Importer
& Exporter

Suisse flag Suisse : Les circuits de distribution

Dans cette page : Distribution | Vente à distance

 

Distribution

Les types de magasins

Grands magasins
Vêtements, cosmétiques, bijouterie, nourriture
Globus , Manor.
supermarchés et hypermarchés
Épicerie, marchandises généraliste
Coop, Migros, SPAR 
Epicerie
nourriture, boissons, produits du quotidien
Swiss Valley, Swiss Farms.
Magasins discount
grande variété de produit dont les cosmétiques, vêtements, et produits du quotidien
Lidl
Magasins avec pharmacie
Médicaments, cosmétiques, parfums
Amavita
Magasins spécialisés
Vêtements de designer, outillage, mobilier
Ikea (furniture),

C&A (clothes)

 

L'évolution du secteur de la vente au détail

Croissance et régulation
Selon un rapport du Credit Suisse, en 2019, les ventes du secteur de la distribution suisse ont stagné. Alors que les secteurs de l'alimentation et du quasi-alimentaire ont progressé de 0,5% l'an dernier, les ventes du secteur non alimentaire ont baissé de 0,3%, l'industrie de la mode souffrant également d'un changement progressif des achats des consommateurs dans les magasins physiques ( -4,5%) à la vente au détail en ligne. Cependant, de nombreux consommateurs suisses préfèrent toujours ne pas faire leurs achats en ligne: selon une enquête d'Eurostat, 17% des consommateurs suisses préfèrent faire leurs achats dans les magasins physiques.

En ce qui concerne la vente au détail de produits alimentaires, les supermarchés sont restés en 2019 le premier canal d'épicerie en termes de ventes globales. Deux marques locales dominent le marché: Coop et Migros, généralement connues pour ses produits haut de gamme. Plusieurs discounters sont également actifs, comme les Allemands Aldi et Lidl.
Le consommateur suisse a tendance à accorder de l'importance à la qualité des produits, souvent attiré par des produits haut de gamme. Dans le même temps, la Suisse est l'un des pays où le taux de ventes en MDD est le plus élevé (environ 50%), également grâce à la large offre des deux principaux acteurs: Migros compte environ 250 marques privées, tandis que Coop a plus de 20 (mais avec une grande variété de produits). Selon une étude de GfK, Migros et Coop sont les deux marques auxquelles les consommateurs suisses sont les plus fidèles.

L'explosion de la pandémie COVID-19 en 2020 et les restrictions qui ont suivi ont contribué à une forte augmentation des ventes en ligne: si la part en ligne du total des ventes au détail s'élevait à environ 9% en 2019 (GfK), les estimations du Credit Suisse voient un bond d'environ 30% en 2020, ce qui signifie que les ventes en ligne représenteraient près de 15% du total des ventes au détail d'ici la fin de l'année).
Part de marché
Les deux principaux acteurs du marché de la distribution de produits alimentaires sont Migros et Coop, avec une part de marché cumulée de près de 70%.
Migros est le leader du secteur, employant 106 000 personnes et comptant 2,22 millions de membres organisés en dix coopératives régionales. Il compte 612 supermarchés et a enregistré un chiffre d'affaires de 23,7 milliards CHF en 2019 (+ 1,9% en glissement annuel, malgré la stagnation du commerce de détail suisse).
Coop compte 2 313 magasins, allant de 30 m2 à 8 000 m2 de supermarchés. En 2019, le chiffre d’affaires de l’entreprise s’est élevé à 17,7 milliards CHF.

Les autres acteurs du marché suisse sont: Denner, Lidl, Aldi et Volg.
Les organismes de la vente au détail
Association des détaillants (SRA)
 

E-commerce

Accès à Internet
Selon le Bureau fédéral de la statistique, 90% de la population adulte suisse a utilisé internet en 2017. Le nombre d’internautes de plus de 65 ans a particulièrement augmenté. Le temps passé en ligne a également augmenté. La Suisse a le septième débit internet le plus rapide au monde. Le taux de pénétration d’internet était de 89% en 2018, une hausse de 2% depuis 2017. Le taux de pénétration dans les régions francophones du pays était de 88%, alors que celui des régions germanophones était de 89% et celui de la partie italienne du pays de 81%. Les régions avec le plus haut taux de connectivité, 90%, sont Espace Mitteland, Zurich et Zentralschweiz. D’autre part, le Tessin est la région la moins connectée avec un taux de 81%. Google est de loin le moteur de recherche le plus populaire du pays. En juillet 2018, les principaux moteurs de recherche suisses, classés par part de marché, étaient Google (93,36%), Bing (3,73%), DuckDuckGo (1,36%), Yahoo! (1,01%), MSN (0,3%) et YANDEX RU (0,1%).
Le marché du e-commerce
En 2017, on estimait que le chiffre d’affaires du e-commerce B2C suisse était de 12,5 milliards de dollars, une croissance de 10% par rapport à l’année précédente. En Suisse, 95% de la population de 16 à 65 ans utilisent régulièrement internet et 90% d’entre eux ont acheté en ligne au moins une fois en 2017. Selon une étude réalisée par Ecommerce Wiki, le e-commerce devrait augmenter considérablement au cours des prochaines années. Le marché du e-commerce devient également plus complet et la domination de quelques grands magasins en ligne s’accentue. Les ordinateurs portables et de bureau sont de loin les appareils les plus utilisés pour effectuer des achats de produit : 41% des acheteurs en ligne utilisent leur ordinateur tous les mois pour effectuer des achats. Même si les ordinateurs portables et de bureau sont les appareils les plus populaires, les smartphones et tablettes gagnent en popularité, surtout chez les hommes (69% des internautes qui utilisent des smartphones ou tablettes pour acheter en ligne étaient des hommes). Cependant, seulement 9% des acheteurs en ligne suisses utilisent fréquemment un smartphone pour effectuer un achat.
Ventes et clients du e-commerce
En 2017, il y avait 6,6 millions d’acheteurs en ligne en Suisse. 90% de tous les internautes du pays ont acheté en ligne au moins une fois. Les consommateurs suisses dépensent en moyenne 2 460 dollars en ligne par an. Bien que les sites locaux soient populaires, la majorité des acheteurs en ligne suisses (64%) effectuent leurs achats à l’étranger. Cela est dû à la valeur élevée du franc suisse et à la transparence des prix. Les sites de e-commerce allemands sont les plus populaires des sites étrangers : 51% des ventes transfrontalières proviennent d’Allemagne. Le deuxième pays le plus populaire est la Chine qui représente 23% des ventes à l’étranger. Les achats en ligne augmentent chez tous les groupes d’âge. Cependant, la proportion la plus élevée d’acheteurs en ligne a entre 25 et 34 ans, suivie de celle des 35-44 ans, des 15-24 ans, des 45-54 ans, des 55-64 ans, des 64-74 ans et enfin des 75 ans et plus. Le temps moyen passé en ligne par les acheteurs en ligne est de 3 heures et demi par jour, mais près du quart d’entre eux (22%) passent plus de 5 heures en ligne chaque jour. Les catégories de produits les plus populaires sont les vêtements, le transport, les livres et le voyage. En outre, les moyens de paiement en ligne les plus populaires en Suisse sont les paiements par facture, carte de crédit, Paypal et paiement à la livraison.
Réseaux sociaux
En janvier 2018, 4,4 millions de personnes en Suisse étaient actives sur les médias sociaux. 67% de ces utilisateurs se connectent à leurs profils de médias sociaux tous les jours. Le taux de pénétration était de 51% en 2017, et devrait atteindre 55,2% d’ici 2022. Les médias sociaux deviennent de plus en plus populaires chez tous les groupes d’âge, mais la plus grande partie des utilisateurs ont aujourd’hui entre 20 et 29 ans (30%). En juillet 2018, les plateformes de médias sociaux dominantes en Suisse, classés par part de marché, étaient Facebook (60.18%), Pinterest (20.85%), Twitter (8.06%), YouTube (4.63%), Instagram (2.62%) et Tumblr (1.84%).

Retour vers le haut

 

Vente à distance

Les principales formes de vente à distance
Commande par courrier, télémarketing, télé-achat, vente par internet et vente par téléphone. Le télé-achat et la vente par internet sont les plus populaires.
Les types de produits
Tous types de produits allant des livres et de la musique, aux cosmétiques, en passant par la bijouterie et accessoires, lingerie, et droguerie.
L'évolution du secteur
Le chiffre d'affaires total de la vente directe en Suisse s'élevait à 446 millions USD en 2013 (-5% par rapport à 2012 et -0,8% sur les 3 dernières années). Le secteur emploie environ 12.000 personnes. La vente à domicile est devenue de plus en plus populaire ces dernières années. Cette méthode de marketing direct a bénéficié de l’usage de plus en plus répandu d’internet dans le pays- environ 75% de la population. La plupart des produits disponibles dans les "home shopping party" sont de très bonne qualité et ne peuvent être trouvés en magasin.

La vente à domicile en Suisse a atteint des sommets. Il existe plus de 5.700 membres de l’Association suisse des entreprises de marketing direct (Schweizerischer Verband der Direktverkaufsfirmen VDF), à l'exclusion des sociétés de vente par correspondance. Les membres du VDF sont tenus de respecter un code d'honneur. Selon le droit suisse, les contrats de vente peuvent être annulés dans les sept jours. Beaucoup de membres du VDF sont prêts à accepter les retours, même quand le délai légal s'est écoulé.
Les entreprises du marketing direct
SVDF, Association Suisse pour la Vente Directe
 

Retour vers le haut

 

Une remarque sur ce contenu ? Contactez-nous.

© Export Entreprises SA, Tous droits de reproduction réservés.
Dernières mises à jour en Juin 2022

Mentions légales   ·   Politique de cookies    ·   Traitement des données personnelles    ·   Support technique   ·   Plan du site   ·   Préférences cookies

Site réalisé par Export Entreprises

Prendre un rdv Une question ? Accéder à la démo Newsletters