Importer
& Exporter

Royaume Uni flag Royaume Uni : Les circuits de distribution

Dans cette page : Distribution | Vente à distance

 

Distribution

Les types de magasins

Grands magasins
Vêtements, cosmétiques, bougie, nourriture
Marks & Spencer, John Lewis, House of Fraser, Selfridges, Harrod's
Supermarchés et hypermarchés
Supermarché d'alimentation et grands magasins spécialisés - certains sont ouverts 24h/24 et 7j/7 du lundi au dimanche 16h00.
Tesco, Sainsbury, Asda, Morrisons, Waitrose
Magasins de proximité
Alimentation générale, boissons et produits de première nécessité.
Budgens, Tesco Metro/Express, Sainsbury Local.
Magasins Discount
Marchandises diverses proposées à des prix très attrayants (achats opportunistes).
Aldi, Netto.
Home centres
Jardinage, décoration, produits pour la maison
B&Q, Homebase, Currys.
Coopératives
Alimentation générale et produits de première nécessité, plus pharmacie, voyages, services financiers, funéraires, etc.
Parapharmacies
Cosmétiques, produits de toilettes et de parapharmacie
Boots
 

L'évolution du secteur de la vente au détail

Croissance et régulation

Selon l'Office national des statistiques, en mars 2022 les ventes au détail ont chuté de 1,4% en volume, après avoir baissé de 0,5% en février, mais étaient supérieures de 2,2% à leur niveau pré-coronavirus de février 2020. En valeur, les ventes au détail ont chuté de 0,2% en mars 2022, après une hausse de 0,4% en février, mais étaient supérieures de 10,1% à leur niveau pré-coronavirus de février 2020. Le secteur qui a le plus contribué à la baisse est le commerce de détail hors-magasin, dont les volumes de ventes ont chuté de 7,9%. La part des ventes au détail en ligne est tombée à 26% en mars 2022, sa plus faible valeur depuis février 2020 (22,7%). Les ventes des magasins d'alimentation ont diminué de 1,1% en volume au cours du mois précédent mars 2022, et elles ont diminué tous les mois depuis novembre 2021.

Selon les chiffres pré-pandémie fournis par le service agricole étranger de l'USDA, le marché britannique des produits alimentaires était évalué à 297 milliards de dollars (205 milliards de livres sterling) en août 2020. Cela représente une augmentation de 6,7% par rapport à 2019. L'épicerie représente 11% des dépenses totales des ménages au Royaume-Uni, ce qui en fait le troisième secteur de dépenses le plus important, après le logement et les transports. Les ventes d'alimentation et d'épicerie représentent plus de 40% du total des ventes de détail britanniques (Retail Economics, 2020). Il y a plus de 87.000 épiceries au Royaume-Uni. Elles sont réparties en quatre secteurs :

  • Les supermarchés : Quatre chaînes de supermarchés dominent la distribution alimentaire au Royaume-Uni, représentant 66% du marché.
  • Les discounters : Au cours des 12 semaines se terminant le 17 avril 2022, la part de marché combinée des discounters a atteint 15,4% du marché britannique de l'épicerie.
  • Achats sur Internet ou en ligne - La valeur du marché britannique de l'épicerie en ligne a connu une croissance énorme ces dernières années et était évaluée à 15,2 milliards de dollars (12,7 milliards de livres sterling) en 2019.
  • Click and Collect - Avec la popularité croissante du commerce en ligne, les supermarchés et autres détaillants ont introduit le système Click and Collect, qui est devenu extrêmement populaire et connaît une croissance rapide. Click and Collect est un concept qui associe les avantages de la vente en ligne à ceux du maintien d'une présence commerciale en magasin.
  • Dépanneurs : le marché britannique des dépanneurs est très fragmenté et compte un grand nombre d'opérateurs de vente au détail. Il peut être divisé en : magasins coopératifs, stations d'essence, magasins de proximité dans les supermarchés, magasins indépendants non affiliés, magasins de proximité traditionnels.
Part de marché

Les ventes de produits alimentaires au Royaume-Uni sont dominées par Tesco, Sainsbury's, Asda/ Wal-Mart et Morrison's. Ces quatre marques détenaient une part de marché combinée de 66% du marché britannique de l'épicerie, répartie comme suit (Kantar World Panel, avril 2022) :

  • Tesco - 27,3% de parts de marché
  • Sainsbury's - 15% de parts de marché
  • Asda/ Wal-mart - 14,1% de parts de marché
  • Morrison - 9,5% de parts de marché
  • Aldi - 8,8% de parts de marché
  • Lidl - 6,6% de parts de marché
Les organismes de la vente au détail
British Retail Consortium
Institut du commerce de détail
 

E-commerce

Accès à Internet
Selon le Bureau national britannique des statistiques, en 2017 90% des foyers en Grande-Bretagne avaient accès à internet, et les plus hauts niveaux de connectivité étaient à Londres et dans le sud-est de l’Angleterre, tous deux à 94%. L’accès à internet dans les foyers a cru au Royaume-Uni, et a augmenté de 32% depuis 2006, avec des augmentations dans toutes les régions et tous les pays. L’augmentation la plus importante a été enregistrée en Ecosse, passant de 48% en 2006 à 90% en 2017. En 2018, 90% des adultes au Royaume-Uni étaient des internautes, soit une légère croissance de 1% par rapport à l’année précédente. Cependant, sur 10% des adultes qui ne sont pas internautes, 8,4% d’entre eux n’ont jamais utilisé internet (et plus de la moitié avait plus de 75 ans). En ce qui concerne l’âge, internet est utilisé en majorité par les jeunes générations. Presque tout le monde (99%) entre 16 et 34 ans étaient des internautes en 2018. Cependant, ce pourcentage chute à 44% pour les personnes de plus de 75 ans. En 2017, 78% des adultes de 16 à 75 ans et plus utilisaient internet ailleurs qu’au domicile ou au travail. Pour ce qui est de la façon dont les internautes accèdent à internet, 73% d’entre eux utilisent également un téléphone mobile ou un smartphone, un chiffre qui a plus que doublé depuis 2011, quand il était à 36%. Les seconds appareils les plus populaires sont les ordinateurs portables et les tablettes (43%), suivis des autres appareils portables (tels que les MP3 ou les liseuses) utilisés par 14% des personnes. L’activité sur internet la plus populaire au Royaume-Uni en 2017 est l’envoi de mail (82%), suivi de la recherche d’informations sur un bien ou un service (71%), et la lecture des actualités, des journaux ou des magazines (64%, un chiffre qui a triplé sur les 10 dernières années). La banque en ligne est également une activité populaire sur internet, et a augmenté de 33% depuis 2007, et touche aujourd’hui 63% des adultes en 2017. En juillet 2018, les moteurs de recherche les plus populaires au Royaume-Uni étaient Google (82,85%), suivi de Bing (12,1%), Yahoo! (2,53%), MSN (1,57%) et DuckDuckGo (0,57%).
Le marché du e-commerce
Selon, le Bureau national des statistiques, le shopping en ligne s’est constamment accru au Royaume-Uni. Le marché du e-commerce britannique est de loin le plus grand d’Europe. Avec une valeur totale de 207 milliards de dollars, le marché représente près du double de plus du marché qui se classe second, celui de la France (108 millions de dollars). En 2017, le chiffre d’affaires B2C du e-commerce au Royaume-Uni était de 13,7 milliards GBP (17,6 milliards de dollars). Cela représentait une croissance de 13,65% par rapport à l’année précédente, un taux de croissance de 14,3% est prévu pour 2018, ce qui signifie que le e-commerce au Royaume-Uni devrait valoir 20,6 milliards de dollars à la fin de 2018. Près de la moitié des consommateurs en ligne au Royaume-Uni utilise leur téléphone mobile ou tablette pour effectuer des recherches sur des produits et utilisent ensuite leur ordinateur pour effectuer la commande. Cependant, presque 59% des acheteurs digitaux au Royaume-Uni effectuaient des achats en ligne sur leur smartphone en 2017.
Ventes et clients du e-commerce
Des recherches montrent que plus de la moitié des consommateurs britanniques en ligne ont l’impression qu’il y a plus de choix en ligne, mais cela ne veut pas dire qu’ils effectuent leurs achats sur internet. En fait, selon la Ecommerce Foundation, 93% des acheteurs en ligne achètent également en magasin. Pendant les périodes de vacances, le e-commerce augmente considérablement au Royaume-Uni. En 2017, il y avait 45,36 millions d’utilisateurs du e-commerce au Royaume-Uni, un chiffre qui devrait atteindre 49,42 millions d’ici 2021. Le revenu moyen par utilisateur était de 1 639,24 dollars, chiffre qui devrait également augmenter pour atteindre 2 251,82 dollars en 2021. En ce qui concerne les groupes d’âge, les jeunes ont tendance à acheter plus en ligne que les personnes plus âgées, mais ceux entre 55 et 64 ans ont connu la plus forte hausse de la dernière décennie, une hausse de 30% depuis 2008 pour atteindre 75% d’ici la fin 2017. D’autre part, le groupe d’âge avec la plus faible hausse du shopping en ligne était celui de 25-34 ans, avec une croissance de 17%, et a atteint 89% en 2017. En 2017, 77% des adultes avaient achetés des biens ou services en ligne, une hausse de 24% depuis 2008. Les achats les plus populaires étaient les vêtements et articles de sport, achetés par 56% des personnes en 2017. Les articles ménagers étaient les seconds articles les plus populaires, achetés par 50% des personnes, suivis des locations de vacances qui étaient acheté par 44% des personnes. La plupart des personnes achètent à des vendeurs locaux : 93% des adultes qui avaient acheté en ligne en 2017 l’ont fait auprès de vendeurs en ligne du Royaume-Uni, alors que 31% ont acheté auprès de vendeurs de pays de l’UE et 31% ont acheté auprès de vendeurs du reste du monde. Les cartes de crédit sont la méthode de paiement la plus populaire : près de 40% de l’ensemble des transactions en ligne sont payées par carte de crédit. Plus de 30% des achats en ligne sont payés par carte de débit. Un autre moyen de paiement populaire est PayPal qui, avec les cartes de crédit et de débit, représentent 96% de tous les paiements en ligne.
Réseaux sociaux
Les médias sociaux font partie de la vie courante au Royaume-Uni. Selon Statista, au début de 2018, il y avait 44 millions d’utilisateurs actifs sur les médias sociaux au Royaume-Uni, ce qui représente un taux de pénétration de presque 65%. En juillet 2018, les plateformes de médias sociaux dominantes au Royaume-Uni en termes de part de marché étaient Facebook (63,76%), suivi de Twitter (14,89%), Pinterest (10,38%), YouTube (3,96%), Instagram (3,23%), Tumblr (1,81%), reddit (0,69%) et LinkedIn (0,67%). Au cours des dernières années, Facebook a été le réseau social le plus populaire au Royaume-Uni. Il est particulièrement populaire chez les 25-34 ans, dont 5,6 millions de femmes et 5,6 millions d’hommes utilisaient les plateformes de médias sociaux en janvier 2018. Le nombre total d’utilisateurs de Facebook en 2018 était de 32 millions (et devrait atteindre environ 41 millions d’ici 2021), ce qui en fait de loin la plateforme la plus importante, suivi de Twitter (avec 20 millions d’utilisateurs), YouTube (19,1 millions), LinkedIn (19 millions), Instagram (14 millions), Snapchat (13,6 millions), Google+ (12,6 millions), Pinterest (10,3 millions), Tumblr (9 millions) et reddit (6,6 millions). Avec un nombre croissant d’utilisateurs de médias sociaux, les entreprises se concentrent davantage sur ces plateformes pour commercialiser leurs produits et services. Les réseaux sociaux les plus populaires pour les entreprises sont Facebook (favorisé en raison du nombre élevé d’utilisateurs), suivi de YouTube, LinkedIn, Instagram et Twitter.

Retour vers le haut

 

Vente à distance

Les principales formes de vente à distance
La vente à distance est très populaire au Royaume-Uni où Internet est devenu un outil marketing accepté, malgré quelques difficultés au sujet de la sécurité de paiement et de livraison. Plus de 150.000 entreprises britanniques vendent en ligne, pour un marché évalué à 52,15 milliards de GBP en 2015, ce qui représente près de 15,2% des dépenses annuelles d'un foyer, plaçant le Royaume-Uni en tête de la vente à distance en Europe. Les sociétés plus traditionnelles de vente sur catalogue proposent aussi des sites pour commander en ligne.
Les types de produits
Vêtements, livres, articles pour la maison, nourriture.
L'évolution du secteur
Les entreprises doivent connaître l'importante étendue de la législation européenne impactant le secteur du marketing direct (information fournie, collecte et utilisation des données relatives aux consommateurs...). Le chiffre d'affaires total de la vente directe en ligne au Royaume-Uni s'élevait à 44,97 milliards GBP en 2014 (+7% par rapport à 2013). Au cours des dernières années, les ventes de détail sur Internet ont augmenté de plus de 350% contre 20% seulement pour la vente de détail traditionnelle. Les secteurs qui ont connu la plus grande croissance sont ceux de l'habillement et des chaussures, les articles de jardinage et de bricolage, l'alimentation et l'épicerie. Pour plus d'informations, consulter l'Association de la Vente Directe.
Les dépenses en ligne au Royaume-Uni se développent actuellement au rythme de 16,2% par an et 38 ​​millions de personnes s'approvisionnent maintenant en ligne. Le secteur du e-commerce emploie plus de 800.000 personnes au Royaume-Uni.
Les entreprises du marketing direct
Association de marketing direct
Consortium de vente au détail britannique
Association des magasins et des boutiques britanniques
Réseau des entreprises de vente au détail
Association de gestion des centres ville
 

Retour vers le haut

 

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Octobre 2022

Mentions légales   ·   Politique de cookies    ·   Traitement des données personnelles    ·   Support technique   ·   Plan du site   ·   Préférences cookies

Site réalisé par Export Entreprises

Prendre un rdv Une question ? Accéder à la démo Newsletters