rdv Une question ? Accéder à la démo Newsletters